Quel est le secret d’une relation heureuse ?

· 27 avril 2014
L'amour dans un couple commence d'abord par l'amour de soi. Puisque nous ne pouvons pas donner ce que nous ne possédons pas, nous devons d'abord nous aimer nous-mêmes avant d'aimer l'autre.

L’humanité n’est-elle pas surprenante ? Il y a tant de gens pour qui la vie est une folle course contre la montre, qui sont prisonniers de leur routine, toujours occupés par mille choses et qui passent leur temps libre devant la télévision ou devant l’ordinateur, connectés à Internet, ou alors toujours entourés de monde, au milieu du bruit et abrutis par l’alcool ou par les drogues… Dans ce tourbillon de diversion et de manque, on perd souvent le contact avec l’essentiel qui se trouve non pas à l’extérieur mais à l’intérieur de soi !

Commencer par chercher en soi pour une relation heureuse

La solitude peut être terrifiante pour certaines personnes qui, pour éviter de rester seules, accepteraient n’importe quelle compagnie au détriment de la qualité de la relation. Cette peur de la solitude est souvent la preuve qu’il existe au fond de soi la crainte de revivre les émotions les plus enfouies, qui peuvent parfois être désagréables ou douloureuses. On préfère alors se distraire ou s’atourdir avec des choses qui viennent de l’extérieur…

Mais si l’on n’est pas à l’écoute de ses émotions et si l’on ne tient pas compte de ses propres besoins affectifs, si l’on ne s’accepte pas tel que l’on est, avec ses faiblesses et ses points forts, il nous faudra toujours vivre caché derrière un masque en nous efforçant de nous montrer différents de ce que nous sommes vraiment et en recherchant l’approbation des autres, une approbation que nous-mêmes refusons de nous octroyer.

L’être humain ne vient pas au monde vide d’émotions tel un zombie. Les bébés ne décident pas de leurs émotions, ils les ressentent et les expriment tout simplement. Malheureusement, il arrive que durant le processus de socialisation, l’enfant soit ignoré, blessé, ridiculisé ou que l’on ait cherché à abuser de lui. Face à cela, son seul recours est de réprimer dans son inconscient la douleur qu’il ressent, car le jeune enfant dépend encore de l’avis des autres pour se sentir digne d’amour et de respect. Mais en devenant adulte, il devient impératif pour lui de se responsabiliser de son état émotionnel et de soigner ses blessures en répondant aux attentes du petit enfant qui vit toujours en lui. Dans le cas contraire, il sera contraint de vivre en ressentant un vide intérieur qu’il essaiera en vain de combler par des relations superficielles ou fausses.

Quand la coupe est pleine

Notre tâche primordiale est donc d’apprendre à connaître, à aimer et à valoriser ce que nous avons de plus précieux, notre essence. Tandis que nous apprenons à nous aimer nous-mêmes, notre désir de partager notre amour avec les autres grandit lui aussi, parcce que l’amour véritable est d’un naturel expansif. Cette onde expansive est incontrôlable, et dès lors notre seul désir est de partager cet amour avec les autres, sans vide intérieur et sans masque, mais avec plénitude et authenticité.

La raison d’être d’une relation est d’apprendre, de grandir, d’aimer, de s’amuser et de savourer la compagnie de l’autre. Car en fin de compte, notre véritable mission dans ce monde est d’apprendre à aimer, de s’aimer soi-même et d’aimer les autres. Quand on comprend cela et que l’on vit en fonction de cette mission, on découvre qu’aimer sincèrement et d’un amour inconditionnel est le plus grand trésor auquel on peut aspirer !

Luxe, plaisir, réussite, possessions ou richesses : rien de tout cela ne peut substituer la plénitude que peut donner un véritable et inconditionnel amour. Mais il faut d’abord s’aimer soi-même et s’accepter. Cet amour envers soi-même donne à chacun dans le couple l’assurance et la confiance qu’il attend de l’autre. Mais au lieu d’espérer obtenir l’amour de l’autre, et de l’exiger même parfois, chacun partage l’amour qu’il a pour lui-même avec son compagnon. Paradoxalement, il donne à l’autre ce qu’il a toujours attendu de lui, mais qu’il n’était pas lui-même en mesure d’offrir auparavant.

Se laisser aller et ne pas s’accepter soi-même sont deux des principales causes d’échec dans le couple, et apprendre à s’aimer soi-même permet vraiment de sauver la relation. Aimer est ce qu’il y a de plus merveilleux, mais on ne peut pas donner ce que l’on n’a pas. Tant que l’on n’a pas appris à s’aimer soi-même, on n’est pas capable d’aimer l’autre !