8 choses à savoir sur les règles

3 juin 2016
Bien que nous ayons nos règles, nos ovaires sont déjà en train de préparer un autre ovule pour le cycle suivant. Ainsi, si l'on a des relations sexuelles sans protection, la possibilité de tomber enceinte n'est donc pas nulle.

La plupart des femmes savent que, tous les 28 jours, plus ou moins, elles auront leurs règles.

Les coliques, le fait de devoir utiliser des serviettes hygiéniques et les changements brusques d’humeur, entre autres, sont certaines des choses qu’elles doivent supporter pendant cette période, qui dure souvent de 3 à 6 jours.

Malgré cela, il s’agit d’un processus biologique duquel dépendent de nombreux aspects de la santé physique et émotionnelle.

Dans cet article, nous allons partager avec vous 8 choses qui peuvent survenir chaque mois pendant les règles, et que beaucoup ignorent. Ne passez pas à côté !

1. Ce qui arrive pendant les règles

cycle menstruel

Le cycle menstruel est conçu pour la reproduction féminine. Plus ou moins pendant la moitié du cycle, a lieu l’ovulation, un processus moyennant lequel les ovaires émettent un ovule, qui peut ou pas être fécondé.

En même temps, l’organisme augmente la production d’une hormone appelée progestérone, qui fait grossir le revêtement de l’utérus, de façon à ce qu’il soit prêt à recevoir le possible ovule fécondé.

Cependant, comme la fécondation n’a pas eu lieu pendant le mois, les niveaux de progestérone doivent être évacués et c’est alors que se produisent les saignements des règles.

N’oubliez pas de lire : Tout savoir sur les causes inhérents aux saignements en dehors des périodes menstruelles

2. L’afflux sanguin peut changer à cause des traitements hormonaux contraceptifs

Les traitements hormonaux contraceptifs peuvent faire varier les règles chez les femmes.

La pilule, l’anneau contraceptif ou les implants indiquent au corps qu’il n’a pas besoin de produire plus de progestérone, ce qui fait que le flux des règles est plus léger.

De fait, il est normal que de temps en temps, les saignements soient extrêmement réduits voire nuls.

3. On peut tomber enceinte pendant les règles

On-peut-tomber-enceinte-pendant-les-regles-500x300

C’est quelque chose que toutes les femmes devraient savoir. Même si les probabilités sont très faibles, il a été démontré qu’il y a des risques de tomber enceinte pendant les règles. 

Lorsqu’on a nos règles, les ovaires préparent un nouvel ovocyte pour le cycle suivant, mais ce dernier ne se libère pas avant 15 jours plus tard.

Cependant, toutes les femmes n’ont pas le même cycle et certaines peuvent ovuler avant même d’avoir terminé leurs règles.

Ainsi, le fait d’avoir des relations sexuelles sans protection pendant les règles, n’est pas exempt de risques de tomber enceinte.

Cela arrive surtout chez les femmes qui ont des règles irrégulières.

4. Des règles normales contiennent moins d’une tasse de sang

Chez chaque femme, les saignements sont différents, tout comme les facteurs hormonaux et le style de vie. Cependant, d’une façon générale, on estime qu’elles perdent en moyenne 100 ml, c’est-à-dire une petite tasse à café.

Cette quantité peut augmenter un peu plus si on considère qu’elles expulsent aussi du tissu endométrial et d’autres fluides sanguins.

5. Attention au syndrome du choc toxique

Serviettes-et-tampons-500x335

Même si c’est une maladie très rare, il est primordial que toutes les femmes changent leurs tampons ou leurs serviettes hygiéniques plusieurs fois par jour pour éviter la prolifération de bactéries, qui est à l’origine du syndrome du choc toxique.

Cette pathologie est assez grave et de fait, a provoqué la mort de nombreuses femmes.

6. Le syndrome prémenstruel est très commun

Le syndrome prémenstruel est une réalité et on estime que près de 90% des femmes en souffrent plusieurs fois dans leur vie.

Il est caractérisé par des changements d’humeur forts, et par l’apparition d’acné et de constants maux de tête. Il augmente également l’inflammation abdominale et la sensation de fatigue.

Bien sûr, ces symptômes surviennent quelques jours avant ou pendant les règles. Le fait d’en souffrir à d’autres moments est le signe d’une autre affection.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Quelle peut être la cause d’une inflammation et comment la traiter ?

7. Presque toute maladie peut impacter les règles

Les pathologies qui affectent la santé ont aussi un impact sur la régularité des règles. Le cancer, les troubles cardiaques et les problèmes de thyroïde produisent ce type de réactions.

De même, les conditions gynécologiques peuvent aussi être liées. Cela ne veut pourtant pas dire que des règles anormales soient le début d’une maladie grave.

8. L’afflux sanguin contient des cellules souches

L'afflux-contient-des-cellules-souches-500x333

Plusieurs études ont confirmé que dans le sang qui est éliminé pendant ces journées, il existe des cellules souches qui servent à réparer de nouveaux types de tissus distincts. 

Parmi eux, on trouve :

  • Le tissu nerveux
  • Le tissu hépatique
  • Le pancréas
  • Le tissu osseux
  • Le tissu adipeux

Intéressant, non ? En tant que femme, il est bon de connaître ce type d’informations, pour répondre à de petits doutes qui surgissent sur la santé intime et les règles. Partagez-les !

A découvrir aussi