7 aliments naturels pour combattre l’anémie

· 16 octobre 2017
Saviez-vous que les œufs, en plus d'améliorer les états d'anémie chronique, contribuent à renforcer les cheveux et les ongles ? Essayez de les consommer avec du jus d'orange pour optimiser l'assimilation de leurs nutriments.

L’anémie est une affection provoquée par la réduction de l’hémoglobine dans le sang. La cause est presque toujours une carence en fer ou en éléments nutritifs tels que l’acide folique et la vitamine B12. Nous partageons avec vous 7 merveilleux aliments qui facilitent le soulagement de l’anémie.

L’anémie est l’un des problèmes de santé les plus courants dans la nutrition. Bien que tout le monde puisse être concerné, les enfants et les femmes sont les plus touché-e-s.

Elle entraîne des difficultés dans le processus d’oxygénation des cellules. En même temps, elle interfère dans le fonctionnement de plusieurs organes importants pour la santé.

Par conséquent, la personne atteinte d’anémie est dans un état de fatigue chronique. Dans des les cas les plus sévères, elle peut même développer des troubles tels que l’hypertension, les infections et la perte de mémoire.

Heureusement ce problème peut être contrôlé naturellement, étant donné qu’il suffit d’améliorer ses habitudes alimentaires et sa nutrition.

Des aliments qui permettent de combattre l’anémie

1. Les épinards

aliments contre l anémie : les épinards

Faibles en calories et riches en nutriments essentiels, les épinards occupent l’une des premières places des aliments qui réduisent l’anémie. Ils contiennent en effet des vitamines A et B, toutes deux nécessaires pour renforcer les défenses et contrôler la fatigue.

Ses apports en fer, en zinc et en calcium favorisent la production d’hémoglobine et contribuent également à restaurer la circulation pour obtenir une oxygénation tissulaire optimale.

  • L’idéal est de consommer au moins ½ tasse d’épinards (75 g) pour obtenir 20% des besoins en fer.

Lisez aussi: Les 10 bienfaits des épinards que vous ne connaissiez pas

2. L’avoine

En plus d’être une source de fer, l’avoine contient des vitamines et des substances antioxydantes essentielles au traitement de cette affection.

Son apport élevé en nutriments essentiels aide à améliorer le transport de l’oxygène et des nutriments. De sorte qu’il améliore de faibles performances physiques et mentales.

  • Consommez 2 ou 3 cuillères à soupe d’avoine (20 ou 30 g) par jour jusqu’à guérir l’anémie.

3. Les œufs

La consommation régulière d’œufs est l’une des habitudes qui permet de garder le corps à un niveau élevé d’énergie. Cet aliment fournit des acides aminés essentiels et des minéraux qui, ensemble, contribuent à produire de l’hémoglobine et des anticorps.

Leurs propriétés nutritionnelles réduisent l’anémie chronique. Et, en même temps, contrôlent les symptômes tels que l’affaiblissement des cheveux et des ongles.

  • Incorporez les œufs dans votre alimentation régulière, de préférence au petit-déjeuner.
  • Accompagnez-les également de jus d’orange pour favoriser l’assimilation de leurs nutriments.

4. Les lentilles

Les lentilles sont l’une des variétés de légumineuses qui offrent le plus d’avantages aux personnes atteintes d’anémie. Leur teneur en fer facilite le contrôle de la production de globules rouges et réduit également les difficultés circulatoires.

Elles contiennent des protéines et des substances antioxydantes qui aident à protéger les cellules de l’usure qu’elles souffrent à cause des carences nutritionnelles.

  • Consommez jusqu’à 3 portions de lentilles par semaine.

5. Le pain aux céréales

aliments contre l anémie : les céréales complètes

Les produits à base de céréales entières sont aussi une excellente alternative pour lutter contre la fatigue et l’affaiblissement provoqués par l’anémie.

Leurs glucides sont une source de carburant pour les tissus et les cellules. Ce qui contribue donc à maintenir une performance physique et mentale optimale.

Ils possèdent également une bonne quantité de fer qui, complété par d’autres aliments, accélère la récupération de cette maladie.

Incluez cet aliment dans votre petit-déjeuner accompagné de viandes maigres, d’avocat ou de fruits.

Lisez aussi cet article: 8 superaliments qui peuvent vous aider à combattre la fatigue

6. Le foie

Très souvent, le traitement des patients atteints d’anémie comprend un régime alimentaire à base de foie de bœuf.

Ce type de viande est une source principale de fer d’absorption facile. Par conséquent, c’est l’un des meilleurs suppléments nutritionnels pour contrôler cet état.

  • Consommez du foie de bœuf au moins 2 fois par semaine.

7. Les grenades

Bien que la teneur en fer des grenades ne soit pas très élevée, leur apport dans l’alimentation peut contribuer à améliorer les symptômes provoqués par l’anémie.

Elles contiennent des fibres, du potassium et d’autres minéraux essentiels. Ceux-ci, en plus de contrer les déficiences, améliorent également la circulation et le processus d’oxygénation cellulaire.

L’apport modéré de grenades augmente le niveau d’énergie et contribue à maintenir la production d’hémoglobine en équilibre.

  • Consommez un morceau de grenade par jour, ou buvez-les dans un jus.

Vous a-t-on été diagnostiqué l’anémie ? En plus de suivre les recommandations médicales, vous pouvez augmenter la consommation de ces aliments pour profiter de tous leurs bienfaits.

Bien sûr,  gardez à l’esprit que les portions doivent être modérées. Car elles constituent un complément alimentaire.

  • DeLoughery, T. G. (2017). Iron Deficiency Anemia. Medical Clinics of North America. https://doi.org/10.1016/j.mcna.2016.09.004
  • Horowitz, K. M., Ingardia, C. J., & Borgida, A. F. (2013). Anemia in Pregnancy. Clinics in Laboratory Medicine. https://doi.org/10.1016/j.cll.2013.03.016
  • García-Casal, M. N., Landaeta-Jiménez, M., Puche, R., Leets, I., Carvajal, Z., Patiño, E., & Ibarra, C. (2011). A program of nutritional education in schools reduced the prevalence of iron deficiency in students. Anemia. https://doi.org/10.1155/2011/284050
  • Gomollón, F., & Gisbert, J. P. (2009). Anemia and inflammatory bowel diseases. World Journal of Gastroenterology. https://doi.org/10.3748/wjg.15.4659