8 choses dont il faut sincèrement parler avec son conjoint

· 24 novembre 2016
Discuter avec votre conjoint est fondamental pour arriver à une compréhension. Il est possible qu'il y ait des moments où vous n'en ayez pas envie, mais vous devez le faire pour le bien de votre relation.

Le mariage est un acte d’amour merveilleux et nécessite du travail, de la compassion et de l’engagement pour arriver au succès.

Cependant, au vu du taux de divorce qui est à son maximum historique, la réalité est que beaucoup de gens se marient sans savoir ce qui les attend.

Une fois que le mariage est terminé, il faut revenir à la réalité et continuer sa vie.

Dans de nombreux cas, malgré les difficultés, vous devrez y faire face avec votre conjoint, et il est possible que le couple arrive à une rupture si les choses ne fonctionnent pas bien.

Si vous venez de sauter le grand pas ou que vous vous apprêtez à le faire, tenez compte des choses dont vous devez parler en toute sincérité avec votre conjoint avant de vous marier.

1. La flamme de l’amour ne brille pas toujours comme au premier jour 

couple

Combien de personnes ont renoncé au mariage car elles sentent que l’étincelle disparaît ?

Cela peut être difficile d’imaginer que ce sentiment que l’on ressent aujourd’hui va partir en fumée, mais il faut que vous vérifiiez par vous-même quelle est la véritable signification de l’amour. 

Il ne s’agit pas nécessairement d’un caprice d’un film romantique avec une fin heureuse. Vous devez être préparé à supporter les étapes difficiles.

Vous devez tous les deux comprendre que, même si la flamme brille très faiblement, cela ne signifie pas que votre mariage est un échec.

N’oubliez pas de lire : 5 manières de connecter son « moi » pour lutter contre le vide émotionnel

2. L’amour grandit de différentes manières

Vous ne devez pas forcément être amouraché de quelqu’un pour savoir que vous êtes amoureux et avoir un mariage à succès. L’amour véritable demande du temps et des efforts. 

Il a besoin d’une grande quantité de soins pour fleurir. Peut-être que vous faites partie des personnes qui considèrent qu’il n’y a que deux extrêmes : aimer et ne pas aimer, laissant de côté les étapes du milieu.

Laissez au mariage le temps de suivre son cours et n’analysez pas trop les « baisses de régime ». Cela vous permettra de vous demander si vous aimez vraiment votre conjoint.

3. L’attirance ne sera pas toujours là

couple-amoureux-500x334

Acceptez le fait que vous ne ressentirez pas toujours de l’attirance physique pour votre conjoint. Si elle est très importante aujourd’hui dans notre société, il peut pourtant arriver que l’on soit avec quelqu’un qui nous attire beaucoup, mais que la relation ne fonctionne pas.

Cela peut provoquer des phases de doute et vous pouvez vous demander si vous aimez toujours votre conjoint.

Questionner votre relation quand les moments d’attirance changent est quelque chose de normal, et vous devez donc en discuter sincèrement ensemble.

4. Vous devrez montrer de l’amour, même lors des moments où vous ne le voulez pas

Les choses n’iront pas toujours à merveille. Dans ces cas, il est facile de se comporter de manière quasi enfantine quand votre conjoint vous a blessé.

Quand vous êtes dans ce type de situation, peut-être que votre sentiment amoureux diminue et que vous avez du mal à faire preuve d’affection.

Pour qu’un couple survive, il est important de ravaler parfois son orgueil et de faire des actes d’amour, même lorsqu’on ne veut pas.

Alors, le mieux est de s’asseoir autour d’une tasse de thé et de discuter sincèrement après une dispute.

Les petits actes de mesquinerie peuvent provoquer du ressentiment, aussi bien envers vous-même qu’avec votre conjoint.

5. La vie des mariés est un long voyage

pouvoirs-en-balance-couple-500x281

Peut-être que vous avez l’impression que vous avez atteint l’objectif final avec votre conjoint, mais le mariage est difficile et vous avez besoin d’aide pour grandir et prospérer, aussi bien avec votre conjoint qu’avec vous-même.

Il y a des moments difficiles qui semblent être conçus pour faire ressortir toutes les émotions négatives et positives en vous.

Utilisez ces émotions pour construire et non pas pour détruire.

Si vous le faites bien, vous pourrez récolter les fruits pour votre couple. Si vous vous décidez à discuter sincèrement ensemble, vous découvrirez ensemble une infinité de manières de grandir ensemble.

6. Avoir des enfants provoque des tensions dans le couple

Nous savons tous qu’avoir des enfants est un moment merveilleux dans la vie mais en même temps, c’est très difficile.

Il est possible que même si vous avez le meilleur des couple, vous souffriez d’une période de tension.

C’est pour cela qu’il est important de discuter sur le moment où vous considérez qu’il est bon ou pas d’avoir des enfants. Ne laissez pas votre couple de côté pendant cette étape.

Prenez du temps pour vous et faites en sorte d’en profiter.

7. L’amour physique a besoin de connexion émotionnelle

contact-physique

La sexualité dans le couple est une manière de montrer de l’amour et de l’estime pour l’autre. Il s’agit d’apprendre à donner et à recevoir de manière amoureuse.

Si la connexion se base sur les sentiments, alors le sexe ne diminuera pas beaucoup pendant le mariage. Avec le temps, il changera, mais c’est normal.

Souvenez-vous d’en discuter avec votre conjoint et d’être ouvert concernant ce que vous sentez et ce que vous voulez.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Conseils pour jouir d’une sexualité épanouie et satisfaisante

8. Le couple ne survit pas sans communication

Discuter avec votre conjoint vous permettra de profiter d’un couple heureux. Les secrets et les émotions réprimés non seulement sont douloureux mais provoquent aussi la destruction de la relation.

Exposez vos sentiments et vos émotions à votre couple de manière constructive. Vous serez ainsi tous les deux plus heureux. Les tensions dans le couple disparaîtront et l’honnêteté sera toujours présente.

Ce ne sera pas toujours facile, certes. C’est pour cela que vous devez y travailler avec votre conjoint pour résoudre les difficultés.