Une étude d’Harvard recommande de ne pas consommer de lait écrémé

· 13 mai 2015
La consommation de lait faible en graisse ne nous rassasie pas autant, c'est pourquoi nous avons envie de manger davantage et que nous prenons du poids.

Depuis quelques années, le lait de vache est l’un des aliments les plus questionnés sur le plan de ses apports réels à notre régime alimentaire.

Même si de nombreuses personnes lui consacrent une place essentielle dans leur alimentation, des études récentes ont démontré que la consommation de lait de vache peut être préjudiciable pour la santé.

Dans le but de perdre du poids, ou de maintenir une belle silhouette, certaines personnes choisissent de consommer du lait « faible en graisse », ou des produits qui en sont dérivés, dans le but de profiter de son excellente saveur, et de ses « bienfaits », sans ingérer trop de graisses.

Cependant, David Ludwig, un scientifique de l’Université de Harvard, a réalisé une étude qui met en cause les supposés bénéfices du lait, et notamment du lait estampillé « demi-écrémé » ou « écrémé ».

L’étude, publiée dans la revue de l’Association médicale américaine de pédiatrie, a révélé que, lorsque la graisse est retirée du lait, elle est remplacée par des sucres, très nocifs pour notre organisme, à long terme.

Même si, depuis toujours, le danger des boissons sucrées est bien connu par la population, le lait n’avait jamais fait partie des aliments visés par cette appellation.

Dans son étude, le docteur Ludwig remet en cause la publicité dont a bénéficié le lait faible en graisse, car toutes les boissons contenant des sucres et des calories supplémentaires font l’objet de règles bien précises de promotion dans de nombreux pays du monde.

La consommation de lait de vache est-elle nécessaire?

Le scientifique rejoint d’autres études qui ont déjà pointé du doigt l’inutilité de la consommation de lait de vache pour l’être humain.

Certains vont plus loin, et affirment qu’il est même dangereux pour notre santé.

Le lait de vache est devenu très populaire grâce à sa teneur en calcium, une substance qui est indispensable à la santé de nos os, selon de nombreux experts.

Cependant, d’autres aliments sont plus riches en calcium que le lait de vache, tout en ayant moins d’effets nocifs sur notre corps, à long terme.

Brocoli

Parmi ces aliments, on retrouve le brocoli, le chou frisé, la roquette ou les épinards, qui comptent plus de 160 mg de calcium par portion.

On retrouve cette substance dans les sardines, les noix, les graines et les légumes secs, qui peuvent en apporter des quantités significatives par portion.

Il apparaît donc clair que la consommation de lait de vache n’est pas nécessaire au bon entretien de l’ossature humaine, et il est préférable de le remplacer par des aliments plus sains.

Lorsque l’on évoque le lait faible en graisse, l’argument qui prouve l’inutilité de sa consommation, devient encore plus clair.

Selon l’étude réalisée par le scientifique d’Harvard, il n’existe quasiment aucune preuve des bienfaits du lait faible en graisses, comparé au lait entier, que ce soit pour perdre du poids, ou pour n’importe quel autre bénéfice supposé.

À l’inverse, de nombreuses études ont pointé du doigt que la consommation de cette boisson diminue l’état de satiété et facilite la prise de poids chez les personnes qui en boivent régulièrement.

Par conséquent, elles augmentent souvent leur ingestion calorique pour compenser le manque.

D’où provient le lait ?

De nombreux nutritionnistes continuent de recommander à leurs patients de consommer du lait faible en graisse pour perdre du poids.

Cependant, les études sont de plus en plus affirmatives quant aux méfaits de cette boisson. Seul le lait entier, et uniquement issu de l’agriculture biologique, est recommandé.

Les produits laitiers peuvent améliorer la santé du cœur, le diabète, l’absorption de vitamines par l’organisme, ou peuvent diminuer le risque de souffrir d’un cancer du côlon, entre autres.

Cependant, pour considérer que le lait est bon pour la santé, il faut d’abord s’interroger sur un point : d’où provient le lait ?

Lait

De nos jours, il est très difficile de trouver du lait qui soit bon pour notre organisme.

En effet, la quantité d’hormones injectée aux vaches pour qu’elles augmentent leur production quotidienne de lait, a altéré de manière significative la qualité du produit final, et en a fait un véritable danger pour notre organisme.

La plupart des gens ignorent les dangers potentiels du lait sur leur santé. Il est important de préciser que la qualité du produit change avec les méthodes utilisées pour l’obtenir, et que dans le cas du lait, la technologie a fait augmenter la nocivité de son élaboration.

Mieux vaut alors être sur ses gardes et ne pas se fier aux publicités qui nous vantent les merveilles de ce produit dangereux pour notre santé.