Jaxon Buell, le bébé qui est né sans une partie de son cerveau et qui défie la science aujourd’hui

8 janvier 2019
Bien que les médecins les aient averti que leur bébé souffrait de malformations, la famille Buell a rejeté l'idée d'avorter et le petit Jaxon a maintenant 13 mois.

Jaxon Emmett Buell, un bébé qui est né avec une grave malformation cérébrale, a dépassé toutes les attentes des pronostics médicaux.

Aujourd’hui, il défie la science puisqu’il vient de souffler sa première bougie, bien que son espérance de vie à la naissance était de quelques jours voire quelques semaines.

Après de nombreux tests et différents diagnostics erronés, les spécialistes qui ont suivi ce cas ont pu déterminer qu’il souffrait d’une malformation appelée micro-hydrocéphalie, qui empêche le développement adéquat du cerveau.

Cette grave affection a interféré dans la formation du cervelet, ce qui génère des conséquences postérieures concernant l’équilibre et la coordination.

De plus, son tronc cérébral est plus fin que la normale, ce qui engendre un impact négatif dans le développement moteur.

Etant donné la gravité du problème, son histoire a fait le tour du monde et aujourd’hui, on le connaît sous le nom de « bébé miracle ».

Les médecins continuent à avoir peu d’espoir concernant son espérance de vie, mais puisqu’il a déjà vécu une année, ses parents croient qu’il pourra continuer à vivre.

L’histoire de JaxonL'histoire de Jaxon.

Brittany et Brandon Buell, les parents de Jaxon, sont très heureux d’apprendre qu’ils attendent un bébé.

Cependant, après 17 semaines de gestation, il sont alertés car une malformation cérébrale du foetus est remarquée, ce qui réduirait au maximum les probabilités de survie de l’enfant.

Avant cela, les médecins leur ont donné la possibilité d’interrompre la grossesse. Mais tout en étant conscients des risques que cela impliquait.

Brandon, le papa du bébé, a assuré que cette décision de continuer la grossesse a été prise après avoir demandé aux médecins si le bébé allait souffrir et si cela allait mettre en danger la vie de Brittany.

Etant donné que les spécialistes ont répondu que non, les parents ont abandonné l’idée d’avorter, mais Brandon assure que s’il y avait eu un risque, la décision aurait été tout autre.

La vie de Jaxon.

Depuis qu’il ont reçu la mauvaise nouvelle et suite à la propagation de cette histoire sur internet, Brandon et Brittany ont reçu de fortes critiques qui les traitent d' »égoïstes » car ils ont permis au bébé de naître malgré le fait qu’il allait être très limité.

A ce propos, Brandon Buell a fait les déclarations suivantes au journal britannique le Daily Mail :

“Qui sommes-nous pour décider ? On nous a donné un enfant, une opportunité, et nous devions parler avec lui”.

“A quel moment choisir la vie est un acte égoïste et condamnable ? », a ajouté le géniteur.

Même si beaucoup ne sont pas d’accord, de nombreuses personnes sont émues par cette histoire. Et assurent que c’est l’un des nombreux miracles que la science ne peut expliquer.

Une maladie sans remède

La maladie de Jaxon.

Découvrez cet article : La neurobiologie des émotions et les maux de tête

Pendant trois semaines après sa naissance, Jaxon a été connecté à différentes machines dans l’unité de soins intensifs. Alors que les médecins essayaient de comprendre ce trouble.

Les spécialistes ont déterminé que l’enfant ne pourrait pas marcher, entendre, voir ou leur faire savoir qu’il avait faim. Et ce fut effectivement ainsi.

Le bébé doit être alimenté à travers d’un tube d’alimentation. Et ses limitations se compliquent de plus en plus avec le temps.

Aujourd’hui, à un peu plus de 13 mois, Jaxon est un survivant. Mais il doit continuer à lutter contre tous ses problèmes de santé.

Ses parents ont reçu de nombreux soutiens via la page Facebook « Jaxon Strong » qui a plus de 200 000 followers. Et la page web GoFundMe qui a servi à collecter près de 100 000 dollars en dons. Tous destinés à financer les traitements médicaux.

La maladie de Jaxon n’a pas de remède aujourd’hui. Et même s’il a maintenant plus d’un an, son espérance de vie est très faible.

Les parents du bébé savent qu’ils vont avoir besoin d’un miracle pour garder leur enfant. Etant donné qu’ils sont conscients de la gravité de cette maladie.

Lisez également : Le piment fort contre le cancer : le miracle de la capsaïcine

Une vie heureuse

Aujourd’hui, les Buell prennent soin de lui du mieux qu’ils peuvent et profitent de chaque moment avec leur enfant.

Le message suivant est une partie du texte que l’on peut trouver sur les sites internet dont nous avons parlé :

“Notre incroyable bébé est né le 27 août 2014, et il a été diagnostiqué avec une micro-hydrocéphalie. Une malformation cérébrale extrême pour laquelle il n’y a pas de remède. Jaxon a déjà démontré à quel point il était fort, intelligent et unique, en réalisant cet exploit que les médecins doutaient qu’il puisse réussir. Il montre des améliorations chaque jour. Et vient d’atteindre un record miraculeux en fêtant son premier anniversaire ».