Découvrez ce que vos cheveux disent de votre santé !

31 juillet 2019
Parfois, les produits que nous utilisons pour régler un problème peuvent en causer d'autres. C'est le cas du shampoing antipelliculaire qui assèche les cheveux. Nous devons l'alterner avec des shampoings hydratants.

Les cheveux sont, sans aucun doute, l’un des signes de beauté et de vitalité les plus importants de notre corps.

Nous souhaitons tous avoir des cheveux brillants et denses, mais ce n’est pas toujours facile.

Parfois, nous perdons nos cheveux, nous ressentons des petits picotements sur le cuir chevelu ou nous constatons qu’ils s’assèchent fortement.

Nous ne savons souvent pas quoi faire pour lutter contre ces phénomènes.

Nous sommes certains que les informations que nous allons vous donner vont vous surprendre et vont pouvoir vous aider à avoir une chevelure plus belle, et plus brillante. Prenez bonne note !

1. Les pertes de cheveux excessives

perte de cheveux

Il est important de préciser que lorsque vous remarquez que vous perdez des cheveux dans une ou plusieurs zones déterminées de votre cuir chevelu, il est nécessaire de consulter votre médecin.

En effet, ce n’est pas normal et ce n’est pas un symptôme de vieillesse. Les causes de ce trouble peuvent être assez sérieuses, et il vous faut absolument les prendre en compte :

  • Des états de stress et d’anxiété très élevés.
  • Maladies auto-immunes : des infections, des maladies sexuellement transmissibles, etc.
  • Problèmes de glande thyroïde : l’hypothyroïdie est souvent le trouble de la glande thyroïde qui est associé à une perte anormale de cheveux.

Perdre ses cheveux de manière globale n’est pas la même chose que perdre ses cheveux sur des zones déterminées du crâne.

Les troubles précités causent souvent un trou dans la chevelure, formant une zone totalement dégarnie par rapport au reste du cuir chevelu.

Dans ce cas, n’hésitez pas une seconde à consulter votre médecin, qui est le seul habilité à vous donner un diagnostic sérieux.

Ne soyez pas trop inquiet pour autant, il existe un traitement adapté à chacun des problèmes de santé dont nous vous avons parlé.

2. Les cheveux abîmés, aux pointes fourchues et fragiles

Nous sommes tous passés par des périodes durant lesquelles nos cheveux sont plus fragiles. Ils deviennent alors très cassants, et nous en perdons des quantités plus importantes que d’habitude.

À quoi cela est-il dû ? Est-ce le symptôme d’une anémie ? Comme vous le savez, chez les femmes, la perte ponctuelle de cheveux est un signe direct d’une carence en minéraux.

Il est possible que vous pensiez qu’il s’agit d’un manque de fer, mais vous devez savoir que, parfois, il peut également s’agir d’une déficience en zinc, en chrome, en manganèse, voire en potassium.

  • Essayez d’adopter un régime varié et équilibré. Si vous êtes végétarien, faites très attention à votre apport en fer et en vitamines. Si vous avez des doutes sur la qualité de votre nutrition, consultez rapidement un nutritionniste.
  • Souvenez-vous d’inclure régulièrement dans votre régime, des fruits secs, comme des noix ou des amandes. Ces fruits sont très adaptés à ce genre de problème car ils contiennent de nombreux minéraux essentiels, en plus d’être délicieux !
  • Consultez régulièrement votre médecin pour qu’il puisse vérifier si vous ne souffrez pas d’un quelconque déficit alimentaire.

3. Les cheveux secs

Les cheveux secs sont quasi-systématiquement le produit de l’action d’agents externes, comme le soleil, les teintures ou les produits chimiques.

Avoir les cheveux secs n’est pas forcément dû à un problème de santé. Prenez connaissance des quelques détails suivants, qui vont à coup sûr vous aider !

  • Utilisez-vous du shampoing anti-pelliculaire ? : selon de nombreux dermatologues, l’utilisation continue de shampoing anti-pelliculaire a pour conséquence d’assécher les cheveux.
    Ces produits ont tendance à absorber l’humidité présente sur le cuir chevelu, en plus d’avoir une composition à base de produits antifongiques qui peuvent irriter le crâne.
    Limitez donc l’usage de ce type de shampoing. Une ou deux fois par semaine paraît être une fréquence adéquate. Le reste de la semaine, utilisez des shampoings plus hydratants.
  • Utilisez-vous des shampoings fixateurs de couleur ? : il se passe quasiment la même chose que dans le cas précédent. Ces produits contiennent une forte dose de produits chimiques qui assèchent les cheveux. N’en utilisez qu’une fois par semaine maximum.
  • Le tabac, l’exposition prolongée au soleil, ou encore la pollution peuvent également assécher les cheveux. Vous pouvez utiliser des huiles hydratantes pour vous protéger, comme par exemple l’huile de coco qui est excellente !

4. Les démangeaisons du cuir chevelu

démangeaisons du cuir chevelu

De nombreux problèmes dermatologiques, comme les poux par exemple, peuvent générer ce type de démangeaisons du cuir chevelu.

Au moment d’envisager les différentes causes des démangeaisons, il nous faut bien évidemment parler des problèmes liés au stress, que nous pouvons classer dans deux catégories :

  • Le stress récurrent : nous en avons tous déjà souffert dans notre vie. Des démangeaisons, voire des irritations, apparaissent dans notre cuir chevelu, dans des périodes particulièrement stressantes comme des sessions d’examens, des projets professionnels importants, etc.
    La nervosité s’ajoute généralement à la fatigue pour donner naissance à ces dérangeantes démangeaisons.
    Des changements dans notre métabolisme s’opèrent, c’est pour cela qu’une extrême sensibilité capillaire peut se manifester.
  • Le stress post-traumatique : la perte d’un être cher, un accident ou n’importe quel type de traumatisme peut avoir de lourdes conséquences.
    Il est intéressant de savoir que, dans ces cas, en plus de souffrir de démangeaisons et d’irritations du cuir chevelu, une perte de coloration des cheveux peut être constatée. Les cheveux vont, petit à petit, devenir gris.

En conclusion, on peut affirmer que les cheveux sont souvent le reflet de notre santé, mais également de nos émotions.

Il est très important que vous preniez soin de votre alimentation, en évitant à tout prix d’être sujet à des déficiences en fer, en zinc et en manganèse.

Evitez d’utiliser trop de produits chimiques, et apprenez à gérer correctement vos émotions.

Le stress est, dans la majorité des cas, l’ennemi silencieux qui altère nombre de nos fonctions basiques.

Il nous rend malade et nous empêche d’avoir l’apparence que nous désirons. Faites-y très attention !