8 informations sur la masturbation féminine à connaître

· 5 mai 2017
Même si c'est toujours un sujet tabou, la masturbation féminine peut devenir très bienfaisante pour prévenir les infections vaginales et soulager les douleurs menstruelles.

La masturbation féminine est un sujet qui déclenche encore de la pudeur chez beaucoup de femmes. Non seulement à cause du manque d’informations, mais aussi à cause de tous les tabous qui l’entourent encore.

En effet, il existe à ce sujet de nombreuses idées reçues et fausses croyances. Et malheureusement, elles limitent les femmes dans la connaissance de leur corps et de leur sexualité.

Heureusement, de nos jours, la plupart de ces mythes font partie du passé. Et de nombreuses femmes choisissent de plus en plus leur plaisir, grâce à cette pratique.

Le plus intéressant, c’est que la masturbation est recommandée par les sexologues et les psychologues, puisqu’elle aide à promouvoir le bien-être.

Dans cet article, nous voulons donc vous donner 8 informations intéressantes qui vous encourageront à en profiter sans crainte.

1. Améliore le moral

informations sur la masturbation féminine : améliore le moral

Les femmes qui se masturbent ont un meilleur moral et stressent moins souvent que celles qui se privent de cette merveilleuse pratique. Le plaisir que l’on ressent implique la sécrétion d’endorphines et de sérotonine, deux neurotransmetteurs liés au bonheur et au bien-être.

Lisez aussi : Jus épicé pour récupérer de l’énergie et un bon moral

2. Prévient les infections

L’orgasme que l’on peut expérimenter grâce à cet acte peut être particulièrement bienfaisant dans la prévention des infections vaginales et urinaires.

Cette réaction permet que le col de l’utérus libère certaines bactéries accumulées, ce qui est déterminant pour éviter ce type d’affections.

D’autre part, le plaisir aide à stimuler la production d’anticorps par le système immunitaire. Il améliore donc sa réponse face à la présence d’agents infectieux.

3. Aide à mieux dormir

informations sur la masturbation féminine : aide à mieux dormir

La sensation de plaisir et de bien-être que l’on obtient avec la masturbation exerce des effets positifs sur la qualité du sommeil. Les femmes qui sont habituées à se masturber avant de dormir ont souvent un sommeil plus profond et sans interruptions.

Cela est dû au fait que la sécrétion d’hormones induit la relaxation physique et mentale, ce qui est essentiel pour bien dormir.

4. Pourrait réduire les douleurs menstruelles

La masturbation féminine n’est pas un outil miraculeux contre les douleurs physiques. Mais elle apporte des bienfaits dans leur diminution et leur contrôle.

L’excitation que l’on ressent lorsqu’on stimule le clitoris et le vagin sert d’analgésique naturel. Ce qui est idéal pour diminuer la sensation de douleur dans le bas ventre pendant les règles.

De plus, grâce à sa capacité à stimuler la production d’hormones, elle contribue à contrôler l’inflammation et la tension musculaire.

5. Améliore l’épanouissement sexuel

informations sur la masturbation féminine : épanouissement sexuel

Les femmes qui n’ont pas peur de profiter de cette activité agréable ont souvent un meilleur épanouissement sexuel grâce à la sécurité qu’elles ressentent, étant donné leur bonne connaissance de leur corps.

Pendant la masturbation, elles peuvent ainsi explorer des zones sensibles. Ensuite, celles-ci peuvent être stimulées en couple pour profiter au maximum de l’acte sexuel.

Cela permet aussi de donner libre cours à l’imagination et aux fantasmes. Cela apporte donc une augmentation du désir sexuel et de bonnes dispositions pour expérimenter de nouvelles choses.

6. Aide à atteindre l’orgasme plus facilement

Les femmes qui ont des problèmes pour atteindre régulièrement l’orgasme peuvent obtenir de nombreux bienfaits quand elles explorent d’abord leur corps pour en connaître les points sensibles.

La masturbation féminine est excitante, fait travailler les muscles du plancher pelvien et permet donc d’atteindre l’orgasme plus facilement.

Le clitoris a plus de 8000 terminaisons nerveuses qui, une fois qu’elles sont stimulées, conduisent à des épisodes de plaisir indescriptibles.

De fait, contrairement à ce que beaucoup de femmes pensent, la plupart des orgasmes s’obtiennent grâce au clitoris et non par la pénétration.

7. Évite l’anorgasmie et le vaginisme

8 informations sur la masturbation féminine : évite anorgasmie et vaginisme

L’auto-stimulation et le plaisir que l’on ressent servent de thérapie pour les personnes qui ne parviennent pas à ressentir d’orgasme pendant l’acte sexuel.

De plus, puisqu’elle augmente l’excitation sexuelle, la masturbation est d’un grand soutien contre la contraction des muscles vaginaux, plus connue sous le nom de vaginisme

Cette condition fait partie des motifs de consultations gynécologiques les plus courants, car elle affecte l’épanouissement sexuel.

Le saviez-vous ? : 10 raisons pour lesquelles le sexe matinal est toujours le meilleur

8. Aide à brûler des calories

Vous cherchez aussi une manière saine de brûler des calories ? La masturbation féminine contribue à brûler autour de 170 calories. Mais cela peut varier en fonction de la durée, de la stimulation et de l’intensité du plaisir.

Par conséquent, n’ayez pas peur de profiter de tous les bienfaits de la masturbation féminine. En tant que femme, vous avez le droit de connaître et de profiter de votre corps chaque fois que vous le souhaitez.

Éloignez vos peurs et vos préjugés, et commencez à expérimenter toutes les sensations qui vous apportent du bien-être.

Image principale de © wikiHow.com

  • Levin, R. J. (2007). Sexual activity, health and well-being - The beneficial roles of coitus and masturbation. Sexual and Relationship Therapy. https://doi.org/10.1080/14681990601149197
  • Arafat, I. S., & Cotton, W. L. (1974). Masturbation practices of males and females. The Journal of Sex Research. https://doi.org/10.1080/00224497409550863
  • Writer, S. D. (2012). Women’s attitudes toward masturbation: The relationship among sexual orientation, romantic attachment, and masturbation. ProQuest Dissertations and Theses.
  • Baćak, V., & Štulhofer, A. (2011). Masturbation Among Sexually Active Young Women in Croatia: Associations with Religiosity and Pornography Use. International Journal of Sexual Health. https://doi.org/10.1080/19317611.2011.611220