Curiosités que vous ne connaissiez pas sur l’odeur corporelle

Le corps humain a quelques 50 glandes sudoripares qui ont la capacité de produire jusqu’à 1 litre de transpiration par jour. Grâce à ce mécanisme, les toxines nocives sont expulsées. Les zones qui sentent le plus souvent mauvais sont les pieds, l’aine et les aisselles. Dans l’article suivant, vous allez découvrir des choses que vous ne connaissiez pas sur l’odeur corporelle.

Saviez-vous que l’odeur de votre corps est unique et non reproductible ? C’est ainsi, comme le sont votre ADN ou vos empreintes digitales. Cela dépend de différents facteurs comme l’alimentation ou les processus chimiques qui se développent dans votre corps. L’arôme de chaque personne est le reflet de ce qu’elle consomme et fait partie d’un système de communication ancestral avec nos semblables. C’est pour cela que les femmes « sentent » plus fort lors de la période la plus fertile, sans qu’elles ne fassent du sport ou même en sortant de la douche.

Les odeurs que nous percevons tout au long de la vie restent gravées dans notre mémoire olfactive (tant les parfums que les mauvaises odeurs), influencent notre état moral et nous incitent à accepter ou à repousser certains aliments, personnes ou objets.

Nous croyons tous que les mauvaises odeurs sont dues au manque d’hygiène uniquement. Cependant, elles sont également dues à des facteurs climatiques, héréditaires, d’alimentation ou à cause de l’ingestion de certains médicaments. 

Dans les zones les plus touchées (les pieds, l’aine et les aisselles), il y a des glandes qui se chargent de produire de plus grandes quantités de transpiration. De plus, ce sont des endroits qui bénéficient de peu de ventilation ce qui incitent les bactéries à venir s’y loger, bactéries qui génèrent d’autant plus de sueur.

Pieds-mauvaise-odeur

La peau est formée de millions de petits orifices appelés « pores », qui permettent au corps de respirer. Un conduit qui est utilisé comme voie d’échappement par les glandes sudoripares et qui a la fonction de produire ce liquide salé plus connu sous le nom de transpiration. Cette substance a pour objectif de réguler la température du corps et c’est pour cela que nous transpirons quand nous avons de la fièvre, quand nous avons des émotions fortes, quand il fait chaud, quand nous faisons du sport, quand nous mangeons quelque chose de piquant etc. Elle entraîne aussi l’élimination des toxines, de l’eau et des sels minéraux qui ne servent pas à l’organisme.

Astuces pour éviter les mauvaises odeurs corporelles

  • Ne pas utiliser les mêmes chaussures plusieurs jours d’affilée sans les aérer
  • Utiliser des produits spécifiques à chaque zone
  • Au moment de se laver, consacrer plus de temps à l’hygiène des régions les plus touchées (pieds, parties génitales, aine et aisselles)
  • Utiliser un savon antibactérien 
  • Bien sécher son corps après la toilette, surtout entre les doigts de pieds
  • Bien laver ses vêtements, en recourant à des désinfectants spéciaux si cela est nécessaire
  • Préférer des vêtements en tissus naturels comme le coton, afin d’absorber et d’évaporer la sueur

mauvaise-odeur

  • Se raser les aisselles pour éviter que les sécrétions se ne décomposent à cause des bactéries 
  • Appliquer sur les aisselles du bicarbonate de soude ou de la maïzena pour réduire la transpiration et tuer les bactéries
  • Diminuer l’ingestion des viandes rouges, des graisses, de l’ail, de l’oignon et des boissons alcoolisées (préférer des fruits ou des légumes frais).

Les aliments qui provoquent de mauvaises odeurs

Comme nous l’avons souligné précédemment, l’alimentation a un lien direct avec l’odeur qui se dégage de notre corps, indépendamment de l’hygiène ou de l’époque de l’année. Si vous avez des problèmes en lien avec les arômes corporels, peut-être que cela est dû à quelque chose que vous avez consommé. Prêtez attention à la liste des aliments qui provoquent de mauvaises odeurs :

Les gommes sucrées

Les bactéries génératrices des mauvaises odeurs adorent les choses sucrées. Quand la levure grandit, le sucre des bonbons se transforme en alcool, ce qui a pour conséquence d’apporter plus d’acidité que ce dont le corps a besoin. C’est pour cela que l’odeur est plus intense.

Les huiles hydrogénées

C’est l’un des ingrédients de la malbouffe. Une autre raison (en plus de provoquer du surpoids, du cholestérol, des problèmes cardiaques etc.) pour ne pas en consommer. L’huile hydrogénée se décompose rapidement et génère de mauvaises digestions. C’est pour cela que l’odeur corporelle se fait plus forte.

6-raisons-de-ne-pas-manger-de-malbouffe-1

La charcuterie

Le pâté ou les saucisses sont des aliments qui renforcent l’odeur corporelle. Quand ils se décomposent (pendant la digestion), ils peuvent générer de l’acidité dans l’estomac, de l’aigreur, des flatulences etc. C’est-à-dire qu’il ne vaut mieux pas les consommer trop souvent, même si vous adorez ça.

Les produits laitiers

L’excès de lait, le yaourt ou le fromage est l’une des causes des mauvaises odeurs dans le corps. Cela est dû, selon les investigations, au fait que ces produits contiennent beaucoup de protéines (la caséine) qui, au moment de la digestion, produit du sulfure d’hydrogène, un des préférés des bactéries. 

Les oeufs

L’une des raisons pour lesquelles certaines personnes sentent parfois le « poisson » est un désordre génétique appelé triméthylaminurie. L’un des agents qui le provoquent est l’oeuf, peu importe si on le consomme cru, frit ou dans quelconque préparation.

Blanc-d'oeuf

Les épices

Principalement le piment mais également d’autres épices qui sont utilisées dans la cuisine comme le cardamome, le cumin ou le curry. Préférez les épices plus douces, comme la menthe, le persil ou le basilic.

Les viandes

Surtout les viandes rouges et le poisson. Elles tardent trop à passer dans le tube digestif, ce qui leur laissent le temps de pourrir et de libérer de mauvais gaz et toxines. Elles se transforment en transpiration et en flatulences, générant ainsi de mauvaises odeurs.

Les fibres

Les légumes secs et les haricots, ainsi que les farines complètes, produisent du méthane, de l’hydrogène et du dioxyde de carbone au moment de la digestion. Ces derniers sont d’excellents aliments pour les bactéries et génèrent de mauvaises odeurs corporelles. Ne faites pas d’excès de ces aliments.

les-céréales

Le café

La force de sont goût et de son odeur doivent bien venir de quelque part. La caféine a des effets chimiques sur le corps, qui produisent un changement dans la quantité de sueur et la manière de transpirer.

L’alcool

Les boissons alcoolisées sont transportées très rapidement dans le flux sanguin et en changent la forme au moment de leur décomposition. Elles accélèrent ainsi le processus de transpiration bien que l’odeur soit pénétrante et reste pendant plus longtemps.
Alcool

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi