Comment identifier les premiers indices d’un mélanome

 

Le mélanome est le type de cancer le plus grave qui existe et il est causé par une grande exposition au soleil sans protection. Découvrez dans cet article comment identifier les premiers indices d’un mélanome. 

Qu’est-ce qu’un mélanome ?

Le fait d’en savoir plus sur cette maladie est la première étape pour éviter un cancer de la peau.

Le mélanome se développe dans les cellules qui produisent le pigment et qui colorent la peau (c’est-à-dire la mélanine).

Il peut se former sur la peau, mais également sur les yeux et dans les organes internes, même si ce dernier cas est très rare.

Les causes du mélanome ne sont pas encore claires mais il a été confirmé que l’exposition prolongée aux rayons ultra-violets du soleil pendant de nombreuses années et sans utiliser de crème solaire, peut provoquer un cancer de la peau.

De plus, l’usage de lampes UV d’auto-bronzage est également un facteur de risque.

S’il est détecté à temps, ce cancer peut être traité avec succès. Pour cela, il faut faire attention aux facteurs de risque les plus importants.

L’âge

La possibilité d’avoir un mélanome augmente avec l’âge, c’est-à-dire qu’à partir de 40 ans, vous avez plus de risques.

Cela peut être dû à de nombreuses années d’exposition solaire incorrecte durant lesquelles la peau a commencé à perdre en santé et en jeunesse, devenant plus vulnérable aux agents externes.

grains-de-beaute

Le sexe

Plusieurs études ont démontré que les femmes ont plus de probabilités de souffrir d’un cancer de la peau que les hommes.

Cela peut être dû au fait qu’elles aiment se prélasser au soleil, même s’il est évident qu’au delà des habitudes et de l’esthétique, les femmes de plus de 40 ans sont plus vulnérables à cause de la ménopause et des changements hormonaux, physiques et mentaux.

La peau claire

Les personnes qui ont la peau claire ont moins de pigments qui la protègent et donc, les rayons UV sont plus nocifs pour elles.

De même, les blonds et les roux aux yeux clairs et aux taches de rousseur sont les patients les plus fréquents dans les cas de mélanome.

Au contraire, les bruns aux yeux marron ou noirs sont plus protégés du cancer de la peau, même si cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas concernés. Ils ont seulement moins de probabilité d’en souffrir.

Les coups de soleil

Si vous vous êtes brûlé au soleil plusieurs fois en été (typique chez les personnes au teint blanc), vous aurez plus de possibilités de souffrir d’un mélanome, car l’épiderme sera de plus en plus sensible suite aux coups de soleil.

Peau-soleil

L’auto-examen, la manière de prévenir le mélanome

Comme de nombreuses autres maladies, nous devrions réaliser nos propres examens et faire un suivi de certaines altérations ou des changements qui se produisent sur notre corps.

Dans le cas ponctuel du cancer de la peau, il est important de prendre l’habitude de surveiller sa peau au moins une fois par mois, après la douche par exemple.

Il est primordial de bien connaître les grains de beauté, les taches de rousseur et les marques qui apparaissent et qui se modifient avec le temps, que ce soit au niveau de la forme, de l’aspect ou de la taille.

Avec un miroir de plein pied, vous pouvez observer les zones les plus difficiles ou inatteignables comme le dos. Vous pouvez également demander à votre conjoint de jeter un coup d’oeil.

Les signes auxquels vous devez prêter attention sont les plaies, les protubérances, les imperfections ou les changements inhabituels qui peuvent apparaître sur une zone de la peau.

Les premiers symptômes qui indiquent qu’il y a un problème sont les changements des grains de beauté déjà existants, le développement de nouveaux grains de beauté, de taches de rousseur ou de taches inhabituelles, la prolifération de grains de beauté ou des taches de rousseur et la suppuration ou le drainage des grains des beauté.

Grains-de-beaute

Les grains de beauté qui peuvent se transformer en mélanome sont asymétriques, de forme irrégulière, avec des bords dentelés et des couleurs qui changent au gré du temps et des observations. Ils mesurent plus de 6 mm.

Ils peuvent évoluer avec plusieurs symptômes comme les démangeaisons, la desquamation, les saignements, l’exudation ou la diffusion du pigment dans la peau.

Quand aller chez le médecin ?

Si au moment d’observer vos grains de beauté et vos taches, vous vous rendez compte que quelque chose n’est pas normal, il est important de consulter un dermatologue.

Selon votre cas et les critères professionnels, la réalisation d’une biopsie sera peut-être nécessaire.

Cette technique consiste en l’extraction d’une petite portion de grain de beauté, de tache de rousseur ou de tache suspecte pour en faire l’analyse et le diagnostic.

melanome-benin-malin

Si les résultats indiquent qu’il s’agit d’un mélanome, le traitement dépendra de l’avancée de la maladie.

S’il est détecté prématurément, le médecin déterminera l’épaisseur du grain de beauté ainsi que sa grosseur, puis il prescrira un traitement pour l’éliminer ou l’extirper.

Il se peut qu’il demande une biopsie d’autres zones de la peau pour savoir s’il y a d’autres dommages ailleurs.

A l’aide d’une petite intervention chirurgicale, on extraie le cancer et un petit bout de peau, pour qu’il n’y ait pas de risques de propagation.

Les cas les plus avancés peuvent demander des chirurgies plus compliquées, de la chimiothérapie ou de la radiothérapie pour détruire les cellules cancéreuses.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi