8 conseils pour combattre la constipation chez la femme

· 30 juillet 2014
Tout comme une alimentation riche en fibres et abondante en eau, l'activité physique nous aidera à favoriser notre transit intestinal.

La constipation… Qui n’en a pas souffert occasionnellement ? Les problèmes de transit intestinal sont une réalité pour beaucoup de gens. Un peu plus de 20 % de la population en souffre et plus particulièrement les femmes. Nous avons le ventre gonflé, des douleurs abdominales, des gaz… Nous vous présentons 8 solutions pour en finir avec la constipation !

D’après les statistiques, les femmes ont davantage tendance à souffrir de constipation. Voilà pourquoi nous voulons vous fournir quelques explications à ce sujet, ainsi que des solutions concrètes à ce problème si habituel pour que vous puissiez l’affronter sans préjudice pour votre santé. Prenez note.

Pourquoi la femme est-elle plus touchée par ce problème de constipation ?

Constipation2

Le rôle des hormones

Une fois de plus, les hormones sont déterminantes et prédisposent à la constipation. Tout est dû aux variations cycliques qui se produisent lors de la menstruation, des variations qui affectent l’intestin en ralentissant son péristaltisme et en freinant l’évacuation des selles.

L’incidence de certains régimes

Nous nous lançons parfois dans des régimes trop restrictifs lors desquels nous ne consommons pas assez de fibres et qui nous privent d’une nourriture suffisamment riche et variée, des régimes qui tôt ou tard affectent le bon fonctionnement de nos intestins. Il faut en tenir compte et faire très attention au type de régime que nous décidons de suivre.

Une discipline à suivre pour combattre la constipation

1. Un petit-déjeuner complet

Petit-déjeuner

Il est nécessaire de suivre certaines règles quotidiennes spécifiques. Le petit-déjeuner est sans aucun doute indispensable car c’est lui le premier qui va nous fournir une bonne quantité de fibres. Il est important de consommer par exemple des céréales complètes, de l’avoine, du son, du jus d’orange naturel, du lait végétal qui est très salutaire, comme le lait de millet. Des fruits tels que les prunes, ainsi que des infusions comme celles de camomille ou de menthe, peuvent également vous aider à combattre la constipation.

2. Un dîner frugal

Dîner

Nous faisons parfois l’erreur de dîner tard et copieusement. Soit en raison de notre travail et de nos obligations, soit parce que nous rentrons tard à la maison et affamés, nous nous occupons de mille choses et nous finissons par dîner très tard. Voilà l’erreur. Il faut considérer que durant la nuit l’estomac se vide plus lentement et que le transit intestinal se ralentit. Ce qui peu à peu nous oblige à retenir davantage les aliments, au point de favoriser la constipation. Selon l’avis des médecins, le dernier repas de la journée doit être léger et se prendre tôt, environ deux heures avant d’aller dormir.

3. Choisissez bien les légumes que vous mangez

Aubergine

Nous savons tous que les légumes verts et les légumes secs sont excellents pour combattre la constipation. Mais il faut tout d’abord s’assurer de bien les assimiler. Il faut savoir par exemple que le brocoli, le chou-fleur ou les artichauts produisent des flatulences et ne sont pas toujours aussi recommandés qu’on ne le croit. Il arrive aussi que les salades ne soient pas un bon choix car la laitue et beaucoup d’autres légumes verts donnent des gaz. Mais comme chaque personne les assimile de manière différente, vous devrez vous en rendre compte par vous-même. Les aubergines sont habituellement bien tolérées.

4. Manger les fruits avec leur peau

Peau-pomme

Dans la mesure du possible, mangez les fruits avec leur peau et ne jetez pas leur pulpe. Si vous avez faim au milieu de la journée, croquez une pomme sans la peler. Et au petit-déjeuner, si vous préparez un jus d’orange naturel, buvez-le avec sa pulpe. La peau et la pulpe sont excellents pour le péristaltisme intestinal. Les poires, les kiwis, les fraises, le raisin et les prunes vous seront également très utiles en cas de constipation.

5. Gare aux régimes !

Boire de l'eau

Chaque fois que vous songerez à commencer un régime, choisissez-en un qui soit varié et qui vous apporte les nutriments de base : une bonne quantité de minéraux, des vitamines, des protéines et des fibres. Les fibres sont essentielles, de même que les liquides. N’oubliez pas de boire au moins deux litres d’eau par jour et de jus naturels.

6. Oui à l’huile d’olive

Huile d'olive

En petites quantités, pour assaisonner tous nos mets. Il s’agit peut-être de l’unique apport de graisse recommandable qui va nous être utile. L’usage, modéré, de l’huile d’olive dans notre cuisine va faciliter le péristaltisme intestinal et nous épargner la constipation. Donc n’oubliez pas d’en consommer.

7. Gare aux aliments interdits !

Pâtisserie

Afin de combattre les effets de la constipation, nous devrons éviter tous les aliments difficiles à assimiler pour l’organisme et qui sont préjudiciables : farines raffinées, fritures, les épices, les produits industriels, les pâtisseries… Tous ces apports supplémentaires de sucres et de graisses ne font que durcir les selles et rendre leur évacuation plus difficile. Les fromages affinés et le riz ont un effet similaire, la meilleure chose est donc de modérer leur consommation pour éviter la constipation.

8. Faire un peu d’exercice

Bicyclette

Ça ne demande qu’un peu d’effort. Essayez d’aller marcher ne serait-ce qu’une demi-heure par jour, de faire de la bicyclette ou de nager… vous le ferez plus volontiers si vous sortez accompagnée d’une amie par exemple. Car faire un peu d’exercice, à votre rythme, favorisera votre transit intestinal. N’en doutez pas, l’exercice est bon pour la santé et non seulement il évite la constipation mais également un bon nombre de maladies. Alors, qu’attendez.vous pour vous y mettre aujourd’hui même ?