Améliorez votre vie sexuelle et évitez l’incontinence urinaire grâce aux exercices de Kegel

Les exercices de Kegel peuvent être pratiqués à n'importe quel moment de la journée et leurs bienfaits se notent à n'importe quel âge, mais surtout chez les femmes ménopausées.

Tous les muscles de notre corps doivent être exercés, et ceux du plancher pelvien ne font pas exception à cette règle.

Ils sont chargés, chez la femme, de supporter le poids de l’utérus, de la vessie, du rectum et de l’intestin grêle. Leur rôle est donc extrêmement important pour notre santé, notamment pour notre vie sexuelle et reproductive.

Le problème est que, avec le passage du temps, ces muscles peuvent s’affaiblir, à cause des effets de l’âge, du surpoids, des grossesses ou des exercices physiques de haute intensité.

Cette situation peut provoquer une condition appelée incontinence urinaire, qui provoque l’évacuation involontaire de l’urine lorsque la personne touchée fait des gestes aussi simples que de tousser, de rire ou d’éternuer.

Leur affaiblissement est également responsable d’une perte de plaisir dans les relations sexuelles, car le canal vaginal est trop relâché.

Fort heureusement, il est tout à fait possible de les renforcer à la maison, pour jouir d’une meilleure qualité de vie très rapidement.

Les exercices que nous allons vous présenter ont été conçus par le gynécologue états-uniens Arnold Kegel, qui est parvenu à trouver une alternative aux interventions chirurgicales pour traiter l’affaissement de la zone.

Les bienfaits des exercices de Kegel

couple sexuellement satisfait

Si leur objectif principal est bien de prévenir les problèmes d’incontinence urinaire, ces exercices sont également recommandés si vous souhaitez récupérer tout le tonus de vos muscles et de votre vagin, notamment si vous venez d’accoucher.

Ils améliorent sensiblement la vie sexuelle des femmes qui les pratiquent, pas seulement parce qu’ils renforcent cette zone de leur corps, mais aussi parce qu’il entraîne le vagin à se trouver dans diverses positions, à l’image de ce qu’il peut se passer dans les relations sexuelles.

Il a également été prouvé que les femmes qui suivent une routine d’exercices de Kegel ont des accouchements bien moins compliqués et font beaucoup moins d’hémorragies.

Ils permettent de prévenir le prolapsus, c’est-à-dire la sortie du corps des organes pelviens comme l’utérus et la vessie.

Vous n’avez pas besoin d’être une experte du sujet pour vous lancer. Ces exercices ne requièrent aucun matériel particulier et peuvent être réalisés dans n’importe quelle pièce de votre maison.

Comment identifier les muscles du plancher pelvien ?

 

sol pelvien

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles avec cette pratique, il est important de reconnaître les muscles que vous allez devoir faire travailler, en fonction des problèmes que vous avez.

Si vous ne savez pas exactement les identifier, voici quelques conseils qui devraient vous permettre d’y arriver :

Des interruptions urinaires

Lorsque vous urinez, faites des pauses dans vos mictions pour reconnaître les muscles qui se contractent avec cette action.

Un toucher vaginal

Si la technique précédente n’a pas été suffisante, introduisez un doigt propre dans votre vagin et serrez autant que possible.

La technique du miroir

Asseyez-vous en face d’un miroir avec les jambes écartes, réalisez une contraction de tous vos muscles et voyez ce qui se passe lorsque l’entrée de votre vagin se referme.

Comment réaliser les exercices de Kegel ?

exercices de Kegel

Ces exercices peuvent être réalisés dans n’importe quelle position, même s’il est possible que vous soyez plus à l’aise allongée, avec les genoux fléchis.

La version lente

  • Contractez les mêmes muscles que ceux que vous avec contracté en interrompant vos mictions, en les « remontant » vers le haut de votre corps.
  • Contractez et maintenez cette position durant 5 secondes, puis respirez profondément.
  • Détendez-vous pendant 10 secondes, puis recommencez 10 fois l’opération.

La version rapide

  • Contractez et relâchez vos muscles aussi rapidement que possible, jusqu’à ce que vous vous sentiez fatiguée ou que vous ayez tenu deux minutes.
  • Faites 5 répétitions de cette exercice, puis augmentez progressivement pour arriver jusqu’à 15.

L’ascenseur

Cette activité demande beaucoup de concentration, mais ses bienfaits sont supérieurs aux exercices antérieurs.

  • Le vagin est un tube musculaire composé de plusieurs anneaux, empilés les uns sur les autres. Imaginez que chacun de ces anneaux est un étage, puis tentez de monter et de descendre « l’ascenseur » en les contractant.
  • Commencez par des contractions légères, tenez deux secondes, puis répétez l’opération.
  • Faites cet exercice en maintenant le contrôle sur votre respiration.

L’onde

  • Certains muscles du plancher pelvien sont composés de trois anneaux : un dans l’urètre, un autour du vagin et un près de l’anus.
  • Essayez de les contracter de l’avant vers l’arrière, relâchez, puis recommencez mais dans le sens inverse.
  • Faites entre 10 et 15 répétitions.

Êtes-vous prête à les essayer à la maison ? Plus vous les intégrerez à votre routine d’exercices, plus leurs effets à moyen et à long termes seront importants.

Au début, ils sont plutôt inconfortables et étranges mais, avec le temps, vous allez avoir plus de facilités à les mettre en pratique.

Il est probable que vous ayez du mal à les réaliser ou que vous ne parveniez pas à identifier les muscles que vous devez travailler.

Cependant, si vous persévérez et que vous suivez nos recommandations, vous verrez qu’ils ne sont pas si difficiles et que vous parviendrez rapidement à améliorer votre qualité de vie.

 

A découvrir aussi