Dis-moi où tu as mal, et je te dirai quel problème tu as

Notre corps est sage et sait quant il doit nous envoyer des signes en cas de problème intérieur que nous n'avons pas su résoudre.

 

Savez-vous que le problème auquel vous résistez finit toujours par somatiser dans votre corps ? Le corps crie quand votre bouche se tait, quand votre esprit se ferme pour ne pas regarder en face ce que vous redoutez le plus.

Lisez aussi : 6 effets méconnus de l’anxiété sur le corps

Plus vous continuez à l’ignorer, plus le corps continuera à vous envoyer des signes qui indiquent qu’il y a quelque chose en vous dont vous devez vous occuper.

La douleur changera mais l’origine reste la même

Anna (personnage fictif) est une femme qui depuis qu’elle a eu sa première relation, les enchaîne les unes après les autres, pour éviter ainsi d’être seule.

À partir de sa troisième relation, elle commence à manifester des symptômes d’anxiété. Ils débutent avec un nœud dans la gorge, mais se déclenchent ensuite des problèmes d’eczéma et même de dermatite.

Ces problèmes ont surgi soudainement et sans un déclencheur qu’Anna pourrait identifier. Elle pensait qu’il s’agissait peut-être d’un problème héréditaire ou que le stress au travail avait ce type de conséquences.

Cependant, rien de tout cela n’était à l’origine de ces symptômes.

Le fait qu’ils changent tout le temps rendaient leur source très difficile à détecter. Et Anna ne pouvait pas approfondir en elle-même tant qu’elle n’était pas seule, sans partenaire.

Lisez aussi : 5 dangers de la dépendance émotionnelle dans le couple

C’est à ce moment qu’elle s’est rendue compte que son corps manifestait le problème de dépendance émotionnelle qu’elle avait et qu’elle ne voyait pas.

Quand on ressent une douleur constante, qu’on a peur de perdre ou que l’on vit dans la souffrance, notre corps nous alerte pour changer notre manière de procéder.

Chaque partie du corps aura beaucoup à dire

Selon le lieu où se trouve la douleur somatisée, le corps nous alerte d’une chose ou d’une autre.

L’important est de savoir que la réponse à cette douleur se trouve en vous. Vous n’avez qu’à écouter votre corps, observer votre vie et tirer des conclusions pertinentes.

Cependant, si vous vous sentez très perdu/e et que vous voulez un petit guide, voici quelques manifestations du corps qui peuvent parler du problème que vous avez :

  • Les gênes dans la gorge : Il y a des choses que vous devez dire et que vous réprimez.
  • La grippe : Il y a quelque chose dans votre vie qui vous déplaît et vous libérez toute votre fatigue à cause de ce problème.
  • La douleur dans les chevilles : Elle représente les résistances que vous avez dans votre vie.
  • Les gênes stomacales : La difficulté à coexister et à digérer les situations.
  • Les problèmes de dos : Le manque de soutien ou le fait de porter des choses qui ne nous correspondent pas.
  • La douleur dans les cuisses : Vous êtes inquiet-ète de ce que les autres attendent de vous.
  • Les migraines ou maux de tête : Ils apparaissent quand les doutes vous assaillent.
  • L’hypertension artérielle : La peur vous accule.

Ne passez pas à côté de cet article : 6 effets d’une maltraitance psychologique sur notre esprit et nos émotions que vous devez connaître

Voici des exemples de ce que peuvent vouloir dire certaines somatisations du corps.

Prenez soin de votre esprit

L’esprit est puissant et nous avons trop tendance à le négliger, et comme nous avons pu le voir, cela peut avoir de graves conséquences sur notre santé.

Une grippe peut être une grippe banale, mais peut aussi vouloir nous dire que nous devons soigner et guérir une blessure intérieure.

C’est dans l’esprit que se gèrent les pires tourments, où les pensées ruminantes font leur meilleur travail : provoquer de l’anxiété, se déconnecter du présent et nous faire beaucoup souffrir.

Si nous prenons soin de notre esprit et que nous le conservons en bonne santé, notre corps cessera de somatiser et de nous envoyer des signes à propos de ce que nous devons lâcher et dépasser.

Avant de partir, n’oubliez pas de lire : 5 clés pour calmer un esprit inquiet et trouver la paix intérieure

Nous avons tendance à prêter trop d’attention à notre corps et pourtant, nous sommes assez réticent-e-s à l’idée de demander de l’aide quand nous ne sommes pas capables de calmer notre esprit.

Il n’y a qu’ainsi que nous cesserons de somatiser et que les problèmes et les inquiétudes nous laisseront tranquille.

Parfois, nous n’avons pas les outils nécessaires pour mettre en ordre ce tourbillon de pensées et de croyances qui rendent notre vie difficile sous de nombreux aspects.

Il est temps de cesser de sacrifier son bien-être, et de demander de l’aide si nous en avons besoin. Avoir un esprit sain est très important pour être heureux-se.