Éduquez avec amour et non pas dans l’obéissance basée sur la peur et la sévérité

Pour éduquer des enfants heureux et justes, nous devons les éduquer dans le respect et non pas dans la sévérité. Il est important qu'ils suivent les normes par souhait et non par peur.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la sévérité ne garantit pas le succès dans l’éducation. Les règles rigides amènent comme conséquences la peur et l’insécurité.

De fait, il est étonnant que dans notre propre langage, on associe « l’enfant obéissant et docile » à quelque chose de souhaitable et de désirable par toutes les familles.

Cependant, derrière l’enfant docile, se trouvent la faible auto-estime et le malheur.

De plus, nous donnons vie à des esprits incapables de prendre des initiatives car ils attendent que les autres leur disent toujours ce qu’ils peuvent et ce qu’ils ne peuvent pas faire à tout moment.

L’enfant heureux est celui qui explore, qui touche, qui rit, qui communique, car la peur et la sévérité coupent les ailes de la croissance et de l’auto-estime.

Ainsi, au moment de choisir quel type d’éducation nous souhaitons pour nos enfants, nous devons opter pour celui qui les laisse grandir avec intégrité, qui leur permette de vivre avec respect dans ce monde, tout en étant capable d’être heureux et d’apporter du bonheur.

Dans cet article, nous vous offrons des règles très simples sur lesquelles vous pourrez réfléchir.

La sévérité dans l’éducation

Nous souhaitons tous avoir des enfants qui nous obéissent, des enfants attentionnés qui respectent toutes les règles que nous leur inculquons.

Lisez aussi : Pour former des adultes respectueux, élevez des enfants respectés

S’il est évident que ce n’est ni adapté ni souhaitable, nous ne devons pas négliger le fait que ce type de comportements s’harmonisent avec d’autres.

  • L’obéissance aux normes doit aller de pair avec la compréhension.
  • Un enfant doit comprendre ce que l’on attend de lui à tout moment et pourquoi il doit respecter une règle.

J’obéis à maman car elle veut le meilleur pour moi. Je range mes jouets tous les soirs car je dois laisser ma chambre propre et ordonnée. Je me tais quand les autres parlent pour pouvoir écouter et respecter. 

  • Les enfants ne doivent pas obéir par simple peur ou parce qu’ils craignent une punition. La psychologie comportementale ne fonctionne pas toujours dans l’éducation.
  • S’ils s’habituent au fait qu’à chaque erreur et chaque acte inadapté, apparaissent les cris ou les reproches d’une grande sévérité, ils développeront de la crainte et de la colère envers les autres, dont leurs parents.

Nous allons tout vous expliquer plus en détail.

enfants-dans-la-separation

L’éducation basée sur la peur amène le malheur

La première enfance est celle qui a lieu entre le premier mois de vie et 7 ans. Tout ce qui arrive pendant cette période sera clé pour le développement ultérieur de l’enfant.

Lisez aussi : Qui détient la magie dans son cœur n’a pas besoin de « trucs »

  • Tout parent souhaite que son enfant obéisse quand il lui demande quelque chose.
  • Ainsi, nous évitons les risques et l’enfant s’intègre dans les dynamiques familiales.

Les plus jeunes voudront toujours aller au-delà des normes pour tester leurs limites, tout comme nous.

  • Si à chaque fois qu’ils sortent de ces limites, la punition sévère, les cris et les reproches apparaissent, les enfants peuvent réagir de deux manières différentes : ils alimenteront leur peur, de manière à ce qu’ils nous défient encore plus ou ils se renfermeront sur eux-mêmes.
  • Un enfant ne doit pas passer sa première enfance en ressentant la peur chaque jour.
  • La peur empêche l’auto-estime et génère un stress excessif dans ce cerveau infantile qui est encore en train de mûrir.
  • L’éducation basée sur la sanction fait que les enfants vivent uniquement focalisés sur la reconnaissance extérieure. Nous donnerons au monde des personnes indécises qui n’auront pas confiance en elles.

Tout enfant qui découvre le monde à travers la peur à cause de sa famille grandit dans le malheur.

“Si je crains les personnes qui m’aiment le plus, le monde est un lieu dans lequel je dois me défendre au continu”.

enfant-500x334

Éduquer avec amour et respect

  • Éduquer avec respect, c’est apprendre à l’enfant ce que l’on attend de lui à chaque instant. Ainsi, on encourage chaque moment où il est lui-même, se sentant libre d’explorer le monde avec sécurité et à nos côtés.

Lisez aussi : Les baisers et les câlins sont les meilleurs médicaments pour vos enfants

  • Pour éduquer avec amour, nul besoin de cris, mais d’argumentations qui s’offrent avec une voix détendue, claire et proche.
  • Si nous voulons éduquer avec amour pour avoir des enfants obéissants, il est nécessaire de savoir écouter. Écoutez leurs pensées et en fonction de cela, suggérez, éclaircissez et guidez.
  • Ne souhaitez pas avoir des enfants parfaits. L’idéal est d’éduquer des enfants heureux qui connaissent les règles de la famille et de la société. 
  • Pour éduquer, il est nécessaire de donner la parole aux enfants. Si nous nous concentrons sur les sanctions, les reproches et tout ce qu’ils font de mal, nous construirons des personnes peu assertives.
  • Au lieu d’utiliser la sévérité quand ils se comportent mal, expliquez-leur ce qu’ils ont fait de mal et comment ils peuvent s’améliorer.
  • Sachez qu’il n’est pas bon d’exiger à l’excès. Ne souhaitez pas avoir des enfants parfaits, soumis et qui se taisent.

Concentrez-vous sur les talents naturels de vos enfants pour qu’ils se sentent sûrs au moment d’obtenir ce qui les rend heureux.

enfant-devant-la-fenetre

Apprenez à « vous connecter » à votre enfant avant de le sanctionner. Si vous comprenez ses besoins, vous l’orienterez mieux dans l’éducation du quotidien.

Catégories: Sexe et relations Étiquettes:
A découvrir aussi