5 aliments qui régulent les hormones naturelles

Grâce à sa teneur en œstrogène, la sauge peut nous aider à soulager les problèmes de type gynécologique, tels que les règles abondantes. Elle peut être consommée en infusion ou en ajoutant quelques feuilles dans une salade.

 

Beaucoup de femmes souffrent de déséquilibres liés au système hormonal, qui affectent surtout leurs cycles menstruels.

Nous allons vous présenter 5 aliments que nous pouvons inclure dans notre alimentation, car ils vont nous aider à réguler nos troubles hormonaux, en plus de nous apporter de nombreuses valeurs nutritives.

La figue

Ce fruit délicieux régule les processus hormonaux, les irrégularités dans l’utérus et dans les cycles menstruels.

C’est pour cela que l’on recommande de le consommer quotidiennement pendant la ménopause.

De plus, ses feuilles contiennent beaucoup d’hormones féminines, et peuvent donc se préparer en infusion, dans les cas d’ovaires polykystiques.

Les figues peuvent être consommées fraîches, mixées et mélangées à du yaourt ou à d’autres desserts.

On peut aussi les manger sèches, et elles peuvent ainsi facilement être transportées pour les déguster en milieu de matinée ou pour le goûter.

La figue est l’un des fruits les plus riches en fibres et cette propriété nous permet de favoriser la digestion. C’est donc un fruit bénéfique aux personnes souffrant de constipation.

Les personnes souffrant d’obésité ne devront pas en manger plus de 3 par jour, et de préférence le matin.

La tavelure

La tavelure contient des protéines, des acides aminés essentiels, des hydrates de carbone, des fibres, des vitamines (B1, B2, B6…), des minéraux tels que le fer, le calcium, le phosphore, le potassium, le sodium, le zinc.

Parmi d’autres propriétés, la tavelure est un régulateur hormonal à tous les niveaux (pituitaire et hypothalamus). 

Elle soulage les problèmes de cycles menstruels (douleurs menstruelles, gênes pendant les règles, gênes pendant la ménopause, etc.) et améliore quelques cas d’infertilité et de problèmes de libido chez les hommes comme chez les femmes.

Comment la consommer ?

Vous pouvez la trouver sous forme de comprimés ou de poudre. Il est recommandé de commencer par de petites doses et d’augmenter progressivement, car c’est un produit très énergisant.

La dose à maintenir est de 3 grammes par jour (environ une cuillère à café rase de tavelure), mais on peut en prendre jusqu’à 9 grammes par jour.

Même si quelques bienfaits seront rapidement visibles, si l’on veut obtenir des résultats plus importants comme la régulation endocrinienne, il est recommandé d’en prendre pendant au moins trois mois et de consulter un spécialiste après cette période.

Il faut prendre en compte le fait qu’elle possède des effets prolongés même après l’arrêt de sa consommation.

La levure de bière

La levure de bière est riche en zinc, un minéral qui agit comme régulateur hormonal naturel, et elle favorise également la synthèse de nombreuses hormones : thyroïdiennes, progestérone et testostérone.

La levure de bière peut être consommée par tout le monde, mais elle est souvent recommandée aux adolescents souffrant d’acné, précisément pour son composant hormonal et pour ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la peau.

De plus, c’est un excellent complément naturel car elle a beaucoup d’autres propriétés. Elle est riche en protéines et en acides aminés essentiels, elle contient beaucoup de fer, de vitamines du groupe B, du chrome, de l’acide folique et bien d’autres minéraux. S

es valeurs nutritionnelles font de la levure de bière un excellent dépuratif et tonifiant, ce qui est idéal pendant les périodes de croissance, de grossesse, après accouchement et allaitement, pour les sportifs, les convalescents, etc.

Vous pouvez la consommer en poudre, mélangée à du yaourt ou à un jus, ou bien en comprimés, si vous n’aimez pas son goût légèrement amer.

Quelques marques la commercialisent sans amertume pour adoucir son goût. Si vous la prenez pendant les repas, vous améliorerez l’assimilation de ses nutriments.

La calendula

Cette fleur aux couleurs orangées et jaunâtres qui pousse seule dans les champs et dans les prairies, est un excellent régulateur pour tous les types de problèmes gynécologiques (règles douloureuses, absence de règles, etc.), en plus de s’utiliser également pour les problèmes de peau.

Bien que la manière la plus connue de la consommer est en infusion ou sous forme de crème pour application locale, les pétales de la fleur peuvent être mangés directement, et ils donnent une belle touche colorée à tout type de plats, comme des salades ou des desserts.

Calendula

La sauge

Cette délicieuse plante aromatique est l’une des plus connue dans la catégorie des régulateurs d’hormones, grâce à sa teneur en œstrogènes.

Elle est également reconnue depuis l’antiquité pour ses propriétés aphrodisiaques.

On la recommande dans les cas de règles abondantes et pendant la ménopause. Elle possède également des propriétés pour remonter le moral, précisément lorsqu’on est affecté par des problèmes hormonaux.

Bien qu’on puisse la prendre en infusion ou en extrait, ici nous la présentons comme un aliment, car nous pouvons utiliser ses feuilles fraîches comme condiment dans les repas, grâce à sa saveur aromatique.

On peut également en extraire son jus et le mélanger à celui de quelques fruits ou légumes.

 

 

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi