6 aliments pour contrôler son taux de cholestérol

27 avril 2015
Pour faire baisser son taux de cholestérol, il est indispensable d'adopter un régime équilibré et d'abandonner certaines mauvaises habitudes comme le tabac et l'alcool. Pratiquer une activité physique est aussi essentiel.

Pour prévenir et contrôler son taux de cholestérol, il est important de modifier certaines de nos habitudes alimentaires et notre mode de vie.

Le cholestérol est une graisse qui se trouve naturellement dans notre corps. Le cholestérol est présent dans le cerveau, dans le foie, dans les nerfs, dans le sang et la bile, chez l’homme comme chez tous les animaux.

C’est pourquoi les experts recommandent d’éviter la consommation d’aliments d’origine animale lorsqu’il faut baisser son taux de cholestérol.

Notre organisme a besoin de cette substance pour mener à bien, de manière optimale, un certain nombre de ses fonctions. Le cholestérol dont notre organisme a besoin est le cholestérol HDL composé de lipoprotéines de haute densité.

Notre foie génère la plus grande partie de notre cholestérol, l’autre partie étant apportée à notre corps par l’alimentation.

Le cholestérol de lipoprotéines de faible densité, également connu sous le nom de mauvais cholestérol LDL, est celui qui bouche nos artères. Il se dépose sur leurs parois et provoque des problèmes cardiovasculaires ainsi que d’autres pathologies.

Même si le cholestérol peut être provoqué par différents troubles ou facteurs génétiques, une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire sont les principaux facteurs.

L’alimentation joue un rôle très important dans la prévention et le contrôle du taux de cholestérol. Une alimentation saine peut nous aider à éliminer le cholestérol LDL et à augmenter le cholestérol HDL.

1. Les produits riches en fibres, des alliés pour réduire son taux de cholestérol

La consommation de fibres végétales, notamment de fibres solubles, est fondamentale pour contrôler le taux de cholestérol. Les fibres se combinent aux graisses et permettent leur élimination par les selles.

Ces fibres solubles sont présentes dans certains aliments comme les légumes secs, l’avoine, l’orge et les fruits. Le son d’avoine et le riz complet sont les aliments les plus recommandés.

Lire aussi : 4 recettes riches en fibres pour prendre soin de votre digestion

2. Le poisson

Les experts recommandent de manger du poisson au moins deux fois par semaine, car c’est un aliment riche en acides gras oméga-3. Ces nutriments sont essentiels pour dissoudre le mauvais cholestérol ainsi que les triglycérides dans le sang.

Le saumon, le thon, le maquereau, les sardines, le hareng et la truite sont particulièrement recommandés.

3. L’huile d’olive

Huile d'olive

L’huile d’olive peut aider à dissoudre le mauvais cholestérol LDL sans faire baisser le taux de bon cholestérol HDL.

Les experts recommandent de consommer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive par jour.

4. Les jus de fruits et de légumes

Les jus naturels de fruits et de légumes peuvent aider à faire baisser le taux de mauvais cholestérol.

L’important est de les consommer frais et sans sucre ajouté.

5. Le soja

Consumer Reports suggère que si nous consommons 25 grammes de protéine de soja par jour, le mauvais cholestérol peut baisser de 10 %.

Cette portion est l’équivalent de deux à trois de lait de soja, de germes de soja ou de tofu.

6. Les fruits secs et les graines entières

Fruits secs

Les fruits secs et les graines entières contiennent un ingrédient qui inhibe l’absorption du cholestérol présent dans les aliments.

Il est recommandé de consommer trois portions par jour, soit 450 grammes au total.

Lire aussi : Quels sont les bienfaits des fruits secs dans un régime alimentaire ?

Avoir un style de vie sain évitera non seulement le mauvais cholestérol, mais cela vous offrira également une bien meilleure qualité de vie.

La consommation de tabac diminue le taux de bon cholestérol HDL, augmentant dès lors le risque de formation de caillots dans le sang. Les fumeurs souffrent de problèmes graves comme l’athérosclérose, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Faire de l’activité physique régulièrement aide à augmenter les niveaux de bon cholestérol HDL et favorise l’élimination du mauvais cholestérol LDL. Les experts recommandent de faire au moins 30 minutes d’exercice par jour. 

La consommation de malbouffe  et d’alcool augmente inévitablement le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Vous devez éviter la consommation de frites, d’hamburgers, d’aliments frits et panés, de viandes grasses, d’huiles et de tous les aliments qui contiennent des graisses saturées ou trans.