Quand l’alimentation influe sur l’odeur corporelle

· 4 février 2017
Ne pas sentir bon n'est pas qu'une question d'hygiène, c'est un phénomène fortement dépendant de nos habitudes alimentaires. Si vous avez des problèmes d'odeur corporelle, nous vous conseillons de réduire votre consommation de certains ingrédients.

Nous parlons ici de l’odeur corporelle, pas du fait de manger de l’ail cru et de ne pas réussir à faire disparaître son odeur dans notre bouche, même si nous nous brossons dix fois les dents ou que nous mâchons des bonbons à la menthe.

Saviez-vous que certains aliments pouvaient nous donner une mauvaise odeur corporelle ? A travers la transpiration, nous pouvons émettre un arôme plutôt désagréable, si nous consommons certains ingrédients.

Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

La nourriture et l’odeur corporelle

Parfois, nous avons du mal à comprendre pourquoi nous sentons mauvais. Malgré le fait que nous ayons pris deux douches ou que nous ayons changé de vêtements. Notre déodorant et notre dentifrice ne nous sont d’aucun secours.

La mauvaise odeur que vous pouvez sentir provient directement des pores de votre peau.

Certains aliments peuvent altérer notre odeur, en augmentant l’acidité de notre transpiration. Cette odeur aigre de notre sueur est due à un déséquilibre dans notre chimie organique, qui peut se produire lorsque nous faisons de l’exercice par exemple.

Les toxines de notre corps s’éliminent par les selles, l’urine, l’expiration et la transpiration.

Mais si notre alimentation n’est pas adéquate, notamment lorsqu’elle se base sur des aliments trop acides, il est fort probable que notre corps commence à émettre une odeur plus forte qu’à l’accoutumée.

Pourquoi ? Car il doit travailler davantage pour expulser les déchets qu’il contient.

N’oubliez pas de lire : Éliminez les mauvaises odeurs buccales et corporelles en prenant ce jus naturel

Quels sont les aliments qui provoquent ces mauvaises odeurs ?

Si vous avez tout essayé pour être propre et que votre hygiène vous paraît adéquate, ne cherchez pas plus loin. C’est la nourriture que vous consommez qui vous fait sentir mauvais.

Rien ne sert alors de changer de vêtements, de mettre du parfum ou du talc.

Nous allons vous présenter, dans la suite de cet article, tous les aliments qui peuvent influer sur notre odeur corporelle.

La viande rouge

la viande rouge influe sur l odeur corporelle

L’Université Charles de Prague a réalisé une étude très intéressante sur le sujet.

Les chercheurs ont récolté la sueur d’hommes qui consommaient de la viande rouge, ainsi que celle de végétariens. Ils ont ensuite demandé à un groupe de femmes de sentir les différentes odeurs. Puis de dire lesquelles leur paraissaient les plus désagréables.

Selon une grande majorité des participantes, les odeurs des hommes qui mangeaient de la viande rouge étaient de loin les plus nauséabondes.

L’ail

Cet aliment provoque de l’halitose, mais également une mauvaise odeur corporelle.

L’ail est pourtant indispensable à de nombreux plats que nous consommons au quotidien. Mais il contient des substances volatiles qui se libèrent à travers la sueur. Lorsqu’elles sont absorbées par le sang et par les poumons, elles relâchent des arômes terribles via la peau et la respiration.

Les huiles hydrogénées

Elles sont utilisées par les chaînes de fast food et elles ont la particularité de se décomposer très rapidement dans l’organisme. Vous avez à peine terminé de manger votre hamburger (qui contient de la viande rouge généralement, et vous savez ce que cela signifie), que votre odeur corporelle vous paraît insupportable.

La peau devient plus grasse et plus odorante. Quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas empêcher votre peau d’émettre une odeur nauséabonde. Tout cela à cause des frites et du sandwich que vous avez mangés sur le pouce.

Une situation pourtant très facile à éviter.

Le curry

Les épices très aromatiques, comme le curry ou le cumin, sont parfaites pour donner une saveur originale à nos plats préférés. Mais ce sont de véritables ennemis de notre hygiène personnelle.

Lorsque nous mangeons un plat indien, par exemple, et que nous faisons de l’exercice juste après, notre sueur va émettre une odeur très forte, qui ne disparaîtra pas après une douche ou un bain.

L’alcool

Les boissons alcoolisées ont bien plus d’inconvénients que d’avantages. Si vous sortez et que vous buvez excessivement, vous n’aurez qu’une envie à votre réveil. Vous laver pour éliminer l’odeur pestilentielle qu’émet votre corps.

L’alcool passe par notre sang, puis s’élimine en partie par les pores de notre peau et par notre respiration. Voilà pourquoi votre haleine peut être terrible après une soirée un peu arrosée.

La charcuterie

La charcuterie produit plus ou moins les mêmes effets que la viande rouge et la nourriture fast food. Si vous aimez les saucisses et le pâté, et que vous avez tendance à en consommer régulièrement, ne cherchez pas plus loin les raisons de votre mauvaise odeur corporelle.

Ces aliments se décomposent dans notre organisme et provoquent une augmentation de l’acidité stomacale, ainsi que des gaz.

Si vous avez remarqué que ne vous sentez pas très bon ces derniers temps, mieux vaut ne plus consommer de charcuterie pendant un petit moment.

Les asperges

les asperges influent sur l odeur corporelle

Elles sont excellentes pour notre organisme et très saines. Si bien qu’après en avoir mangé, vous ne remarquerez pas une mauvaise odeur émanant de votre peau, mais plutôt de votre urine. L’arôme fort de la miction est provoqué par le soufre de mercaptan, un composé présent dans les asperges.

Le poisson

Le poisson ne sent pas mauvais que du moment où nous l’achetons jusqu’au moment où nous le cuisinons. Mais il continue à répandre son odeur après que nous l’ayons digéré.

Cela ne se produit pas chez tout le monde. Mais seulement chez les personnes qui souffrent d’un trouble métabolique héréditaire, connu sous le nom de triméthylaminurie.

Ce problème empêche une décomposition totale du poisson. Ce qui complique la tâche de l’organisme au moment d’éliminer les toxines qu’il contient.

Les légumes crucifères

Les choux et le brocoli sont délicieux et sont présents dans des milliers de recettes. Cependant, ils appartiennent à une famille de légumes très odorants, car ils sont riches en soufre.

Ces légumes peuvent provoquer des gaz à l’odeur nauséabonde, semblable à celle de l’œuf pourri. Si vous les appréciez beaucoup, vous pouvez en consommer de temps en temps. D’autant plus qu’ils vous apportent des antioxydants et des nutriments excellents pour votre santé.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : 6 bienfaits du brocoli

Le café

Vous faites partie des personnes qui ne peuvent pas commencer leur journée sans une bonne tasse de café ? Vous en buvez même plusieurs tasses tout au long de votre journée de travail ?

Voilà pourquoi vous sentez peut-être une mauvaise odeur émaner de votre corps. La caféine stimule les glandes sudoripares et augmente la transpiration.

L’oignon

Cet aliment apporte un vrai plus à nos repas et est tout aussi indispensable à la cuisine que l’ail. Cependant, il peut provoquer des mauvaises odeurs qui vont surtout être remarquables sur la peau et au niveau de l’haleine, notamment si vous mangez de l’oignon cru.

Les huiles contenues dans l’oignon passent par le flux sanguin, puis dans les poumons, avant de sortir du corps à travers la transpiration.