Quelles sont les causes des irritations vaginales et comment les traiter naturellement ?

26 novembre 2015
Les irritations vaginales sont dues à différents facteurs, comme une infection ou une allergie. Grâce aux remèdes naturels, nous pouvons soulager et diminuer ses symptômes.
Les irritations vaginales sont l’un des problèmes les plus communs que toute femme peut expérimenter à n’importe quel moment de sa vie.

En effet, il s’agit d’une affection assez gênante, qui peut s’accompagner de mauvaises odeurs, de rougeurs et de douleurs, selon son origine.

La zone vaginale est ainsi protégée par une flore microbienne qui se charge de maintenir l’humidité pour éliminer les bactéries nocives et prévenir les possibles infections.

L’altération de ce flux peut provoquer une irritation de la zone et l’apparition de diverses affections assez gênantes.

La bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs traitements pour soulager naturellement ces irritations vaginales.

Quelles sont les causes des irritations vaginales?

La peau de la vulve et le vagin sont en effet des zones plus délicates que les autres zones du corps, car ils sont plus vulnérables face à diverses maladies.

L’irritation peut être due à une infection, à une altération du pH vaginal ou à une allergie à divers composants chimiques comme ceux des produits d’hygiène ou le latex des préservatifs.

Voir aussi :

Conseils et traitements maison contre les mycoses vaginales

La vaginose bactérienne

origines des irritations vaginales

L’une des causes les plus communes est connue sous le nom de vaginose bactérienne.

Cette altération se produit en effet à cause d’une croissance excessive de bactéries dans le vagin. Cela  génère alors des symptômes comme les brûlures, l’irritation et également un flux jaunâtre qui peut avoir une forte odeur.

Le candida albicans

La candidose vaginale est une autre infection qui se produit à cause d’un champignon appelé Candida albicans.

Ce champignon provoque la prolifération de levures dans le vagin, ce qui génère un flux épais et blanchâtre qui se caractérise par une forte odeur de pain.

Dans la plupart des cas, cela génère de l’irritation au niveau de la partie interne et externe, et cause une sensation de démangeaisons et de brûlures.

Les maladies sexuellement transmissibles

L’irritation vaginale est l’un des symptômes alertant sur la possibilité d’une maladie sexuellement transmissible (MST).

Bien qu’elles en soient rarement à l’origine, le mieux est alors de consulter un médecin pour éviter de possibles complications.

La ménopause

Pendant la ménopause, il se produit une série de changements hormonaux dans la zone vaginale, car le pH est altéré et cela provoque de la sécheresse.

Dans ce cas, il est ainsi bon de demander l’avis de votre médecin pour recevoir un traitement pour équilibrer les hormones afin d’empêcher l’irritation et réduire les risques d’infection.

Les allergies

allergies aux produits hygiéniques

L’usage de produits chimiques allergéniques est une cause très fréquente d’irritation vaginale.

Ces composés chimiques peuvent être présents dans les produits tels que :

  • Le papier hygiénique parfumé.
  • Les savons et les détergents.
  • Les produits désodorisants intimes.
  • Les serviettes humides parfumées.
  • Les tampons et les serviettes hygiéniques.

Les remèdes naturels pour l’irritation vaginale

Dans les cas d’infections ou de MST, il est essentiel de consulter un spécialiste. Celui-ci pourra ainsi vous donner un diagnostic précis avant de procéder à n’importe quel traitement.

Au niveau général, il existe une série de remèdes maison qui peuvent être utiles pour soulager les symptômes et lutter contre les bactéries.

L’arnica contre les irritations vaginales

arnica

Cette plante a une puissante action anti-inflammatoire qui favorise la guérison de la peau pour soulager les démangeaisons et la douleur.

Comment l’utiliser ?

  • Préparez une infusion avec des feuilles ou des extraits d‘arnica et appliquez-la sur la peau.

Le calendula pour soigner les irritations vaginales

Le calendula est l’un des meilleurs remèdes pour soulager les problèmes liés à la zone intime.

Cette plante a un effet antibiotique qui aide à prévenir et à lutter contre les infections. Elle pourra ainsi soulager la douleur et aussi l’inflammation.

Comment l’utiliser ?

  • On peut faire des lavements externes avec l’infusion de cette plante.

L’hamamélis

Les qualités anti-inflammatoires de cette plante peuvent diminuer les démangeaisons et les brûlures de la zone vaginale. Et donc, les irritations vaginales.

Comment l’utiliser ?

  • Humidifiez tout d’abord un morceau de coton ou un linge avec de l’eau d’hamamélis et frottez les parties externes affectées.

Le yaourt aux probiotiques contre les irritations vaginales

Yaourt au pro biotiques

La consommation et l’application externe de yaourt nature aux probiotiques est l’un des meilleurs remèdes pour calmer l’irritation.

En effet, ce type de cultures bactériennes saines permet de diminuer les pathogènes nocifs pour restaurer le pH naturel de la flore vaginale.

Nous vous recommandons de lire :

Découvrez tous les bienfaits du yaourt et une recette maison

A savoir…

Bien que de nombreuses personnes éprouvent de la honte lorsqu’il s’agit de leur zone intime, il est primordial de consulter le médecin lorsque l’on est gêné à ce niveau.

En effet, le vagin est assez délicat. Donc, il faut être attentif à toute altération pour éviter le développement de maladies et de symptômes de plus grande gravité.

Et voilà, vous savez comment lutter contre les irritations vaginales.

  • Hardy, L., Cerca, N., Jespers, V., Vaneechoutte, M., & Crucitti, T. (2017). Bacterial biofilms in the vagina. Research in Microbiology. https://doi.org/10.1016/j.resmic.2017.02.001
  • Barnhart, K. T., Izquierdo, A., Pretorius, E. S., Shera, D. M., Shabbout, M., & Shaunik, A. (2006). Baseline dimensions of the human vagina. Human Reproduction. https://doi.org/10.1093/humrep/del022
  • Alexander, N. J., Baker, E., Kaptein, M., Karck, U., Miller, L., & Zampaglione, E. (2004). Why consider vaginal drug administration? Fertility and Sterility. https://doi.org/10.1016/j.fertnstert.2004.01.025