Je ne sers pas à combler des vides ou la solitude : je suis là pour aimer

Aimer ne signifie pas combler les vides que d’autres ont laissés en nous oubliant nous-mêmes. Il ne faut pas non plus avoir peur de la solitude.

Le fait de chercher un partenaire simplement pour ne pas être seul est un acte d’égoïsme.

Nous n’avons pas l’obligation de soulager la solitude d’autres personnes. Ceux qui cherchent seulement à « combler » les vides ou à guérir les problèmes des autres finissent par mettre de côté leur propre développement personnel et leur estime de soi.

Dans nos relations affectives, nous aimons tous attendre ces petites phrases : « j’ai besoin de soin », « sans toi je serais vraiment seul(e) ».  

Ces déclarations devraient nous faire réfléchir à deux fois plutôt que de nous émouvoir, car en réalité elles peuvent cacher d’autres aspects.

Nous devons nous offrir à notre partenaire sans avoir peur de la solitude et sans vouloir que d’autres « remplissent » nos vides.

Les êtres humains ne sont pas des récipients, mais des êtres vivants, et des entités complexes en termes d’émotions et de besoins qui cherchent à grandir et à être heureux que ce soit seul ou en couple.

Nous vous invitons à réfléchir à cette question.

Votre rôle n’est pas de combler les vides que d’autres ont laissés

Lorsqu’une personne ressent le besoin de trouver un partenaire pour ne pas se sentir seule, elle agit de manière complètement et purement égoïste.

Que vous le croyiez ou non, ce type de comportements est on ne peut plus fréquent. Analysons-les.

Lorsque la solitude est le reflet d’un manque de maturité personnelle et émotionnelle

Il est important de différencier plusieurs types de solitude. Nous pensons par exemple à nos grands-parents qui ont vécu une vie active, riche et heureuse ensemble jusqu’à un âge très avancé.

Malheureusement, cette situation change bien souvent lorsque le manque d’autonomie finit par les conduire à déménager dans une maison de retraite.

  • La solitude est un fait qui touche beaucoup de personnes âgées lorsqu’elles perdent leurs conjoints ou lorsqu’elles ressentent le vide laissé par leurs enfants qui ont grandi.

D’un autre côté, il y a des personnes pour qui la solitude est le reflet de certaines capacités qui ne sont pas développées, et d’un manque de maturité en ce qui concerne l’équilibre personnel, l’estime de soi ou la confiance en soi.

Nous vous recommandons de lire l’article : Je veux être célibataire avec toi

pissenlit

  • Personne ne doit avoir peur de ressentir sa propre solitude. Au contraire, la solitude est un espace qui nous invite à nous découvrir, à être nous-mêmes, à ne pas devoir nous conformer aux attentes des autres, et à nous consoler.
  • Ceux qui ont peur d’être seuls ne s’aiment généralement pas eux-mêmes, ne se connaissent pas ou attendent que les autres leur offrent l’approbation dont ils ont besoin pour se sentir bien.
  • Les personnes qui ont besoin de soutien externe pour trouver le bonheur peuvent devenir tyranniques et dominantes.
  • Ces personnes présentent également des caractères infantiles à la recherche de stimulus positifs, de reconnaissance, de tendresse d’autrui, mais sont en revanche des personnalités incapables d’offrir un amour réciproque.

Je ne veux pas que tu aies besoin de moi, je veux que tu me choisisses

Il est important de bien comprendre certains termes en ce qui concerne les relations affectives ou de couple.

Dans la société actuelle, l’amour romantique » a encore beaucoup de poids, c’est une image qui nous vient du classicisme, d’un passé où les visions suivantes sont bien ancrées :

  • L’amour comme le reflet de la passion, du besoin d’appartenir l’un à l’autre.
  • L’amour qui est basé sur le besoin est bien souvent synonyme de jalousie plutôt que de tendresse. Il se traduit par un besoin de contrôler la personne pour qu’elle soit toujours à nos côtés.
  • Si l’amour est passion, il n’y a de la place que pour les extrêmes, que pour le « tout ou rien ». Il n’y a pas de place pour ce qui est à toi et ce qui est à moi, car le couple est une unité indissociable.

Nous vous recommandons de lire l’article : Je comprends la solitude

pareja abrazada que no teme a sus soledades

Comme vous le voyez, tous ces aspects dérivent d’un contrôle absolu de la part des deux partenaires ou seulement de l’un d’entre eux.

Il est donc indispensable de bien comprendre et de délimiter certains termes.

Lisez également : Parfois tout ce dont nous avons besoin, c’est un câlin qui réconforte l’âme

Avoir besoin de l’autre n’est pas toujours synonyme d’une relation saine. Il est évident qu’à partir du moment où nous aimons quelqu’un, nous avons « besoin » de lui ou d’elle dans nos vies, mais ce besoin de doit jamais aller main dans la main avec les idées suivantes :

  • “J’ai besoin de toi pour être heureux, si tu m’abandonnes mon monde n’aura plus aucun sens ». Cette phrase suppose que l’autre ne sait pas être seul et qu’il projette sur vous tous ses besoins personnels. Il vous oblige d’une certaine façon à combler ses vides et ses manques.
  • Remplacez « j’ai besoin de toi » par « je choisis d’être avec toi ». Un changement de tournure aussi simple implique d’autres réalités qui sont beaucoup plus saines et plus intégrantes.
  • Choisir une personne veut dire que vous choisissez votre partenaire pour partager votre vie, pour grandir ensemble, sans chercher à ce qu’il ou elle guérisse vos blessures.
pareja que desaparece

Les relations affectives sont sans aucun doute très complexes. Nous portons tous notre lot d’histoires lorsque nous rencontrons quelqu’un, que ce soit des échecs ou des expériences particulières.

Il est recommandé de commencer de nouveaux projets en laissant le passé derrière. Choisissez le partenaire en vous disant que vous tournez une nouvelle page, et que tout reste à construire.

Cherchez l’amour quand vous vous sentez prêt, lorsque vous ne vous sentez plus accablé par la solitude, et que vous vous voyez comme une personne heureuse. C’est seulement à ce moment-là que vous serez capables d’offrir le meilleur de vous-même.

Catégories: Recettes Étiquettes:
A découvrir aussi