Découvrez la loi du miroir pour vous sentir heureux

· 19 août 2014
Ce ne sont peut-être pas les autres qui nous déçoivent, mais nos propres attentes. Nous devons apprendre à nous mettre à la place de l'autre.

La loi du miroir nous fait comprendre que ce que nous voyons chez les autres est en réalité le reflet de ce que nous avons en notre for intérieur et que, par conséquent, si nous voulons être heureux, notre bonheur ne dépend pas des autres ni de nous-même.

Appliquer la loi du miroir, c’est apprendre à gérer les problèmes que l’on a avec les autres (parents, amis, collègues, etc.) au moyen d’exercices que l’on réalise de manière individuelle.

Les choses qui nous dérangent

Il y a des choses qui nous dérangent inévitablement. Que notre belle-soeur ait toujours les mêmes répliques lors des repas familiaux, que nos parents veuillent absolument contrôler notre vie, que nos enfants ne soient pas sincères avec nous, que notre travail ne soit pas reconnu, que nos frères fassent preuve d’égoïsme, que nos amis ne nous soutiennent pas comme nous l’aurions espéré. Nous attendons toujours que les autres agissent de telle ou telle manière et cependant nous sommes presque toujours déçus. Cependant, sommes-nous conscients du fait que nous les décevons peut-être nous aussi sur d’autres points ?

Comme premier exercice, nous vous proposons de faire la liste de toutes les choses qui vous dérangent chez les personnes de votre entourage.

Liste

Les attitudes de notre part qui peuvent déranger les autres

Mais faisons à présent la démarche inverse et dressons une autre liste sur laquelle nous inscrirons nos attitudes qui peuvent déranger ou qui ont pu déranger ces personnes à un moment ou à un autre. Pour établir cette liste, nous devons être sincères et faire notre auto-critique. Nous ne sommes pas parfaits, nous aussi sommes humains et nous savons bien que nous avons souvent fait des erreurs. Voilà pourquoi il est important d’apprendre à ressentir de l’empathie, autrement dit, à se mettre à la place de l’autre.

Ce que nous enseigne la loi du miroir

La loi du miroir nous enseigne qu’en réalité, lorsque nos sentiments sont négatifs à l’égard de quelqu’un, cela vient du plus profond de nous même et non de l’autre. Si ses paroles nous blessent, c’est que nous pouvons également blesser les autres, cette personne-là ou une autre d’ailleurs. Dès que nous aurons compris cela, et surtout dès que nous éviterons de le faire, alors nous ne sentirons plus l’offense. Il est curieux de constater que nous ne réagissons pas tous de la même manière face aux mêmes situations. Parce que nous avons tous des sentiments différents au fond du coeur.

Un exercice pratique

Prenez par exemple l’une de ces personnes que vous ne supportez plus depuis qu’elle vous a blessée, offensée ou fâchée, et faites la liste de toutes les choses pour lesquelles vous lui êtes reconnaissante. Il est parfois difficile de faire cette démarche, cela peut même vous déplaire et vous devrez faire beaucoup d’effort pour y arriver, mais vous verrez que ça en vaut la peine. Car cette personne a certainement fait quelque chose pour vous ou pour l’un de vos proches, elle a probablement eu une gentillesse envers vous ou elle a pu vous aider dans certaines circonstances, etc. Prenez tout votre temps pour vous en souvenir.

À présent, une démarche encore plus difficile ; faites la liste des motifs pour lesquels vous aimeriez lui demander pardon, même s’ils sont insignifiants. Un regard menaçant, de mauvaises paroles, un mot cruel, une critique déplacée ou un manque de politesse. Si vous arrivez à ce stade, vous aurez fait preuve de beaucoup d’humilité, mais seules les personnes les plus courageuses seront capables de faire le troisième et dernier pas.

Prenez contact avec cette personne (personnellement, par courrier ou par téléphone), remerciez-la pour toutes les choses que vous avez notées sur votre première liste, puis demandez-lui pardon pour toutes celles qui sont écrites sur votre deuxième liste.

Portable

Le résutat

Recommander cet exercice peut paraître insensé car la plupart des gens sont bien trop orgueilleux pour le mettre en pratique, ou pensent que ce sont eux, au contraire, qui devraient être remerciés et pardonner aux autres. Mais le résultat est souvent surprenant, et ces personnes qui ne s’attendent absolument pas à un tel message réagissent généralement de façon positive et émotive.

Quand, comment, à qui… ?

Vous pouvez réaliser cet exercice aussi souvent que vous le voulez et en vous adressant à la personne de votre choix. C’est un exercice pratique qui donne toujours de bons résultats. Si simple, et à la fois difficile, mais qui en vaut la peine, surtout s’il s’agit de personnes qui vous sont particulièrement chères, ou de situations douloureuses que vous souhaitez dépasser.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de kiwanja et de M Car.