9 messages que les pupilles transmettent

1 septembre 2015
Quand quelqu'un ne nous plait pas, nos pupilles se dilatent. Elles le font lorsque nous vivons quelque chose de désagréable de manière inconsciente, afin de ne pas voir ce qui se déroule devant nous.

Nous avons tous entendu des centaines de fois que les yeux sont le reflet de l’âme.

Combien de fois avons-nous pris des décisions en lien avec le regard des autres ? Que disent nos pupilles sur nos pensées ?

La vérité est que les yeux sont un signe de confiance. Cependant, une grande partie de l’information que nous captons de manière implicite, est due aux pupilles.

Lorsqu’elles se contractent ou qu’elles se dilatent, elles donnent de nombreuses informations sur ce que nous voulons communiquer ou ce que l’on nous communique.

Comme tout dans la vie, cela a des avantages et des inconvénients. De plus, nous ne pouvons pas non plus considérer que cela soit à 100% exact ou fiable.

Pourtant, il est vrai que nos pupilles transmettent de nombreux messages qu’il est intéressant d’apprendre à lire ou à déchiffrer.

1. Vous êtes concentré

Les pupilles sont le reflet fidèle de ce qui est en train de se passer dans notre cerveau.

Quand une activité demande toute notre attention, nos pupilles se dilatent.

Cela a été démontré en 1964 par une étude de l’Université de Chicago (Etats-Unis), réalisée par les psychologues Eckhard Hess et James M.Polt.

Ils ont observé que les pupilles grandissaient de plus en plus aux moments où les participants se confrontaient à des tâches de plus en plus difficiles.

Cependant, lorsque les activités qu’ils faisaient étaient trop complexes, les pupilles se contractaient légèrement. 

N’oubliez pas de lire : Les aliments qui nuisent à la mémoire et à l’intelligence

concentration-381x252

2. Vous êtes saturé

Au début des années 70, les psychologues de l’Université de Californie (Etats-Unis) se sont demandés comment les pupilles répondraient face à une surcharge mentale, c’est-à-dire quand nous sommes épuisés ou que nous arrivons à la limite de nos capacités cognitives.

Intéressés par cette étude, ils ont demandé à un groupe de volontaires de résoudre le plus rapidement possible un problème qui apparaissait sur l’écran d’un ordinateur qu’ils avaient devant eux.

Ils devaient seulement faire un choix entre quatre options.

Cependant, même si à simple vue cela paraît simple, l’expérience comportait un piège.

En effet, les problèmes passaient de plus en plus vite, jusqu’à ce que les volontaires soient totalement épuisés et finissent par abandonner.

Ainsi, les chercheurs ont observé que quand notre cerveau est surchargé, les pupilles se contractent considérablement. 

3. Il y a quelque chose qui attire votre attention

En 1977, les psychologues Blanco et Maltzman se sont intéressés aux changements de l’état des pupilles des participants, selon qu’ils écoutaient des extraits de trois livres différents : un érotique, un sur les mutilations et un neutre.

Dans un premier temps, étant donné que nous montrons toujours de l’intérêt pour les stimulus nouveaux, les pupilles de tous les participants se sont dilatées.

Pourtant, elles restèrent dilatées uniquement lorsque les participants écoutaient l’extrait érotique ou celui à propos de la mutilation.

En revanche, pendant l’écoute de l’extrait neutre, les pupilles se sont contractées, au même moment où l’intérêt des participants diminuait.

4. Votre cerveau souffre

Il est très fréquent que, lors d’une visite médicale, le professionnel nous illumine les yeux avec une petite lampe afin de vérifier que tout soit en ordre au niveau neurologique.

Il peut arriver que nos pupilles ne soient pas de la même taille, ce qui indique qu’il y a un problème neurologique, comme par exemple, une hémorragie cérébrale ou des déficiences ophtalmologiques.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Un décalogue pour maintenir votre cerveau jeune et en forme

amour-des-le-premier-regard-390x219
5. Quelqu’un vous attire sexuellement

Savez-vous ce qu’il se passe dans les yeux d’un homme lorsqu’il est attiré par une femme, et inversement ?

