Découvrez comment prévenir le cancer du sein avec une détoxification des aisselles

7 juillet 2017
Sachez que dans l'aisselle, il y a une multitude de ganglions qui finissent par absorber les produits que nous appliquons dans la zone, et qui peuvent dériver en problèmes cancérigènes.

Lorsqu’il s’agit de cancer, la prévention peut être vitale, alors toute précaution est importante. 

En plus des check-up réguliers que toutes les femmes doivent faire, il y a une série de gestes qui peuvent nous aider à prévenir le cancer du sein.

L’un d’entre eux est la détoxification des aisselles.

Les données se basent sur une étude publiée dans le Journal of Inorganic Biochemistry.

Pour ce dernier, des chercheur-e-s ont analysé des tests des seins de 17 patientes atteintes de ce type de cancer et qui avaient été soumises à une mastectomie.

Les femmes qui avaient utilisé des anti-transpirants avaient des dépôts d’aluminium dans leur tissu mammaire extérieur. 

Parmi les données récoltées, on pouvait voir que les concentrations en aluminium étaient plus élevées dans le tissu plus proche de l’aisselle que dans le sein central.

On peut donc en déduire que cela est dû à l’usage de substances comme le déodorant, qui contient des restes d’aluminium.

Selon cette étude, il a été démontré que le nombre de tumeurs, plus élevé dans le carré supérieur externe du sein peut être dû à l’usage excessif de déodorant qui contiennent de l’aluminium.

Ils contribueraient donc à développer le cancer du sein. Mieux vaut donc cesser ce type de substances pour une prévention responsable.

Les effets de l’aluminium sur la peau

faites-votre-deodorant-500x334

L’aluminium agit dans notre organisme comme une neurotoxine.

De même, son lien avec plusieurs maladies a été démontré, et même avec certaines de caractère neurologique, comme Alzheimer.

Comme nous l’avons indiqué, les sels d’aluminium contenus dans les déodorant ont un lien avec l’incidence du cancer du sein dans les sociétés occidentales. 

C’est pour cela que réaliser périodiquement une détoxification des aisselles est fondamental.

Lisez aussi : Un groupe de scientifiques affirme avoir stoppé la détérioration cognitive associée à la maladie d’Alzheimer

Comment peut-il tant affecter la peau ?

deodorant-500x334

Les restes d’aluminium finissent par s’introduire dans le tissu mammaire.

Cette infiltration a une influence sur l’augmentation des fluides kystiques, qui sont plus nombreux que la normale dans le sérum sanguin ou le lait. 

De plus, les déodorants contiennent aussi l’un des ingrédients déconseillés : le triclosan.

Selon une étude publiée dans la revue Chemical Research in Toxicology, ce produit chimique est capable de stimuler la croissance de cellules cancéreuses. Il faut donc l’éviter à tout prix.

Comment prévenir le cancer du sein avec une détoxification de l’aisselle ?

Prévenir grâce à la détoxification des aisselles est vital. On peut ainsi éviter que les toxiques s’accumulent via les différentes voies qui peuvent entrer dans notre flux sanguin et dans notre peau.

La meilleure méthode est la transpiration, qui permet d’expulser les toxines du corps. 

Tout cela est excellent pour la bonne santé de la fonction immunitaire et pour prévenir des maladies qui pourraient être liées à la surcharge toxique.

Rien de tel que les bains et les exercices. Vous réussirez à tout faire disparaître.

Recette maison pour détoxifier les aisselles

aiselles-500x334

Voici une autre manière de détoxifier la zone des aisselles : une recette maison. Vous pourrez la préparer rapidement chez vous.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de vinaigre de cidre de pomme biologique (10 ml)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de romarin
  • 5 gouttes d’huile essentielle de coriandre
  • 1 cuillerée d’argile de bentonite (10 g)

Préparation

  • Mélangez le vinaigre et l’argile dans un récipient en verre. Souvenez-vous d’utiliser des ustensiles en bois, car le métal peut endommager l’argile.
  • Ensuite, ajoutez les huiles essentielles pour que le tout forme une crème.

Application

  • Mettez une fine couche de ce mélange sur l’aisselle et laissez agir pendant quelques minutes.
  • Une fois que vous avez laissé reposer, lavez-vous et répétez cela tous les jours.

Buvez également beaucoup d’eau, car le corps en a besoin pour éliminer toutes ces toxines.

Vous devez savoir que la meilleure manière de prévenir la surcharge toxique passe par le fait de recourir le moins possible à ce type de produits et de se procurer ceux qui ont une composition 100% naturelle. 

Consultez aussi cet article : Comment nettoyer la peau avec des amandes et de l’eau au romarin

Un déodorant naturel

deodorant-naturel-500x334

Vous pouvez également élaborer un déodorant naturel chez vous.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de bicarbonate de soude (10 g)
  • 1 cuillerée d’huile de coco (15 g)

Préparation

  • Mélangez les deux ingrédients pour former une pâte douce et facile à malaxer, pour l’enduire sur vos aisselles. Ce n’est pas collant et cela a un effet déodorant.
A découvrir aussi