Faites le bien sans regarder les autres

24 juin 2016
La bonté ne cherche pas de reconnaissance. Les bonnes personnes agissent en accord avec leurs principes, pour se sentir bien avec elles-mêmes et avec les autres, pas pour recevoir des compliments.

La bonté est quelque chose que l’on choisit de pratiquer. Nous pourrions vous dire que la noblesse est une dimension qui naît directement dans le cœur d’une personne, mais ce n’est pas vrai.

Cela a beaucoup à voir avec la manière dont nous réagissons face à des situations négatives ou compliquées.

Nous passons tous par des époques d’angoisse et de difficultés dans lesquelles nous sommes plus enclins à agir avec égoïsme, voire avec orgueil.

Cependant, il n’est pas impossible de choisir de réagir avec bonté, même si c’est difficile.

Être bon ne signifie pas faire preuve d’innocence béate ou nous laisser manipuler par les gens de notre entourage. La noblesse d’esprit est celle qui est fidèle à ses valeurs. Face à une situation négative, mieux vaut agir avec bonté.

Cependant, les nuances de nos personnalités sont telles qu’il n’est pas toujours évident de bien comprendre et de commander nos réactions.

Dans la suite de cet article, nous vous invitons à réfléchir sur ce sujet.

La bonté nous fait douter de nos actions

Rick Hanson est un célèbre neuropsychologue de l’Université de Berkeley aux États-Unis, qui a écrit de nombreux livres intéressants, comme « Le cerveau de Bouddha : bonheur, amour et sagesse à l’époque des neurosciences« .

Selon sa propre expérience dans l’étude de la bonté et du bonheur humain, les personnes qui ont un cœur noble ont tendance à questionner de manière continue leurs actes.

  • Elles ont peur de ne pas avoir été assez précises dans leur communication, elles sont préoccupées par le fait d’avoir été utiles ou non, et sont très attentives aux résultats que produisent leurs actions.
  • Les personnes au cœur noble sont souvent obsédées par les erreurs qu’elles ont commises.
  • Elles questionnent beaucoup les choses qu’elles font, car elles sont très exigeantes avec elles-mêmes. Cela peut leur causer de grandes souffrances.

Lire également : Les bonnes personnes pleurent parfois en cachette

Selon le docteur Hanson, la plupart des gens qui les entourent les considèrent comme de véritables références dans leur vie, grâce à l’authenticité et à la tendresse dont elles savent faire preuve, même si elles pensent toujours qu’elles auraient pu faire plus.

Il est très important de prendre quelques instants pour réfléchir autour de ces dimensions.

paysage-avec-des-fleurs

Savoir garder son calme dans les moments de colère

Les bonnes personnes peuvent aussi se mettre en colère et ressentir de la rage et de l’énervement. Nous sommes tous des êtres humains et nous sommes tous soumis aux effets qu’ont sur nous des situations d’injustice ou des comportements égoïstes.

Cependant, nous devons garder à l’esprit que, dans des moments de colère ou de rage, il est important de garder nos émotions sous contrôle.

  • Les personnes au cœur noble, comme elles sont très exigeantes envers elles-mêmes, pensent aux conséquences de leurs actes avant d’agir et recherchent avant tout le bien commun, pas le mépris ni l’agression.
  • Les bonnes personnes croient en la justice, mais pas une justice qui sanctionne, plutôt une justice démocratique et constructive. Dans un moment de colère, elles vont donc tout faire pour garder leur calme et pour agir de la manière la plus bénéfique pour tous.

Lire également : Les amis sont bons pour la santé

La bonté n’est pas quelque chose qui se pense, mais une manière de trouver de l’harmonie dans notre vie

Les éléments centraux de la bonté sont le respect, la réciprocité, le besoin d’apporter du bien-être aux autres, l’équilibre, la paix intérieure et l’application constante de nos propres valeurs dans les actions que nous menons.

Faire le bien sans regarder les autres n’est pas quelque chose de facile car, à certaines occasions, nous pouvons être les témoins de comportements peu adaptés. Cependant, il faut toujours regarder du bon côté et être en accord avec nous-mêmes.

Ce n’est que de cette manière que nous pouvons être en harmonie avec notre vie intérieure, ainsi qu’avec le monde extérieur.

Faire le bien demande de savoir le reconnaître

Reprenons l’idée véhiculée par le docteur Hanson : les bonnes personnes ne se voient pas de cette manière car elles remettent en question beaucoup de choses et elles restent souvent fixées sur les erreurs qu’elles ont pu commettre par le passé.

Lire également : L’amour qui se mendie n’est pas de l’amour

famille-reconciliee

A partir de là, retenons les quelques idées suivantes.

Vous avez des principes forts et des valeurs qui définissent chacun de vos actes. A chaque fois que vous faites quelque chose pour quelqu’un, arrêtez-vous quelques instants pour penser à l’action que vous venez d’accomplir.

  • Par exemple, l’une de vos amies a un problème de couple. Vous lui proposez de venir quelques jours chez vous afin qu’elle puisse réfléchir, se détendre et prendre la bonne décision.
  • Après ce moment passé avec vous, elle vous remercie de votre soutien et vous explique à quel point vous êtes important dans sa vie. Pour elle, vous symbolisez ce pilier si nécessaire sans lequel elle serait perdue.

Réfléchissez à cela et profitez de ce lien exceptionnel, car voici ce qui compte réellement : montrer le meilleur de nous-mêmes et essayer de faire le bien.

Faire le bien sans regarder les autres ne coûte rien et représente beaucoup.

 

A découvrir aussi