Ses pupilles se dilatent jusqu’à des limites insoupçonnées!

Cependant, même si les études de Bernick en 1971 paraissaient constater que le désir sexuel étendait les pupilles, certaines études mettent en évidence que ce qui nous intéresse vraiment est le nu et non pas la personne en elle-même.

6. Vous ressentez du dégoût

A nouveau, un groupe de psychologues de l’Université de Chicago a mené une recherche qui consistait à présenter aux participants une série d’images qui pourraient déclencher diverses réactions. 

Alors que les personnes observaient les diapositives, l’activité de leurs pupilles était gravée à chaque seconde.

Ces individus réagissaient avec beaucoup de dégoût lorsqu’on leur présentait des images d’abus envers les enfants, de mutilations ou de violences.

Face à ces visions d’horreur, leurs pupilles se dilataient mais immédiatement, elles diminuaient considérablement de taille, essayant de manière inconsciente de ne pas regarder ces images. 

7. Vous ressentez de la douleur

Une étude menée par le psychologue Alex Chapman en 1992, a démontré que face à de petites décharges qui produisaient une douleur physique, les pupilles des participants se dilataient. 

De fait, elles arrivaient à augmenter de plus de 0,2 millimètres.

Cette trouvaille fut très importante pour évaluer et faire des recherches sur l’intensité de la douleur et le seuil que chaque personne est capable de supporter. 

Larmes-390x244

8. Vous avez consommé des drogues ou de l’alcool

Certaines drogues comme l’alcool ou les opiacées (par exemple la morphine) entraînent une contraction des pupilles.

Cependant, les amphétamines, la cocaïne ou le LSD ont l’effet contraire puisque ces substances provoquent une importante dilatation des pupilles.

C’est la raison pour laquelle la police vérifie l’état des pupilles au moment de réaliser un contrôle sur certaines personnes.

Concernant la consommation de drogues, il est intéressant de souligner le fait que ces réactions surviennent à partir du moment où la consommation est modérée.

S’il y a un abus, et donc une intoxication, nos pupilles répondent de façon contraire.

9. Elles dévoilent votre personnalité et… votre idéologie politique !

Il est difficile de cerner la personnalité d’une personne, uniquement par l’état de ses pupilles.

Cependant, le professeur Larsson de l’Institut de Karolinska (Suède) a montré que les lignes de l’iris pouvaient nous aider à découvrir certaines caractéristiques de la personnalité de la personne qui se trouve devant nous.

Quand nous regardons l’iris, c’est à dire la partie colorée de l’oeil d’une personne, et que nous observons une sorte de courbe qui irradie vers l’extérieur, cela signifique que la personne a tendance à être plus sensible, honnête et amicale. 

Cependant, ce chercheur affirme que les plis concentriques dans l’iris qui ressemblent à des rides, trahissent les personnes impulsives et nerveuses.

Cela est sans aucun doute une découverte très importante qu’il faut explorer pour déterminer à quel point l’information est fiable.

Selon les recherches, la clé se trouve dans le gène Pax6, qui est impliqué dans la croissance du tissu oculaire et le cortex cingulaire intérieur de notre cerveau, une zone qui participe à la régulation de notre moral et de l’auto-contrôle.

D’autre part, dans une étude réalisée en 1969, Barlow a observé comment les pupilles se dilataient face à la présentation d’une photo d’un candidat libéral ou conservateur, qui concordait avec les préférences idéologiques de la personne en question.

Peut-on percevoir ces détails ?

Il est probable que vous pensiez que ces détails peuvent passer inaperçus pour vous car ils sont trop petits pour attirer votre attention.

Cependant, une étude réalisée au Darmouth College (Etats-Unis) a observé que même si nous ne nous en rendons pas compte de manière consciente, ces détails n’échappent pas à notre inconscient. 

D’une certaine manière, les zones cérébrales impliquées dans le processus émotionnel, sont capables de percevoir ces indices et de donner le signal d’alarme dans notre corps.

Image de Artístico Monitor

Source de l’article : Dilated Pupils: 10 Messages My Eyes are Sending You, Jeremy Dean.

A découvrir aussi