Comment combattre la rétention d’eau

30 septembre 2014
La rétention de liquides peut être la conséquence d'un mode de vie sédentaire, c'est pourquoi nous devons pratiquer un exercice. Ce dernier, en plus de nous aider à éliminer l'excès de liquides, améliore nos fonctions.

La rétention d’eau est l’un des principaux facteurs de la prise de poids. Elle peut apparaître à cause de la sédentarité, de la grossesse, la ménopause, la cirrhose, l’insuffisance cardiaque, ou encore la malnutrition, entre autres. Il est cependant possible de combattre la rétention d’eau.

En termes généraux, il s’agit une enflure se produisant dans différentes parties du corps comme la cheville, les bras, les jambes, l’abdomen et les poignets.

Durant la période de grossesse, la rétention d’eau est un phénomène très commun. En effet, la femme passe par un changement hormonal qui se manifeste principalement par des symptômes comme les chevilles et les pieds enflés.

Bien que peu inquiétant, il est préférable de consulter son médecin si la rétention d’eau est trop importante.

Conseil pour combattre la rétention d’eau

Une étape importante pour éviter la rétention d’eau est de réduire la consommation de sel. En effet, cette substance peut entraîner une accumulation de fluide corporel.

En revanche, la consommation d’eau est indispensable, car elle nettoie les impuretés du corps et permet donc de les éliminer facilement.

Lisez également :

5 substituts du sel pour une alimentation faible en sodium 

Conseils pour prévenir et traiter la rétention d’eau
aliments diurétiques

Il est essentiel de consommer des aliments diurétiques car ils permettent de purifier le corps. De plus, ils aident à perdre du poids.

Souvent, ce que l’on croit être des kilos en plus est en réalité l’inflammation provenant de la rétention d’eau.

  • La pastèque. Elles est recommandée principalement pour son pourcentage élevé en eau.
  • Le vinaigre de cidre. Il sert ainsi à équilibrer le niveau de potassium, très souvent affecté par la rétention d’eau.
  • Le thé vert. C’est un excellent diurétique et également anti-oxydant.
  • L’orange. Grâce à sa forte teneur en vitamine C, elle favorise la fonction rénale et accélère également l’élimination des toxines dans le corps.
  • L’artichaut. Il est utilisé dans les thés pour perdre du poids grâce à ses propriétés diurétiques.
  • Le bleuet. Il aide à prévenir les maladies urinaires, il aide aussi à éliminer les toxines et est aussi l’un des meilleurs aliments antioxydants.
  • Le pissenlit. C’est une des plantes les plus puissantes pour ainsi éliminer l’excès d’eau du corps.
  • Le persil. Il favorise l’élimination des fluides corporels. Il est recommandé de le prendre en infusions pour prévenir l’obésité et les maladies cardiaques.
  • L’oignon. Il est ainsi recommandé si vous souffrez de rhumatismes, de la goutte ou d’une insuffisance rénale.

L’exercice physique

Sport pour combattre la rétention d'eau

Il faut constamment faire de l’exercice, de la marche, du jogging, du vélo, de la natation, et beaucoup plus.

En effet, la rétention d’eau peut apparaître à cause d’une vie sédentaire. Le sport distrait l’esprit et favorise le fonctionnement de chacun des organes et des processus du corps. Il permet aussi de combattre la rétention d’eau.

Lisez également :

6 astuces efficaces pour se motiver à faire du sport 

Évitez les aliments salés

Comme nous l’avons déjà dit, le sel favorise l’apparition de la rétention d’eau, il faut donc s’éloigner autant que possible de la nourriture salée. Il faut aussi garder aussi à l’esprit que certains plats contiennent des niveaux élevés en sodium, tels que les saucisses, les conserves, l’alcool et beaucoup d’autres choses.

Il est également recommandé de manger très peu de sel, car cela peut favoriser l’apparition des calculs rénaux, le cancer de l’estomac et une diminution du goût dans les papilles.

Mangez des ingrédients riches en potassium

potassium dans les aliments

Cet élément est essentiel pour combattre la rétention d’eau et maintenir un équilibre dans le corps. Le potassium est un électrolyte, qui est impliqué dans le contrôle de la pression sanguine et qui assure l’élimination des liquides.

Ce composant est présent dans certains fruits, notamment: le kiwi, le melon, l’orange et la banane. Il est également présent dans les légumes tels que les artichauts, le chou, la betterave, la pomme de terre et l’avocat.

Mangez des aliments riches en magnésium

Le magnésium aide aussi à éliminer l’excès d’eau, aide à prévenir les problèmes cardiaques et aide à réguler l’insuline dans le corps. Le magnésium donne au corps une bonne dose de calcium pour protéger les os, il réduit les migraines et le risque de souffrir du diabète de type II. Parfait donc pour combattre la rétention d’eau.

Aliments recommandés

  • Le son de blé ou d’avoine, car ils sont riches en magnésium.
  • Les herbes séchées. En particulier la coriandre, la menthe et le persil. N’oubliez pas que, en plus de fournir du magnésium, vous pouvez les utiliser pour donner un meilleur goût à vos plats.
  • Graines de lin. Ce sont des antioxydants, elles peuvent prévenir les maladies cardiaques et permettent de faire une bonne provision de magnésium.
  • Les graines de tournesol. Ils contiennent du magnésium et de la vitamine E.
  • Le lait. Que ce soit en poudre, pasteurisé, entier ou condensé, il a une teneur élevée en magnésium, et contient d’autres vitamines telles que les vitamines A, D et E.

 Enfin…

Le repos est essentiel pour combattre la rétention d’eau. Si vos pieds sont trop gonflés, il faut élever les jambes le plus souvent possible.

Si vous avez modifié vos habitudes alimentaires et que le problème ne diminue pas, il est préférable de consulter un médecin.

  • Rossi, A. B. R., & Vergnanini, A. L. (2000). Cellulite: A review. Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology. https://doi.org/10.1046/j.1468-3083.2000.00016.x
  • Hexsel, D., & Mazzuco, R. (2013). Cellulite. In Update in Cosmetic Dermatology. https://doi.org/10.1007/978-3-642-34029-1_2
  • De La Casa Almeida, M., Suarez Serrano, C., Rebollo Roldán, J., & Jiménez Rejano, J. J. (2013). Cellulite’s aetiology: A review. Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology. https://doi.org/10.1111/j.1468-3083.2012.04622.x