Protéger le foie de l’alcool et de ses ravages

· 20 septembre 2016
À part minimiser la consommation d'alcool et suivre un régime équilibré, boire beaucoup d'eau peut nous aider à purifier le foie et à optimiser ses fonctions.

La consommation excessive de boissons alcoolisées a de nombreuses répercussions sur les principaux systèmes du corps. C’est en particulier sur ceux qui participent à l’assimilation et au métabolisme.  Voici quelques conseils pour protéger le foie de l’alcool et de ses ravages.

Les composés toxiques des boissons alcoolisées sont absorbés pendant le processus digestif. Ils sont ensuite filtrés via le foie pour empêcher l’altération de la qualité du sang.

Si cet organe est conçu pour le métaboliser à 90% grâce à une enzyme appelée déshydrogénase, sa fonction peut être compromise à cause de l’excès de toxines.

De fait, quand on le soumet à un travail continu à cause de ce type de substances, sa structure cellulaire peut changer et donner lieu à des problèmes pour digérer la graisse.

De plus, à long terme, cela peut provoquer des maladies graves et une diminution de la qualité de vie.

Cet organe est responsable de nombreuses fonctions vitales. Par exemple, il y a la désintoxication, la décomposition de protéines et de graisses, et l’équilibre de certains types d’hormones.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs habitudes qui permettent de protéger le foie de l’alcool et de certaines autres sources de toxines.

Vous voulez les connaître ?

1. Prendre soin de son alimentation pour protéger son foie de l’alcool

Une alimentation équilibrée pour protéger son foie de l'alcool.

Un régime équilibré et faible en graisses est l’un des aspects les plus importants lorsque l’on veut protéger son foie de l’alcool.

L’alimentation joue le rôle principal dans le processus de purification et peut donc agir en faveur ou en défaveur de la fonction hépatique.

La consommation quotidienne d’aliments riches en eau, en antioxydants et en vitamines stimule l’élimination des toxines et prévient la détérioration cellulaire.

Voici les plus recommandés :

  • Les fruits rouges
  • La pomme
  • Les légumes verts
  • La pastèque
  • Les agrumes
  • Le melon

Il est également primordial de réduire sa consommation d’aliments transformés, de viandes rouges et de sources de protéines animales.

Si l’on peut en ingérer occasionnellement, le mieux est de les supprimer pendant plusieurs semaines pour soulager la charge que cet organe doit supporter quand il contient trop de toxines.

Lisez aussi : 10 aliments que vous pouvez inclure dans votre régime alimentaire pour purifier votre foie

2. Augmenter sa consommation d’eau

L’ingestion quotidienne de 6 ou 8 verres d’eau est déterminante pour un processus correct de détoxification et d’élimination de liquides.

Tout comme les autres organes, le foie a besoin de grandes quantités de ce liquide pour travailler dans des conditions optimales.

De plus, c’est la meilleure alternative aux sodas et aux boissons sucrées qui, même si elles paraissent hydratantes, représentent en réalité d’autres sources de toxines.

3. Éviter les huiles hydrogénées

Éviter les huiles hydrogénées pour protéger votre foie.

Les huiles hydrogénées et l’excès de graisses saturées détériorent la santé hépatique et conduisent à un trouble connu sous le nom de foie gras.

Leur consommation fréquente fragilise les fonctions de cet organe et l’expose aux dommages de l’alcool et des toxines.

On peut les trouver dans la margarine et dans les huiles végétales de :

  • maïs
  • soja
  • colza
  • Carthame des teinturiers

4. Consommer de l’huile de coco

La consommation quotidienne d’une cuillerée d’huile de coco protège le foie face aux toxines et aux infections bactériennes.

Cet aliment est composé de 92% d’acides gras de chaîne moyenne, de 6% de graisses mono-insaturées et de 2% de graisses polyinsaturées qui agissent pour le bien de cet organe.

L’huile de coco a aussi des propriétés anti-inflammatoires et antibiotiques qui minimisent les effets négatifs des boissons alcoolisées, de la cigarette et des toxines environnementales.

Consultez aussi cet article : Éliminez des graisses avec le citron, le vinaigre de pomme et l’huile de coco

5. La cure au citron et à l’huile d’oliveL'huile d'olive aide à protéger le foie contre les effets de l'alcool.

La cure au citron et à l’huile d’olive est un remède traditionnel qui aide à nettoyer le foie et la vésicule biliaire.

Il s’agit d’une préparation 100% biologique qui, grâce à sa haute teneur en antioxydants, favorise l’élimination des déchets et contrecarre les dommages provoqués par l’alcool.

Sa consommation doit être réalisée tous les matins à jeun, et encouragée par un régime sain et contrôlé en calories.

Ingrédients

  • 1 cuillerée d’huile d’olive (16 g)
  • Le jus de ¼ de citron

Comment la préparer ?

  • Pressez le jus d’un quart de citron, mélangez-le à une cuillerée d’huile d’olive et consommez immédiatement.
  • Au bout d’une demi-heure, ingérez un verre d’eau tiède et petit-déjeunez.
  • Répétez cela tous les jours, pendant une période minimum de trois semaines.
  • Optionnellement, vous pouvez stimuler ses propriétés avec une gousse d’ail écrasée.

Si vous mettez ces mesures en pratique, vous pourrez minimiser les effets négatifs de l’alcool après être sorti faire la fête.