Comment améliorer les problèmes de thyroïde en prenant soin de l’intestin

24 septembre 2017
Puisque que la flore bactérienne est une barrière contre les pathogènes, il est inévitable de la maintenir en bonne santé pour éviter les infections. De plus, on favorise également les processus enzymatiques des hormones thyroïdiennes.

 

Il y a un lien peu connu entre la glande thyroïde et l’intestin.
Ainsi, on peut améliorer les problèmes de thyroïde si l’intestin est en bonne santé. Découvrez dans cet article quels sont les facteurs qui nuisent à l’intestin et à la thyroïde de manière indirecte, ainsi que des conseils et remèdes naturels bienfaisants.

Lien thyroïde-intestin

Beaucoup de gens sont surpris quand ils apprennent que les trois quarts du tissu immunitaire de notre corps sont situés dans l’intestin.

Si la flore bactérienne intestinale est saine, elle agit comme une excellente barrière contre tout type de pathogènes (virus, bactéries, mycoses et parasites).

Cependant, si elle est altérée, l’intestin devient alors une porte ouverte pour que ces pathogènes aillent dans le sang et interfère dans certains processus enzymatiques en lien avec les hormones thyroïdiennes.

Voir aussi : Comment combattre les gaz intestinaux grâce à ces 6 remèdes naturels

Qu’est-ce qui abîme l’intestin ?

Améliorer les problèmes de thyroïde

Il y a beaucoup de facteurs qui influent négativement sur le délicat équilibre de l’intestin :

  • Une mauvaise alimentation, riche en sucre, en produits laitiers et en aliments raffinés.
  • La constipation.
  • Les antibiotiques.
  • L’intolérance à certains nutriments, comme le gluten ou le lactose.
  • L’intoxication aux métaux lourds (par exemple, si on utilise des amalgames dentaires au mercure)
  • Les parasites intestinaux.
  • Les états de nervosité, d’anxiété et de stress.
  • Les émotions négatives comme la colère et la peur.

Équilibrer la fonction intestinale

Si l’on sait que l’on souffre d’un dérèglement intestinal, il faudra prendre des remèdes naturels pour le rééquilibrer.

Si vous souffrez de constipation, concentrez-vous sur l’augmentation de la consommation d’aliments riches en fibres, ainsi que sur votre consommation d’eau tout au long de la journée, en dehors des repas.

Si vous souffrez souvent de diarrhée, vous pouvez recourir au thé vert et à un supplément à base de charbon végétal.

Ici, nous allons vous donner trois conseils que toute personne peut suivre pour améliorer sa fonction intestinale.

Une alimentation complète

Améliorer les problèmes de thyroïde

Que vous souffriez d’un dérèglement intestinal ou que vous ayez un intestin sain, vous ne pouvez pas passer à côté d’aliments riches en fibres, comme les fruits, les légumes, les légumes secs, les fruits secs et les céréales complètes.

Aujourd’hui, la plupart des produits élaborés avec des farines ne contiennent pas de fibres, mais sont raffinés : le pain, les pâtisseries, les gâteaux, les pâtes, les pizzas etc.

Cependant, si vous cherchez bien, vous pourrez trouver de nombreuses options aussi délicieuses que nutritives, élaborées avec des farines complètes de seigle, d’épeautre etc.

Vous pouvez aussi essayer les céréales telles que l’avoine, le millet ou la quinoa.

Attention au gluten

Améliorer les problèmes de thyroïde

Beaucoup de gens qui souffrent de troubles de la thyroïde pourraient souffrir en plus ou moins grand degré d’intolérance au gluten, qui est la protéine présente dans le blé, l’orge ou le seigle.

On en trouve aussi parfois dans l’avoine, mais uniquement quand elle a été transformée dans les mêmes endroits que le blé.

Nous vous recommandons d’éliminer le gluten de votre régime alimentaire, ce qui augurera d’un vrai mieux dans les semaines à venir.

Les probiotiques

Les compléments à base de probiotiques sont parmi les meilleures options pour maintenir la flore intestinale en bonne santé.

Vous pourrez remarquer les bienfaits sur votre santé dès le premier jour car la santé de l’intestin est déterminante dans la qualité de vie.

Nous vous recommandons de choisir des probiotiques de la qualité maximale, qui incluent une grande et une variété de souches bactériennes.

Sur l’étiquette, la quantité doit être spécifiée et l’idéal est entre 30 et 50 millions de CPU (c’est-à-dire d’organismes vivants ayant la capacité de former des colonies).

Les compléments de flore bactérienne doivent toujours être pris avec l’estomac vide, surtout à jeun. L’horaire le plus efficace est entre 5 et 7 heures du matin.

Les lavements

Améliorer les problèmes de thyroïde

Voici une bonne méthode pour nettoyer l’intestin de manière ponctuelle, surtout si l’on souffre de constipation : le lavement. Faites-le avec de l’eau ou avec une préparation médicinale par voie rectale.

Vous pouvez le faire avec des infusions médicinales comme la camomille ou le thym, ou avec du café pour améliorer la fonction hépatique. Dans ce cas, mieux vaut utiliser du café biologique non torréfié.

Il faudra toujours être très scrupuleux-ses avec cette technique, pour ne pas altérer la flore bactérienne, et ne pas en faire trop souvent.

L’idéal est de faire un lavement à un moment où l’on est tranquille, avant de se coucher car souvent, cela fatigue.

Gardez le liquide à l’intérieur autant que vous pouvez et évacuez dès que vous en ressentez le besoin.

A découvrir aussi