Le lait d'ail contre la sciatique : une recette infaillible !

Si vous êtes intolérant au lactose, vous pouvez préparer du lait d'ail avec des laits végétaux. Hachez bien l'ail avant de l'ajouter dans votre boisson, de manière à bien libérer tous ses extraits.
Le lait d'ail contre la sciatique : une recette infaillible !
Nelton Abdon Ramos Rojas

Relu et approuvé par le médecin Nelton Abdon Ramos Rojas.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

La sciatique est le nom vernaculaire de l’irritation du nerf sciatique. Cette condition entraîne de fortes douleurs dans le bas du dos chez la personne qui en souffre, qui peuvent s’étendre le long des jambes, parfois jusqu’aux pieds.C’est l’une des premières causes d’arrêts maladies chez les hommes d’âge moyen, même si c’est un problème qui touche également les femmes.

Selon son intensité, une crise de sciatique peut durer plusieurs jours et empêcher la personne touchée d’effectuer ses tâches quotidiennes.

La douleur se développe lorsque le nerf est comprimé et qu’il s’enflamme à cause d’un traumatisme, d’une hernie discale ou d’une sténose rachidienne, entre autres.

La plupart du temps, la sciatique s’accompagne d’une désagréable sensation de fourmillements, d’un engourdissement et d’une faiblesse musculaire.

Fort heureusement, il existe des remèdes aux propriétés analgésiques et anti-inflammatoires qui permettent d’accélérer la récupération des patients, tout en apaisant leurs symptômes.

C’est le cas de la recette ancestrale que nous vous allons vous présenter : le lait d’ail. Il est utilisé comme traitement alternatif pour soulager cette condition.

Dans la suite de cet article, nous allons vous révéler ses principaux bienfaits et tous ses secrets de fabrication.

Essayez-le dès aujourd’hui !

Les bienfaits du lait d’ail pour soulager la sciatique

douleur de sciatique

Le lait d’ail est une boisson naturelle qui est utilisée en médecine alternative pour ses vertus préventives et curatives.

Dans de nombreuses cultures à travers le monde, il est utilisé comme un remède contre les parasites intestinaux et les infections virales ou bactériennes.

Cependant, depuis quelques années, ses propriétés pour lutter contre la sciatique ont été découvertes. En effet, le lait d’ail dispose d’une action anti-inflammatoire et antioxydante.

Ses propriétés sont le résultat de sa teneur en composés sulfurés et en nutriments essentiels, parmi lesquels on retrouve :

  • Des vitamines (A, B1 et C)
  • Des minéraux (du fer, du silicium, du soufre et de l’iode)
  • Polysaccarides
  • Protéines
  • Flavonoïdes
  • Enzymes

D’un autre côté, il nous faut signaler que cette boisson agit également comme un antibiotique naturel, idéal pour combattre les micro-organismes qui altèrent la microbiote naturelle de notre corps.

Cela joue un rôle central dans le soulagement des douleurs des patients souffrant de sciatique, car le déséquilibre des bonnes bactéries qui protègent notre corps est en lien avec l’augmentation de la réponse inflammatoire de l’organisme.

Comment préparer cette recette infaillible pour soigner la sciatique ?

lait d'ail pour soigner la sciatique

Le lait d’ail se prépare de manière très simple : il faut faire cuire des gousses d’ail dans du lait.

La boisson résultante peut être sucrée avec un peu de miel, même si cela ne va pas grandement changer le goût aillé de la préparation.

La cuisson ne doit pas se faire avec des gousses d’ail entières, car cela ne leur permet pas de libérer leurs extraits naturels dans le lait.

Vous devez donc hacher ou couper en morceaux les gousses avant des les ajouter à la préparation.

La plupart des personnes utilisent du lait de vache pour concocter cette boisson.

Pour les végétaliens et les personnes intolérantes au lactose, nous conseillons de la réaliser avec du lait de riz, d’amande ou de soja.

Ingrédients

  • 5 gousses d’ail
  • 1 tasse de lait (250 ml)
  • 2 cuillerées de miel (en option) (50 g)

Préparation

  • Épluchez et écrasez les gousses d’ail à l’aide d’un mortier ou d’un couteau. Si vous le préférez, vous pouvez couper les gousses en fines lamelles.
  • Ensuite, incorporez l’ail dans le lait de votre choix. Mettez le tout à cuire à feu doux pendant 15 minutes.
  • Si vous ne voulez pas faire cuire le mélange, vous pouvez le laisser reposer pendant deux heures. L’ail va ainsi libérer tous ses composants.

Méthode de consommation

  • Pour obtenir un bon effet contre la sciatique, il est nécessaire que vous ingériez un verre ou une tasse de lait d’ail par jour (entre 200 et 250 ml). Peut-être que vous ne pouvez pas avaler une telle quantité en une seule fois. Vous pouvez alors la diviser en deux ou trois portions que vous prendrez tout au long de votre journée.
  • Consommez-en jusqu’à ce que vos douleurs soient totalement apaisées.

Gardez à l’esprit que, pour soulager rapidement et efficacement votre douleur, vous devez adopter de bonnes habitudes de vie. Évitez également de porter des charges trop lourdes à votre travail.

Si le repos est utile pour calmer les symptômes de la sciatique, faire un peu d’exercices physiques de faible impact est idéal pour empêcher que la sciatique ne se développe à nouveau.

Faites bien attention à vos habitudes posturales et vérifiez que vous n’aggravez pas votre problème en réalisant des mouvements qui mettent à l’épreuve votre dos.

Si vous ne décidez pas d’opérer des changements importants dans vos habitudes de tous les jours, ce remède au lait d’ail ne vous servira pas à grand chose.

Cependant, si vous prenez les précautions nécessaires pour soulager la sciatique et que vous ne ressentez aucun soulagement, consultez votre médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Exercices simples pour guérir le nerf sciatique, les hanches et le dos
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Exercices simples pour guérir le nerf sciatique, les hanches et le dos

L'exercice physique modéré est la meilleure thérapie pour l'amélioration de la condition de vie si l'on souffre du nerf sciatique, de la hanche ou ...




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.