Que faut-il savoir avant de décider de se faire enlever les ovaires ?

Même si cela peut être une décision difficile, il est évident que notre santé est la première chose dont il faut tenir compte, et si nous courons un risque, il est fondamental de penser à soi en priorité.

Les ovaires sont des organes en forme d’amande qui font la taille d’une noix et qui se situent au niveau des deux côtés de l’utérus sous les trompes de Fallope.

Quelques années avant la ménopause, certaines femmes commencent à avoir des saignements très abondants provenant du vagin, souvent imprévisibles.

Ces saignements peuvent être provoqués par des altérations hormonales, des kystes dans les ovaires ou des fibromes dans l’utérus.

Les ovaires peuvent développer des tumeurs plus fréquemment que d’autres organes et c’est pour cela que certains spécialistes conseillent de les enlever lorsqu’on arrive à l’âge de la ménopause.

Dans très peu de cas cela est recommandé aux plus jeunes femmes.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce que vous devez savoir avant de décider ou non de vous faire enlever vos ovaires.

Ce n’est pas une hystérectomie

Femme-a-l'hopital-500x265

Ce point est très important, puisque beaucoup de personnes pensent que l’hystérectomie est seulement l’extirpation des ovaires, alors que c’est faux.

L’intervention qui consiste à enlever un ou deux ovaires s’appelle oophorectomie, unilatérale et bilatérale, selon le cas.

C’est-à-dire que vous avez la possibilité d’enlever vos ovaires et de laisser vos autres organes de reproduction.

Dans certains cas, cette intervention chirurgicale peut être conseillée dans le but d’éliminer la production des hormones qui aggravent l’évolution d’une tumeur mammaire.

Voir aussi : 5 aliments qui régulent les hormones naturelles

La chirurgie d’ablation des ovaires provoque l’arrivée de la ménopause

Cela signifie que les femmes ne peuvent plus tomber enceintes naturellement car elles arrêtent de produire des ovules. 

Cependant, si vous voulez tomber enceinte après une ablation des ovaires, vous devez consulter un spécialiste en fertilité féminine.

Il existe quelques techniques comme l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro qui augmentent les probabilités de tomber enceinte.

D’autre part, il faut savoir que vous aurez certains effets de la ménopause :

  • Les bouffées de chaleur
  • Les altérations du sommeil et de l’humeur
  • Les sueurs nocturnes
  • La diminution du désir sexuel

Si vous ne voulez pas accélérer l’arrivée de la ménopause, demandez à votre médecin quelles sont les alternatives possibles pour le problème que vous avez.

La chirurgie peut être moins compliquée qu’elle ne paraît

Beaucoup de femmes ont peur de cette intervention chirurgicale car elle pensent qu’elles auront des cicatrices.

Mais sachez qu’il existe une manière moins invasive de retirer les ovaires : par voie laparoscopique. 

Cela consiste à insérer une petite caméra dans une petite incision faite au niveau du nombril pour guider l’extraction des organes.

Avec cette opération, on diminue le risque de complication et de perte de sang et on passe moins de temps à l’hôpital, en comparaison avec une intervention chirurgicale ouverte.

Une laparoscopie sert également à obtenir un meilleur effet cosmétique puisque les autres opérations provoquent des cicatrices similaires à celles des césariennes.

Votre médecin spécialiste évaluera quelle est l’option chirurgicale qui vous convient le mieux, puisque certaines femmes ont obligatoirement besoin de se soumettre à une intervention chirurgicale ouverte.

Vous pouvez remplacer les hormones si vous le souhaitez… mais il y a des risques

hormones-500x332

Aujourd’hui, les risques sur le remplacement des hormones que l’on perd quand on enlève les ovaires, sont très discutés.

Certains gynécologues le recommandent car cela permet de diminuer les symptômes comme les bouffées de chaleur, le stress et la transpiration.

Cependant, les risques encourus provoquent une certaine méfiance à l’égard de cette pratique.

La progestérone utilisée dans le traitement, qui peut protéger contre le cancer de l’endomètre, est aussi liée à l’apparition du cancer du sein. Parlez-en avec votre médecin et évaluez ensembles les priorités.

Si vous avez des antécédents de cancer du sein, peut-être que vous devriez opter pour d’autres traitements.

Si vous enlevez vos ovaires, cela augmente le risque de maladies cardiaques

pression-500x324

Cette opération ne doit pas être réalisée de manière arbitraire. Le manque d’hormones se répercute dramatiquement sur l’organisme des femmes, surtout sur celles qui sont en plein âge reproductif.

Une étude réalisée aux États-Unis indique que le nombre de femmes aux ovaires sains qui se soumettent à cette opération est de 300.000.

Le risque de cancer de l’ovaire est diminué, mais celui de maladies cardiaques augmente.

Il est fondamental, dans ces cas, de recevoir des soins préventifs. L’idéal est de consulter son médecin au moins tous les 6 mois pour vérifier que tout va bien dans l’organisme.

Si finalement, vous choisissez que l’on vous enlève les ovaires, il est important de suivre toutes les indications et de ne manquer aucun rendez-vous chez votre gynécologue.

Le risque de perte osseuse

Des femmes du troisième âge qui ont subi une ablation des ovaires ont un plus grand risque de perte osseuse.

Dans une étude réalisée en 2014, les scientifiques ont analysé 222 femmes saines après la ménopause.

Celles qui subissaient le climatère depuis plus de 10 ans avaient un taux de perte de densité minérale osseuse deux fois plus grand que celles qui avaient enlevé leurs ovaires avant la ménopause et que celles qui les avaient toujours.

Les femmes sans ovaires ont un plus grand risque de souffrir d’ostéoporose.

Nous vous recommandons de lire : Prévention et traitements de l’ostéoporose chez la femme

Ne prenez pas la décision à la légère

Les maladies qui attaquent les ovaires sont souvent très silencieuses et selon leur localisation, l’accès aux examens est assez difficile.

Il est fréquent que lorsqu’on découvre une altération, l’affection soit déjà à un stade avancé.

Si vous vous trouvez face à un dilemme et que vous ne savez pas si vous devez enlevez vos ovaires ou pas, ne vous inquiétez pas.

Lisez des informations à ce sujet et vous vous rendrez compte que cette intervention améliorera votre qualité de vie.

Si vous n’êtes pas complètement sûre de vous, le mieux est de recourir à une opinion médicale spécialisée. 

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi