En finir avec l’acidité gastrique en 15 jours

14 juillet 2016
Si on ne veut plus souffrir d'acidité gastrique, il faut poursuivre ce programme et adapter notre alimentation et nos habitudes en intégrant des aliments alcalinisants.

L’acidité gastrique est une sensation de brulure que l’on peut ressentir dans l’estomac ou dans la gorge et qui est provoquée par un excès d’acide gastrique.

Les personnes qui en souffrent savent qu’il y a des facteurs comme l’alimentation, le stress ou la façon de manger qui sont fondamentaux pour combattre ce problème, mais qu’il est souvent difficile de s’en débarrasser complètement.

Dans cet article, nous vous proposons un plan intensif de 15 jours pour en finir avec l’acidité et pour améliorer votre santé digestive et donc votre qualité de vie.

Quels aliments causent l’acidité gastrique ?

Quels-aliments-causent-l-acidité-gastrique-500x334

La clé de la réussite réside dans le fait d’être strict et patient pendant  deux semaines.

Ne sautez pas les étapes que l’on vous donne et vous verrez comment s’améliore votre santé digestive au cours de cette période.

La première règle à suivre consiste à éliminer totalement tous les aliments qui peuvent provoquer un excès d’acide gastrique :

  • Le sucre et les aliments sucrés.
  • Les farines raffinées.
  • Le sel raffiné ou de table.
  • Le lait et les produits laitiers.
  • La viande rouge et la charcuterie.
  • Les fritures et les graisses hydrogénées en général.
  • Les boissons alcoolisées, les boissons gazeuses et les jus conditionnés.
  • Le café, le chocolat et les boissons au cola.

Autres facteurs à éviter

Autres-facteurs-à-éviter-500x334

En plus des aliments que l’on consomme, il faut être attentif à d’autres facteurs qui peuvent provoquer cette acidité :

  • Le tabac.
  • Le stress.
  • Les médicaments.
  • Boire peu d’eau.
  • Manger trop vite sans mâcher.
  • Manger des trop grandes quantités ou avant d’avoir terminé de digérer le repas précédent.
  • Mélanger de nombreux aliments différents ou manger des fruits pendant le repas.

Au cours de ces 15 jours, on doit donc éviter ces facteurs le plus possible.

Cependant, même après ce programme, il serait préférable de les éviter si l’on ne veut pas souffrir à nouveau de cette même acidité gastrique.

Remèdes alcalinisants

Remèdes-alcalinisants-500x334

L’objectif de ce plan de 15 jours est de neutraliser l’acidité gastrique de façon naturelle, sans médicaments qui altèrent le pH naturellement acide de l’estomac.

Pour cela on choisit des remèdes aux propriétés alcalinisantes :

  • Citron : le citron est un excellent neutralisant de l’acidité gastrique, bien que ce soit un fruit acide.
  • Argile blanche : remède antiacide naturel. En vente dans les herboristeries et dans les magasins diététiques.
  • Jus de pomme de terre crue avec de l’huile d’olive : remède ancien pour combattre l’acidité et traiter les ulcères gastriques.
  • Légumes verts : ils ont un fort pouvoir alcalinisant.
  • Stévia : édulcorant naturel et alcalinisant.
  • Amandes crues : c’est le fruit sec le moins acidifiant pour notre organisme.
  • Avocat : fruit aux propriétés et valeurs nutritionnelles incroyables, et très alcalinisant.
  • Thé vert : boisson médicinale anti-inflammatoire, anticancérigène, antioxydante et alcalinisante.
  • Sel marin ou de l’Himalaya : les sels purs et non raffinés, consommés en petites quantités, alcalinisent l’organisme.

Quel est le programme ?

Pendant 15 jours, nous suivrons le plan suivant :

À jeun

Vous devez boire le jus d’une pomme de terre de taille moyenne crue mélangé avec une cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge (15 ml).

Petit-déjeuner

Vingt minutes plus tard, préparez un milk-shake vert pour le petit-déjeuner. Ce milk-shake peut être composé de pommes, de poires, de feuilles vertes (épinards, cresson, roquette, céleri, etc.), d’un demi avocat et d’une poignée d’amandes.

Si on a encore faim, on peut manger des tartines ou un sandwich de pain intégral d’épeautre avec un peu de jambon de dinde.

Au milieu de la matinée

Un thé vert avec le jus d’un demi citron et un peu de stévia pour sucrer.

Déjeuner

L’entrée sera toujours une salade verte ou un gaspacho maison. Le plat de résistance sera composé d’une viande de volaille, de poisson blanc, d’œuf ou de légumineuses.

Si l’on souhaite prendre un dessert, on peut choisir une pomme ou une poire.

En milieu d’après-midi

Un thé vert avec le jus d’un demi citron et un peu de stévia pour sucrer. Si on a faim on peut manger une pomme, une poire, des figues séchées, des amandes, de la noix de coco, des prunes, de l’ananas ou de la papaye.

Diner

Des légumes à la vapeur, sautés ou en velouté (aubergines, brocoli, asperges, etc.) et une portion de protéines (pois, lentilles, œuf, poisson blanc, champignons, amandes…).

Avant de se coucher

Préparez un grand verre d’eau avec de l’argile blanche à utiliser par voie orale. Suivez les indications et les quantités du produit.

Mélangez avec une cuillère qui ne soit ni en plastique ni en métal, puis laissez reposer le mélange pendant 10 minutes avant de le boire, en évitant les dépôts , surtout en cas d’hypertension ou de constipation.

A découvrir aussi