Les symptômes de l’inflammation de l’œsophage

17 décembre 2014
Une inflammation de l'oesophage peut faire que nous ronflions pendant la nuit. Si en plus de ronfler nous avons mal à la gorge et à l'estomac, nous devons consulter un spécialiste.

Parfois, le reflux gastrique peut être à l’origine d’une inflammation de l’œsophage. Selon certains experts, il est aussi probable de souffrir de ce type d’inflammation lorsque notre système immunitaire est affaibli. Nous vous expliquons dans cet article les causes de l’inflammation de l’œsophage et les moyens de les soulager.

Comment savoir si votre œsophage est enflammé

Une inflammation de l’œsophage peut avoir deux causes : une œsophagite « normale » ou une oesophagite infectieuse. Cependant, rappelez-vous que seul un examen médical pourra vous confirmer s’il s’agit d’un virus, d’une bactérie ou d’un simple reflux gastrique. Mais en général, certains symptômes peuvent être similaires dans ces trois cas. En voici quelques-uns

1. Des difficultés à déglutir

gorge

Lorsqu’il y a inflammation ou infection au niveau de l’œsophage, vous pouvez ressentir des douleurs dans toute la gorge. Vous devez en effet garder en tête que l’œsophage se trouve entre l’estomac et la gorge, il fait donc partie de la partie haute de notre système digestif, et il est donc normal que les douleurs remontent parfois jusqu’à la gorge nous empêchant alors de déglutir normalement.

2. Des plaies dans la bouche

Les plaies et les aphtes surviennent lorsqu’il y a une infection sur une partie de notre corps. Normalement, nous souffrons d’infection lorsque nos défenses immunitaires sont affaiblies, les globules blancs ne remplissent plus leurs fonctions et vous êtes moins protégés. Il est alors normal qu’apparaissent certains symptômes comme des aphtes ou de l’herpès.

3. La toux

gorge 2

La toux est le fruit de la sécheresse et de l’inflammation de l’œsophage. Il est alors nécessaire de bien hydrater la zone, mais puisque, comme nous l’avons vu plus haut, il est généralement difficile de déglutir, nous ne pouvons donc pas boire autant que nous le devrions.

4. Des brûlures d’estomac

Une inflammation de l’œsophage peut avoir différentes causes dont le reflux gastrique, un virus comme l’herpès, un champignon ou encore une maladie plus sérieuse que seul notre médecin pourra identifier. Mais malgré toutes ces causes possibles, il est commun à chacune d’entre-elles d’avoir pour premiers symptômes des brûlures d’estomac remontant alors jusqu’à la gorge.

5. De la fièvre

fievre

Il suffit de seulement quelques degrés de plus pour savoir de quelque chose de sérieux se passe dans notre corps. La fièvre est souvent synonyme d’une infection. Aussi, il est conseillé de prendre tout de suite rendez-vous chez le médecin, plutôt que de prendre des aspirines à répétition pour faire baisser la fièvre.

6. Des ronflements

L’inflammation de notre oesophage remonte jusqu’à la gorge, rendant plus difficile la circulation de l’air, et causant ainsi les ronflements que nous pouvons avoir en cas d’inflammation. Bien sûr ce symptôme est finalement assez mineur comparé à ceux cités ci-dessus, mais si à cela s’ajoute des douleurs dans la gorge et l’estomac, cela peut commencer à vous alerter et vous inciter à prendre rendez-vous chez un médecin afin de tirer cela au clair..

Quelques remèdes pour soulager une infection de la gorge

Aloé

Tout d’abord, il est important de préciser que seul votre médecin peut vous donner un traitement efficace pour traiter une infection de l’œsophage. Mais d’un autre côté, vous pouvez toujours utiliser des moyens naturels pour donner un petit coup de fouet à votre système immunitaire et prévenir ainsi de futures inflammations.

  • Une infusion d’aloé vera : l’aloé vera est tout simplement idéal pour traiter les inflammations. Cette plante est anti-bactérienne et peut soulager les inflammations de l’intérieur comme de l’extérieur.
  • Nous vous recommandons de boire un litre d’eau chaque jour, dans lequel vous aurez fait infuser avec deux cuillères d’aloé vera, vous devriez voir certains changements positifs en moins d’une semaine. Veillez à boire ce mélange tout au long de la journée et à température ambiante, voire tiède, mais ni froid, ni chaud, afin de ne pas perturber plus votre inflammation et les douleurs qui en découlent.
  • Une infusion de gingembre : d’autres antibiotiques naturels peuvent vous être utiles pour remédier à votre inflammation. Vous pouvez par exemple prendre deux tasses d’infusion de gingembre. Pour faire cette infusion, il vous suffit de râper un pouce de gingembre et de le laisser infuser dans de l’eau chaude puis de le consommer à température ambiante.
A découvrir aussi