Les risques des antibiotiques

La consommation d'antibiotiques, notamment lorsqu'elle n'est pas contrôlée, peut être extrêmement préjudiciable. Les antibiotiques ne sont efficaces que contre les maladies bactériennes et ne peuvent absolument rien contre les virus.
 Au fur et à mesure de notre existence, nous souffrons de diverses affections, comme des rhumes, des maux de gorge ou des infections que nous traitons, la plupart du temps, avec des antibiotiques.

Lorsque nous nous rendons malades chez le médecin, nous espérons qu’il va nous prescrire ce type de médicaments. Pour autant, ils ne constituent pas forcément la meilleure option qui s’offre à nous.

Dans la suite de cet article, nous allons vous parler des risques des antibiotiques.

Le fonctionnement des antibiotiques

risque des antibiotiques

Ces médicaments ont commencé à être produits et utilisés dans les années 1940. Ils sont l’aboutissement, à l’époque, des progrès de la médecine. Cependant, si nous en abusons, ils peuvent entraîner le développement de bactéries résistantes.

Il ne faut pas oublier non plus que, parmi les risques des antibiotiques, on retrouve certains effets secondaires indésirables. Par exemple, si nos enfants consomment des antibiotiques, ils peuvent expérimenter des réactions désagréables, comme des maux d’estomac ou des diarrhées. Les antibiotiques peuvent aussi provoquer des allergies.

Lire également : Mal à l’estomac ? Voici les causes possibles

Virus et bactéries

Il y a deux types de germes qui peuvent affecter notre santé : les bactéries et les virus. Ces deux éléments causent des symptômes similaires et leur manière de se multiplier, de se propager dans le corps humain, sont également très proches.

  • Les bactéries sont des micro-organismes vivants qui se développent comme des cellules normales, de manière indépendante.

Elles sont présentes dans tous les lieux que nous fréquentons au quotidien ou dans tous les aliments que nous ingérons, mais elles ne sont pas forcément mauvaises pour notre organisme. Les lactobacillus, par exemple, vivent dans nos intestins et nous permettent de mieux digérer les aliments que nous ingérons.

Dans d’autres cas, les bactéries sont si nocives qu’elles peuvent provoquer des maladies en envahissant le corps humain. Elles ont la faculté de perturber le fonctionnement de nos organes.

Lorsque cela se produit, les antibiotiques peuvent être extrêmement efficaces, car ils empêchent les micro-organismes présents de croître et de se développer

  • Les virus ne sont pas vivants et ne peuvent pas exister de manière indépendante. Ce sont des particules qui contiennent un appareil génétique et qui sont recouvertes par une enveloppe.

Leur développement et leur reproduction se produisent uniquement à travers les cellules vivantes des organismes que les virus tentent de coloniser.

Notre système immunitaire peut combattre certaines virus afin qu’ils n’affectent pas le fonctionnement de l’organisme. Pour combattre les virus, les antibiotiques, pris seuls, sont inefficaces. 

Les risques des antibiotiques

risque des antibiotiques

La consommation d’antibiotiques dans les cas de rhumes ou de pathologies d’origine virale n’a strictement aucune utilité. Elle peut avoir des effets négatifs à moyen et à long terme.

Une prise inutile d’antibiotiques peut renforcer le développement de bactéries résistantes.

L’utilisation fréquente d’antibiotiques peut pousser certaines bactéries à muter et à s’adapter à leur nouvel environnement, ce qui va rendre les antibiotiques totalement obsolètes pour les éliminer.

Ce phénomène s’appelle la résistance bactérienne, ou résistance aux antibiotiques. Lorsque cela se produit, les médecins ont tendance à augmenter les doses d’antibiotiques prescrites ou à prescrire des antibiotiques plus forts, pour éliminer les bactéries résistantes.

En plus de la résistance bactérienne, une prise non contrôlée d’antibiotiques peut entraîner d’autres problèmes.

  • Les antibiotiques peuvent éliminer de nombreuses bactéries différentes, mauvaises comme bonnes, dont celles qui sont nécessaires au fonctionnement optimal de notre organisme.
  • Une prise d’antibiotiques déraisonnable peut provoquer des diarrhées importantes, car la personne touchée ne bénéficie plus des bactéries bénéfiques qui lui permettent de bien digérer les aliments.

Mieux vaut donc chercher des substituts à ces médicaments.

Plus nous utilisons des antibiotiques pour traiter des pathologies bénignes comme un rhume, une grippe ou d’autres infections virales, plus ils seront inutiles pour lutter contre les bactéries qu’ils sont censés éliminer.

Si vous adoptez ces mauvais comportements, vous allez vous rendre chez le médecin bien plus souvent pour qu’il puisse trouver un traitement en mesure de vous soigner.

Quand devez-vous consommer des antibiotiques ?

risques des antibiotiques

  • Vous ne devez consommer des antibiotiques que pour lutter contre des infections bactériennes.
  • Si vous souffrez d’infections légères, provoquées notamment par des virus, vous devez vous tourner vers d’autres médicaments.

De cette manière, vous allez pouvoir prévenir le développement de germes résistants aux antibiotiques. Bien évidemment, la décision finale revient toujours à votre médecin, seul capable de vous fournir un diagnostic précis de ce dont vous souffrez.

Certains antibiotiques naturels peuvent être particulièrement intéressants, par exemple.

  • Posez des questions et demandez conseil. Ne vous contentez pas de vous rendre chez le médecin et de suivre le traitement qu’il vous prescrit.

N’oubliez pas de demander à un-e professionnel-le de santé si la pathologie dont vous souffrez, ou dont souffre votre enfant, est d’origine bactérienne ou virale.

Vous ne devez jamais demander à ce que votre médecin vous prescrive des antibiotiques face à n’importe quelle maladie. Il est le seul à savoir ce qui est bon pour vous au niveau médical.

Lire également : Les 5 pires mensonges que vous pouvez dire à votre médecin

Les résidus d’antibiotiques

Nous vous conseillons de ne pas utiliser les restes d’antibiotiques que vous pourriez avoir chez vous, ni de consommer les médicaments qui ont été prescrits à une autre personne.

Vous devez vous débarrasser des antibiotiques que vous n’avez pas consommé et cesser votre traitement dès que vous avez guéri totalement de votre pathologie.