Comment contrôler les spasmes de la vessie naturellement

29 novembre 2017
Les spasmes vaginaux disparaissent généralement en améliorant certaines habitudes, mais s'ils ne le font pas, nous devons consulter un spécialiste pour recevoir un diagnostic et exclure d'éventuels problèmes graves.

La vessie est responsable du stockage de l’urine filtrée par les reins et, lorsqu’elle commence à se remplir, nous ressentons une sensation de pression qui indique qu’il est temps d’expulser ce liquide.

Les patients qui souffrent de spasmes de la vessie perçoivent un symptôme similaire, à la différence que les muscles se contractent à plusieurs reprises et soudainement, presque toujours sans donner aucun  «avertissement» avant d’arriver aux toilettes.

Cette situation génère des pertes involontaires et, en général, elle s’accompagne d’une forte douleur qui s’étend du bassin jusqu’à la région abdominale.

En fait, les spasmes vaginaux sont considérés comme l’une des étapes initiales de vessie hyperactive et de d’incontinence urinaire, deux troubles qui affectent régulièrement les personnes âgées.

Heureusement, c’est un symptôme qui peut être combattu naturellement, car il existe des habitudes et des remèdes maison qui aident à renforcer les muscles de cet organe pour le contrôler plus facilement.

Voulez-vous en savoir plus ?

Améliorez vos habitudes alimentaires

Améliorez vos habitudes alimentaires pour contrôler les spasmes de la vessie

Les habitudes alimentaires ont beaucoup à voir avec la santé de la vessie, surtout lorsqu’il y a un risque de spasmes et de perte involontaire d’urine.

Bien que certains le négligent, les substances de certains aliments affaiblissent les parois musculaires de cet organe et, par conséquent, sont des déclencheurs possibles de ce problème.

Pour cette raison, il est essentiel d’éviter :

  • Boissons et aliments contenant de la caféine
  • Beignets et saucisses
  • Condiments et plats épicés
  • Boissons alcoolisées
  • Jus d’agrumes
  • Boissons gazeuses non alcoolisées
  • Lait et produits laitiers
  • Sucre et farines raffinées

Lisez aussi cet article : 6 habitudes alimentaires pour prendre soin de votre santé cardiaque

Pratiquez la technique de la vidange chronométrée

La vidange chronométrée est une technique qui vous permet de renforcer la vessie, en diminuant le nombre de fois qu’elle vous fait aller aux toilettes.

  • Elle consiste à faire des allers-retours programmés aux toilettes, généralement toutes les 2 heures, pour reprendre graduellement le contrôle du besoin d’uriner.
  • Au début, il est difficile de la mettre en pratique, car se retenir peut produire des pertes involontaires d’urine, cependant, en commençant progressivement, par exemple, toutes les 40 minutes, il est possible de prolonger le temps entre les visites aux toilettes.

Réalisez des exercices au plancher pelvien

les exercices au plancher pelvien pour contrôler les spasmes de la vessie

Les exercices axés sur le renforcement du plancher pelvien, tels que les exercices populaires de Kegel, sont des activités qui augmentent la résistance des parois de la vessie, améliorant sa capacité à retenir l’urine et à prévenir les fuites.

  • Ces exercices permettent de tendre les muscles de la même manière que pour arrêter l’écoulement de l’urine quand, par exemple, il n’y a pas de salle de bain à proximité.
  • Ce sont des activités qui réduisent le risque d’incontinence urinaire et, qui en même temps procurent des bienfatis pour l’activité sexuelle.

Augmentez l’absorption de magnésium

Le magnésium est un minéral dont l’absorption dans le corps aide à maintenir les muscles dans des conditions optimales.

Bien qu’il soit utile à des centaines de fonctions corporelles, parfois il n’est pas obtenu en quantité suffisante et peuvent surgirent certains problèmes et réactions inflammatoires.

Pour cette raison, les personnes qui souffrent de spasmes de la vessie devraient augmenter la consommation de magnésium, car cela peut favoriser le soulagement des contractions.

Ce minéral se trouve dans les aliments tels que :

  • Son de blé et d’avoine
  • Graines de lin et de citrouille
  • Herbes sèches
  • poudre de cacao
  • Fruits secs
  • Poisson bleu
  • Riz complet

Il convient de mentionner qu’il peut également être obtenu d’une manière externe, car il est absorbé à travers la peau lorsqu’il est appliqué avec des lotions ou des onguents.

Évitez de fumer

Évitez de fumer pour contrôler les spasmes de la vessie

Les toxines que contiennent les cigarettes affectent directement la santé de la vessie et, en provoquant des déséquilibres dans les niveaux d’inflammation dans le corps, peuvent être une cause principale de spasmes et d’incontinence.

Ses particules nocives circulent à travers les flux sanguins, affectant la qualité des muscles et des tissus.

Elles augmentent même le risque d’infections et de cancer.

Lisez aussi cet article : 15 stratégies psychologiques pour arrêter de fumer qui fonctionnent

Consommez de la prêle des champs

La prêle des champs est un remède naturel contre les spasmes de la vessie, car elle contient une substance appelée silicium, qui agit comme un astringent urinaire.

Ses propriétés diurétiques aident à favoriser l’élimination des liquides retenus dans les tissus du corps et contrôlent ainsi le niveau d’inflammation.

D’autre part, il convient de mentionner qu’elle contribue à ralentir la croissance bactérienne dans la vessie, réduisant les problèmes tels que la cystite.

  • Elle peut être consommée en infusion, 2 ou 3 fois par jour, bien qu’elle soit également disponible en comprimés ou en suppléments.

Souvenez-vous de toutes ces recommandations pour soulager les spasmes de la vessie et commencez à les contrôler en toute sécurité et de manière naturelle.

Si les symptômes persistent, ou pire, consultez votre médecin pour déterminer s’il y a des complications ou des problèmes nécessitant plus de soins.

Avant de terminer, ne manquez pas de lire : Ce que vous devez éviter si vous avez une vessie hyperactive

Au-delà de l’ingestion excessive d’eau, il existe des aliments déterminés qui peuvent influer sur la vessie hyperactive et que nous devrions éviter pour mieux la contrôler.

A découvrir aussi