Découvrez comment stimuler votre mémoire en soignant vos émotions

Quand nous sommes plus dépendants de nos émotions que de ce que nous faisons, il est possible d'oublier certaines choses. Nous devons synchroniser les deux et nous concentrer pour améliorer notre mémoire.

La mémoire et les émotions sont intimement liées.

En effet, des facteurs comme le stress peuvent affecter considérablement le bon fonctionnement de structures comme l’hippocampe, une région de notre cerveau où se concentre notre mémoire émotionnelle.

Que vous le croyez ou non, il est essentiel de prendre soin de cet équilibre harmonieux entre l’anxiété, la motivation, le calme et les émotions positives car cela a un impact sur notre mémoire.

De plus, au fur et à mesure de la journée, nous faisons des tâches déterminées qui affectent aussi la qualité de nos souvenirs.

Nous sommes sûrs que cette information va vous être d’une grande utilité.

Prendre soin de vos émotions pour prendre soin de votre santé

Voici une donnée dont nous devons tous tenir compte : notre cerveau a tendance à mieux se souvenir de toutes les expériences avec un fort contenu émotionnel, que ce soit positif ou négatif. 

Il faut aussi ajouter que la mémoire humaine ne fonctionne pas de la même manière qu’une machine ou un ordinateur.

Découvrez aussi : 10 astuces pour avoir une meilleure concentration

Nos souvenirs ne sont jamais exacts. Des détails nous échappent, nous déformons des informations et nous en ajoutons, ce qui fait qu’un souvenir ne sera jamais exactement comme nous l’avons vu ou vécu.

D’autre part, nous savons tous que la mémoire perd en agilité au fur et à mesure que nous grandissons et même si ce fait est inévitable, nous pouvons lutter contre pour que cette détérioration naturelle survienne le plus tard possible.

Pour y parvenir, nous devons favoriser la venue d’émotions positives. Nous vous expliquons comment réaliser cet exercice intéressant pour améliorer votre mémoire au jour le jour et gagner en qualité de vie.

Memoire

La mémoire « s’oxyde » avec la routine et éteint nos émotions

Se lever toujours à la même heure, avoir toujours les mêmes horaires, faire les mêmes tâches chez soi et consacrer son temps libre à des activités peu stimulantes qui ne nous amusent même pas affecte la qualité de la mémoire.

  • Si vous vous reconnaissez dans ces aspects et que vous êtes conscient que vous êtes esclave des routines à tel point que vous ne voulez pas sortir de ce moteur répétitif, alors votre cerveau va souffrir de ces effets.
  • Un cerveau soumis à la routine est en mode automatique. Il ne reçoit plus de stimulations nouvelles qui captent son attention. Il est tellement habitué aux mêmes tâches qu’il se déconnecte, tout simplement.
  • Quand le cerveau est en mode automatique, nos connexions neuronales n’ont plus la même qualité. Nous tombons petit à petit dans une léthargie qui affecte directement notre mémoire.

Il n’est plus agile, il ne répond plus aussi rapidement et presque sans nous en rendre compte, nous perdons notre mémoire.

  • La routine, comme vous l’avez compris, est une grande ennemie de nos émotions. Nous sommes comme « éteints » et « tristes ».

Une manière de nous réactiver et de fuir cette léthargie est de faire chaque jour quelque chose de nouveau.

Nous savons que nous ne pouvons pas échapper à la routine : il faut travailler, entretenir sa maison, s’occuper de ses proches, etc. 

Marcher-pour-se-detendre-500x330

Il est nécessaire de consacrer entre 1 et 3 heures à soi-même chaque jour. Faites des choses différentes à chaque fois : aujourd’hui, vous pouvez prendre un café dans un endroit nouveau, vous acheter un livre, retrouver un ami…

Ajoutez une stimulation intéressante à chaque journée. Créez vos journées !

Lisez aussi : Marcher rend le cerveau plus créatif et plus heureux

Apprenez à vivre le moment présent

  • Notre mémoire a avant tout besoin que nous prenions pleine conscience de l’ici et du maintenant.
    Quand nos émotions se concentrent sur la tristesse de l’hier ou sur l’anxiété de demain, le présent est tellement embrumé que notre mémoire ne sera jamais de bonne qualité.

On oublie alors des informations, des mots, des tâches à faire, et des conversations.

Pour mieux comprendre, nous allons vous donner un exemple.

Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser en permanence à cette personne qui vous amène tant d’inquiétudes, et vous pensez que vous devriez lui dire ce qu’a provoqué chez vous les choses qu’elles vous a faites ou les mots qu’elle ne vous a pas dits.

Vous êtes tellement absorbé par cela que vous ne savez pas où vous venez de poser les clés de votre voiture.

Votre cerveau est en bonne santé mais votre problème, c’est votre monde émotionnel.

Apprenez à donner des réponses à votre présent pour alléger vos charges. Fuyez ce qui vous tourmente et faites toujours de l’ici et du maintenant des moments de qualité.

Il n’y a qu’à ces moments que nos mécanismes de la mémoire fonctionnent correctement.

Repos-courts-et-frequents-500x334

Le droit et l’obligation de prendre soin de votre paix intérieure

Parfois, nous avons la sensation de que nous ne tenons pas les rênes de notre vie, que les obligations, les routines ou la famille exercent un contrôle si fort sur nous que l’air nous manque.

Lisez aussi : Les émotions négatives comportent leur part de positif

  • Ce mal être personnel affecte notre paix intérieure, et quelqu’un qui n’est pas concentré sur son auto-estime, son identité et le contrôle de sa vie ne jouit pas non plus d’une bonne mémoire.
  • Il est donc nécessaire de se « concentrer », de trouver ce point subtil et parfait où l’on est bien avec ce qui nous entoure, mais également de profiter de soi-même, avec ses espaces personnels, ses proches, ses amis…

Un esprit heureux favorise une mémoire plus puissante.