Ce qui arrive quand on consomme trop de vitamine D

· 7 janvier 2018
L'intoxication à la vitamine D ne présente généralement pas de symptômes et, heureusement, peut facilement être inversée. Comme elle n'est pas facile à détecter, il est important d'aller chez un spécialiste en cas de doutes

La consommation de vitamines dont la vitamine D est essentielle pour nous garder en bonne santé, avec de l’énergie, actifs et pleins de vie.

Cependant, nous ne sommes pas tous conscients que, même ces suppléments, devraient être consommés en certains quantités.

Lorsque vous commencez à prendre des vitamines, il est nécessaire de vérifier combien nous en avons besoin et quelle est la limite quotidienne établie que nous pouvons prendre.

Nous ne devrions pas nous contenter d’aller à la pharmacie d’acheter une fiole de médicament et de la prendre sans connaissance ou conseil préalable.

Nous devons considérer que de nombreux aliments et boissons contiennent la quantité de vitamines dont nous avons besoin pendant le journée, donc prendre un supplément n’aurait aucun sens et pourrait être nocif pour la santé.

Il est bon de rappeler que les excès sont nuisibles.

Dans le cas de la vitamine D, elle est obtenue à partir de la transformation du cholestérol influencée par les rayons du soleil. Certaines personnes reçoivent suffisamment de lumière du soleil et se nourrissent de manière à ce que leurs réserves soient à jour.

Cependant, d’autres ont besoin d’un supplément vitaminique pour peser la faible consommation de ce nutriment. L’erreur est de le prendre sans prescription médicale et dans les doses qui nous plaisent.

A un certain moment, elle peut provoquer une intoxication.

Empoisonnement à la vitamine D

Intoxication à la vitamine D

La vitamine D ne se dissout pas avec l’eau, ce qui empêche le corps de s’en débarrasser et, par conséquent, de l’accumuler. Ce nutriment fonctionne comme une hormone stéroïde et circule à l’intérieur des cellules.

Lorsqu’il y a un excès dans le corps, les endroits où la vitamine peut être logée en tant que récepteurs et les protéines porteuses sont remplis et ne peuvent pas effectuer la liaison.

A partir du moment où le composé est libéré dans le corps, il commence à augmenter l’absorption du calcium dans l’intestin. Cela provoque une hypercalcémie. Les autres endroits affectés sont des organes mous tels que les poumons, les reins et le coeur.

Certaines conditions mineures qui peuvent de produire sont:

L’apport quotidien recommandé en vitamine D doit être inférieur à 4000 UI. Cependant, la probabilité d’être empoisonné en ingérant le composant à travers la nourriture ou la lumière du soleil est minime.

Pour devenir intoxiqué, le patient doit avoir un taux supérieur à 150 ng/ml (375 nmol/l) présent dans le sang.

heureusement, presque tous les cas de toxicité sont réversibles, et peu provoquent une calcification des artères ou une insuffisance rénale.

Les symptômes d’intoxication

Les symptômes

Parfois, la toxicité de la vitamine D ne présente pas de symptômes. Cependant, dans des cas modérés, certaines des conditions suivantes sont présentes:

  • Hypercalcémie
  • Nausées et vomissements
  • Constipation
  • Anxiété
  • Faiblesse
  • Conscience altérée
  • Pression artérielle élevée
  • Insuffisance rénale
  • Perte auditive

Méthode pour éliminer la toxicité de la vitamine D

Eliminer la vitamine D

  • Tout d’abord, nous devons demander une consultation médicale où l’on nous prescrira les tests nécessaires pour détecter les niveaux du composant dans le sang.
  • Il est important de ne pas aller au laboratoire sans consulter d’abord un médecin.
  • Nous éliminerons les suppléments de vitamine D en cas de taux anormalement élevés. Même en consommant 10 000 UI par jour, le risque de toxicité reste faible. Cependant, il est préférable de maintenir l’apport en dessous de 4000. Dans le cas des enfants et des adultes plus âgés, 700 UI par jour suffiront.
  • Nous devons également prendre conscience de la quantité de vitamine D que nous consommons par jour. Si nous avons assez d’exposition aux rayons du soleil, il n’est pas nécessaire de prendre un supplément. Généralement, ce médicament est prescrit aux personnes dans des lieux de résidence où il n’y a pas ou peu de soleil.
  • Evaluer votre consommation de nourriture: le poisson, les haricots, le lait fortifié ou le jus d’orange, entre autre, peuvent fournir entre 600 et 1000 UI par portion. Ceci ajouté à l’exposition au soleil, permet d’atteindre le quota dont l’organisme a besoin.
  • Il est également nécessaire de réduire la consommation de compléments ou d’aliments riches en calcium.
  • Augmenter la consommation de produits contenant du sodium, ainsi que des liquides.

Il convient de noter que l’excès de vitamine D peut prendre des mois et même des années à se manifester, de sorte qu’elle devient une maladie très difficile à détecter.

Vous devez apprendre à différencier vos symptômes des autres maladies et être prêt à tout changement.