Est-il bon de porter un soutien-gorge ?

Même si le port d'un soutien-gorge est bien souvent déterminé par la taille des seins, vous ne devez en aucun cas en abuser, pour permettre à votre poitrine de se relâcher.

Le soutien-gorge est un sujet qui a toujours fait polémique.

Il y a ceux qui défendent son intérêt bec et ongles, tandis que d’autres estiment qu’il ne faudrait le porter qu’à certains moments de la journée.

Certaines personnes pensent même qu’il ne sert absolument à rien, voire qu’il peut être néfaste.

Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur ce sous-vêtement qui suscite tant de controverses.

Une étude sur les effets du soutien-gorge sur les seins

etude-sur-le-soutien-gorge-500x334

Le médecin Jean-Denis Rouillon, de l’Université de Franche-Comté, a passé des années à étudier les effets du soutien-gorge sur les femmes.

Ses recherches se sont basées sur l’analyse, l’observation et la mesure des poitrines des participantes à ses études.

Cela a permis à chacune de ces femmes de faire son choix sur la décision d’en porter un ou non.

Certaines d’entre elles ont accepté de retirer leur soutien-gorge dans certaines situations (comme, par exemple, en faisant du sport), quand d’autres ont fait le pari de ne jamais en porter.

Selon les premières conclusions de cette étude, lorsqu’une femme ne porte pas ce sous-vêtement, ses seins se redressent de 7 mm par an. La raison est très simple : les seins se renforcent.

Pour la majorité des participantes à cette étude, faire du sport sans soutien-gorge n’est pas source de problèmes.

Aller au travail, rester à la maison ou se rendre à une soirée sans en porter s’est également avéré plus simple qu’elles ne le pensaient.

A l’issue de leurs journées, elles n’ont pas ressenti de douleurs, de pressions ou de gênes sur leur poitrine, comme cela pouvait être le cas auparavant.

Voir également : Utiliser un soutien-gorge a-t-il une influence sur le développement du cancer du sein ?

Pour elles, l’unique point négatif de leur expérience a été le regard des personnes de leur entourage, qui les jugeaient négativement et leur recommandaient, dans la plupart des cas, de vite remettre un soutien-gorge.

Pour éviter les regards et les commentaires déplacés, elles ont souvent opté pour le port de modèles sans baleines.

Mais cette étude n’est pas non plus à charge contre cette pièce essentielle de la lingerie féminine.

Il serait conseillé aux femmes de plus de 30 ans, à celles qui ont une poitrine généreuse ou à celles ayant déjà eu un enfant de porter un soutien-gorge, tout du moins de temps en temps.

Les femmes doivent prendre en compte certains facteurs pour décider si elles doivent porter ou non un soutien-gorge.

Par exemple, lors de la grossesse, leurs seins grossissent et leurs glandes mammaires se déplacent vers le bas.

Dans ce cas de figure, il leur est recommandé de porter un soutien-gorge, si elles souhaitent conserver la forme originelle de leur poitrine.

Mythes et vérités sur le port du soutien-gorge

Si nous pouvons légitimement penser que les femmes ont de tout temps porté un soutien-gorge, ce n’est pas le cas. Cette pratique est relativement récente.

Voici quelques précisions pour vous aider à démystifier toutes les informations qui circulent autour de ce sous-vêtement si polémique.

“Porter un soutien-gorge est nécessaire”

Nous devons revenir à l’étude du professeur Rouillon pour infirmer ou confirmer cette affirmation.

Selon ce professionnel, le soutien-gorge pourrait être à l’origine de l’apparition de vergetures sur les seins. Il serait également responsable de leur flaccidité et de leur perte de fermeté.

Nous pouvons donc conclure que le soutien-gorge est une fausse nécessité.

“Il est indispensable pour lutter contre la gravité »

Nous ne pouvons pas connaître l’opinion d’Isaac Newton à ce sujet, mais la majorité des femmes pensent réellement que la gravité, cette force fondamentale de notre univers, fait obligatoirement tomber leurs seins.

Si cela semble être une chose acquise pour la plupart des femmes, il nous est permis d’en douter.

En effet, le soutien-gorge empêcherait le développement des tissus chargés de maintenir les seins.

On peut donc affirmer qu’il ne présente aucun bénéfice anatomique ou physiologique.

“Les modèles à baleines sont les meilleurs”

soutien-gorge

Un soutien-gorge à baleines épouse mieux la forme des seins qu’un modèle qui n’en dispose pas, c’est une évidence. Cependant, il peut faire l’objet de quelques contre-indications.

L’utilisation excessive de sous-vêtements dotés d’armatures métalliques peut causer des lésions, aussi bien internes qu’externes.

Ils pourraient également augmenter considérablement le risque de souffrir d’un cancer du sein.

“Il est bon de porter un soutien-gorge la nuit”

Certaines femmes ne retirent pas leur soutien-gorge lorsqu’elles vont dormir, par peur de subir la loi de la gravité ou tout simplement car elles se sentent plus à l’aise pour dormir sur le ventre de cette manière.

La première idée est fausse, comme nous l’avons démontré, tandis que la seconde dépend beaucoup des croyances et des idées de chacune.

Selon la Société Américaine des Chirurgiens Plasticiens et Reconstructeurs, les ligaments microscopiques placés sous les seins les maintiennent à leur place.

Mais s’ils sont habitués à ce que le soutien-gorge fassent le travail à leur place, ils se fragilisent et il est alors fort probable qu’une certaine flaccidité des tissus fasse son apparition.

“Plus les seins sont volumineux, plus les bretelles doivent être ajustées »

Au-delà de l’ajustement du vêtement, il est essentiel de comparer les différents modèles qui existent sur le marché pour choisir celui qui est le plus adapté à la taille de vos seins et de votre buste.

Si vous avez une poitrine volumineuse, les bretelles doivent être plus amples, et inversement si vous avez des seins moins conséquents.

Il nous faut également vous préciser que plus la pression exercée par les bretelles est grande, plus les ligaments sont tendus.

Si vous adoptez cette habitude, vos seins vont alors tomber à chaque fois que vous allez retirer votre soutien-gorge, comme un élastique tendu pendant trop longtemps, qui finit par se déformer.

Nous vous recommandons également : 10 vérités que vous ne connaissez pas sur les seins

“Le soutien-gorge est nécessaire pour faire du sport et pendant la grossesse »

soutien-gorge-500x334

Il est certain que lorsque vous faites du sport, vos seins sont soumis à des efforts et à des mouvements différents de ceux dont ils ont l’habitude. Le port d’un soutien-gorge est alors recommandé.

Pour autant, vous devez utiliser un modèle spécialement conçu pour cela et le retirer lorsque vous allez vous coucher ou juste après l’exercice.

Voilà d’autres cas dans lesquels le port d’un soutien-gorge est recommandé :

  • Si vous souffrez de surpoids.
  • Si vos seins sont très volumineux par rapport à votre corps.
  • Si vous allaitez ou si vous êtes ménopausée.

En guise d’ultime recommandation, nous vous suggérons de ne jamais porter votre soutien-gorge plus de 7 à 8 heures par jour.

Vous pouvez en porter un lorsque vous travaillez ou que vous sortez de chez vous, mais vous devez le retirer immédiatement après avoir franchi le pas de votre porte.

De cette manière, vos seins vont pouvoir se relâcher et vous réduirez les risques de souffrir de tous les désagréments causés par ce sous-vêtement. Et, encore une fois, n’en portez jamais un pour dormir !