Hypersensibilité et inflammation des seins: ce dont il faut tenir compte

25 octobre 2015
L'inflammation des seins peut être due à différentes raisons, comme les changements hormonaux ou la consommation de médicaments en particulier. Pour lutter contre ce processus inflammatoire, augmentez votre consommation de vitamines B et E.

Il faut savoir qu’il est tout à fait normal d’avoir peur lorsque l’on ressent de petits changements dans notre corps.

L’inflammation des seins et l’hypersensibilité sont parmi les plus grandes causes d’inquiétude.

Nous avons tendance à imaginer le pire, mais en réalité c’est le résultat d’un processus normal de notre corps, qui répond aux changements hormonaux qui précèdent les règles.

La plupart du temps, ces changements ne sont pas graves. Cependant, il est préférable de connaître les cas où il faut se poser des questions.

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les principales causes d’inflammation des seins.

J’ai mal aux seins et ils sont enflammés : à quoi cela est-il dû ?

Peu importe l’âge que vous avez, adolescentes, jeunes femmes ou femmes qui arrivent à la ménopause, nous ressentons toutes régulièrement cette inflammation.

Cependant, il s’agit du symptôme d’un processus sous-jacent. A présent, voyons à quoi sont généralement dues les inflammations des seins.

1. Le cycle menstruel

Comment-traiter-le-manque-de-libido-chez-les-femmes

C’est la cause la plus commune et les gênes apparaissent presque systématiquement quelques jours avant les règles ou parfois, pendant l’ovulation.

  • De plus, vous remarquerez d’autres gênes qui accompagnent cette douleur : le gonflement des seins, des tensions et des crampes dans le ventre, voire même une certaine lourdeur au niveau du bas du dos. Cela est dû au cycle normal des menstruations.
  • Tout cela est provoqué par l’augmentation des hormones dans le sang, à cause de la libération de l’ovule.
    Selon les périodes, vous ressentirez plus ou moins l’inflammation et la douleur des seins.

Lisez aussi 7 raisons pour lesquelles vos seins peuvent être douloureux

2. La grossesse

C’est l’une des causes évidentes que vous connaissez déjà. Toute femme qui a déjà été enceinte connaît cette douleur intense dans les seins qui se produit pendant la grossesse, et qui est différente de la douleur ressentie pendant les règles.

  • Les seins d’une femme enceinte gonflent et sont douloureux à cause du fait que les conduits qui font passer le lait s’élargissent. 
  • Ce sont les premiers symptômes de la grossesse, qui sont généralement perceptibles deux semaines après la conception.
  • Si vous remarquez des changements drastiques au niveau de vos seins pendant la grossesse ou l’allaitement comme par exemple une douleur intense qui irradie tout votre dos, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Il est important de contrôler tous ces symptômes, car cela pourrait être dû à une mastite.

3. Certains médicaments

Il faut tenir compte des effets secondaires que peuvent provoquer certains médicaments.

C’est pour cela qu’il faut consulter un médecin, pour savoir quels sont leurs effets possibles sur notre corps :

  • Les plus communs sont les pilules contraceptives et les traitements hormonaux de substitution, à cause de la progestérone et des oestrogènes qu’ils contiennent.
  • Les antidépresseurs et les stéroïdes anaboliques ont également tendance à générer une inflammation des seins chez de nombreuses patientes.

4. La mastite

Verites-sur-les-seins

La mastite résulte de l’obstruction des conduits de lait.

La cause est souvent une infection due à une bactérie ou à une mycose, et c’est pour cela qu’il faut tenir compte des symptômes suivants :

  • Le rougissement des seins.
  • Des douleurs intenses et des gênes au simple effleurement des vêtements.
  • De la fièvre.

5. La présence de kystes aux seins

La présence de kystes est une autre cause possible, de l’inflammation des seins.

Dans la plupart des cas, ces kystes ne sont pas graves, mais mieux vaut tout de même se soumettre au traitement d’un médecin.

Les kystes mammaires sont de petits sacs pleins de liquides, qui se forment à l’intérieur des seins et qui sont généralement bénins. 

La plupart du temps, on peut les palper soi-même. Cependant, n’oubliez pas de réaliser des check-ups médicaux et des mammographies pour prévenir et traiter ces problèmes qui sont très fréquents chez les femmes.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Conseils pour prévenir et détecter à temps les kystes dans les seins

Comment réduire les gênes dues à l’inflammation des seins ?

Sauge

  • Pour ne pas augmenter l’inflammation, il est intéressant d’éviter la consommation de graisses saturées, de produits sucrés, de sel, de café et de chocolat, entre autres, surtout avant les règles. 
  • S’il est évident que les analgésiques peuvent vous aider à réduire la douleur, vous pouvez également prendre une infusion au gingembre ou à la sauge, car ce sont des anti-inflammatoires naturels puissants.
  • Augmentez votre consommation d’aliments riches en vitamines E et B, qui sont celles qui luttent contre les processus inflammatoires :
    • Les amandes
    • Les avocats
    • L’huile d’olive
    • Les épinards
    • Le brocoli
    • Les choux de Bruxelles
    • Les noix
    • Les graines de lin

Lisez aussi : 10 aliments anti-inflammatoires que vous devez inclure dans votre régime alimentaire

  • Evitez l’usage de soutien-gorge trop serrés. Pendant l’ovulation, le volume de vos seins va augmenter, d’où l’importance d’en avoir de plus grands.
  • Il est conseillé de garder un poids stable. Parfois, les kilos en trop peuvent provoquer des processus inflammatoires, dus à la présence de graisses et de lipides dans notre organisme.
  • Utilisez des compresses à l’eau de lavande ou au romarin frais pour soulager les possibles gênes dues à l’inflammation des seins.
A découvrir aussi