7 types d’infidélité que vous devez connaitre

Il existe différents types d'infidélité. A partir du moment où la confiance du couple est violée, une forme de tromperie prévaut, une trahison. Le simple fait d'avoir des comportements de drague, des conversations ou des interactions de séduction échangées ou même une tension sexuelle implique une infidélité.

Aussi curieux que cela puisse paraitre, il y a en fait différents types d’infidélité.

Quand on pense à ce type de dimension si choquante et dysfonctionnelle dans l’équilibre d’une relation effective, la classique situation du membre d’un couple qui trompe l’autre avec une tierce personne après avoir eu une relation sexuelle avec elle nous vient à l’esprit.

Cependant, il est nécessaire de garder à l’esprit qu’il y a plusieurs façons de trahir notre partenaire.

La fidélité, c’est plus qu’un engagement mutuel où il est convenu de ne pas avoir de relations sexuelles avec d’autres personnes. La fidélité est un lien fondé sur le respect, l’intimité, la reconnaissance personnelle et émotionnelle, le dévouement, l’intérêt et les soins.

Ce sont de petits maillons qui confèrent de la résistance et de la solvabilité à cette relation de couple. Il suffit parfois d’échouer à tel ou tel aspect pour que les craintes surgissent ainsi que la méfiance

En outre, nous devons être clairs sur le fait que l’infidélité apparait chez les hommes et les femmes, et, bien qu’il n’y ait pas toujours cette composante « sexuelle » qui caractérise les tromperies les plus courantes, il existe d’autres dynamiques qui violent également ce maillon essentiel dans une relation.

Les 7 types d’infidélité

1. Infidélité émotionnelle

Nous allons commencer cette liste avec l’un des types d’infidélité les plus communs et, en même temps, les plus dramatiques.

Nous sommes conscients qu’une aventure de la part de notre partenaire fait mal et est une raison de rupture dans la plupart des cas. Mais que se passe-t-il lorsque notre partenaire se connecte émotionnellement avec quelqu’un d’une manière plus intense qu’avec nous ?

Ici, il n’y a pas de contact physique, mais néanmoins, ce lien basé sur la complicité, la confiance et l’intimité peut être très révélateur. A tel point qu’on peut le considérer comme une « aventure émotionnelle » et comme une infidélité à part entière.

2. Relation à travers les nouvelles technologies (Cyber Affair)

C’est très commun dans notre présent. Les relations virtuelles ou établies en ligne à travers des pages de contact ou l’application classique sur nos téléphones fournissent un univers entier où une ou plusieurs relations parallèles sont possibles.

Dans ce cas, il n’est pas nécessaire qu’il y ait un contact physique ou une relation sexuelle. Le simple fait de se livrer à un comportement de courtisan, d’échanger des images, des conversations et des interactions chargées en séduction ou même en tension sexuelle implique une infidélité.

3. Le secret et le manque d’honnêteté

Peut-on considérer le manque d’honnêteté comme un type d’infidélité ? Nous l’avons évoqué au début, la confiance du couple est violée, c’est donc une forme de tromperie, une trahison.

Si notre partenaire a l’habitude de nous cacher (omission de la vérité) et de pratiquer, en plus, une malhonnêteté constante, nous devons nous le dire clairement, nous sommes devant une personne infidèle.

4. Le partenaire absent

Le partenaire absent est, comme le dit le terme, la personne qui n’est pas là lorsque nous en avons besoin, qui investit son temps et ses intérêts dans des dimensions qui vont au-delà de la sphère du couple lui-même.

Ici par exemple, nous aurions la personne qui travaille excessivement et le fait parce qu’il aime le statut que lui confère son poste de travail, et met donc son travail en avant avant son propre partenaire.

Nous avons aussi cette personne qui manque de loyauté et n’est pas là quand vous avez besoin de soutien. C’est au jour le jour que les couples construisent leur relation, par des routines, des choses simples.

5. Infidélité dans le lien

Nous continuons dans ce type d’infidélité non sexuelle qui reste cependant un type de trahison.

Dans ce cas, on trouve les couples où l’un des membres n’aime pas l’autre. Ils entretiennent la relation par habitude. Par peur de la solitude ou par simple indécision au moment de franchir le pas pour être honnête avec soi-même et avec son partenaire.

Ce sont des situations pleines de mensonges qui supposent, comme on peut l’imaginer, un coût émotionnel élevé.

6. Infidélité fondée sur le mépris

Il y a des gens qui ont l’habitude de critiquer ou de mépriser le couple lorsqu’ils sont avec des tiers.

Que ce soit dans une réunion d’amis ou au travail, celui qui parle mal de son partenaire cause toujours des inquiétudes et des refus. Ce n’est pas adéquat, ni logique, ni respectueux.

Si nous aimons, nous respectons. Si nous voulons être avec quelqu’un, nous le défendons et l’apprécions, qu’il soit présent ou non. Ne pas le faire de cette façon, aussi, est une infidélité à l’engagement établi.

7. Infidélité basée sur une histoire d’amour

Nous arrivons à l’infidélité la plus classique. Celle qui sépare le plus de couples, qui entraine une plus grande usure émotionnelle. Qui rend nécessaire les thérapeutes, le temps de réfléchir et des duels à gérer et surmonter.

Les tromperies faites après avoir eu une longue histoire d’amour avec quelqu’un ou après avoir vécu une rencontre sexuelle spécifique, supposent ces types d’infidélité que beaucoup craignent de souffrir dans leur vie.

Beaucoup sont délibérées et planifiées. D’autres, d’un côté, sont causaux et non prévues. Cependant, quelle qu’elle soit la raison, la personne est toujours consciente de qu’elle fait, elle trompe son partenaire.

La récompense à ce qu’il faut faire ou ne pas faire n’est que la notre. Rien de plus.

 

A découvrir aussi