L’expérience sociale qui alerta des dangers que courent les petites filles sur les réseaux sociaux

20 mars 2019
Si l'on a des enfants mineurs, il est très important de superviser leur activité sur internet et sur les réseaux sociaux afin d'éviter qu'ils aient des conversations avec des étrangers et qu'ils puissent encourir un danger quelconque.

L’usage des réseaux sociaux par des mineurs est de plus en plus fréquent dans le monde entier.

Bien que beaucoup pensent que c’est inoffensif, il est évident que l’usage inadapté de ces moyens expose les plus petits à de nombreux dangers.

Il s’agit d’outils qui permettent de rester dans l’anonymat et d’adopter une fausse identité. De nombreux pédophiles s’en servent donc dans le but de se rapprocher petit à petit de mineurs et gagner ainsi leur confiance. 

Vos enfants mineurs ont un compte sur Facebook ou sur un autre réseau social ? Savez-vous avec qui ils communiquent ?

Si la réponse est non, il est fort probable qu’après avoir lu cette histoire, vous voudrez avoir plus d’informations sur ce que vos enfants font sur ce type de plateformes.

Il a contacté des petites filles à travers Facebook

Pour faire prendre conscience aux parents et aux mineurs des dangers, un youtuber connu sous le nom de Coby Persin prit la décision de réaliser un expérience sociale qui démontre que ces moyens sont des pièges pour les innocents. 

Il commença par créer un faux profil sur Facebook d’un jeune de 15 ans. Son objectif était de prendre contact avec des petites filles de 12, 13 et 14 ans.

Voir aussi : Les gens heureux ne parlent pas mal des autres

des réseaux sociaux

Pendant plusieurs jours, il a eu des conversations avec des jeunes filles de ces âges. Et après avoir gagné leur confiance, il leur donna un rendez-vous en personne et reçut des réponses positives. 

Il organisa l’expérience avec l’autorisation des parents des mineures. Ces derniers pensaient que leurs filles étaient responsables et qu’elles refuseraient un rendez-vous avec un inconnu.

Cependant, à leur grande surprise, ils découvrirent que les petites filles acceptaient le rendez-vous sans aucun problème. Et sans les avertir.

Le jour du rendez-vous, les mineures se rendirent compte que leur supposé ami était bien plus âgé qu’elles. Elles furent encore plus déconcertées en découvrant que leurs parents l’accompagnaient.

Coby, l’auteur de cette expérience, assure que son intention est de faire prendre conscience aux parents des dangers que courent leurs enfants mineurs sur les réseaux sociaux. Ces derniers constituent en effet un moyen ancrage pour de nombreux criminels.

“Aux Etats-Unis, il y a plus de 750 000 prédateurs sexuels. Gardez vos enfants près de vous », dit-il.

Vous vous imaginez ce qu’il aurait pu se passer si à la place d’un jeune, les filles donnaient rendez-vous à un pédophile ou un ravisseur ?

C’est une situation assez inquiétante car cela n’arrive pas seulement aux Etats-Unis, mais également dans le reste des pays du monde.

En tant que parents, il est donc très important de savoir ce que font les mineurs sur les plateformes et sur internet en général.

Il est évident que la technologie facilite beaucoup de tâches quotidiennes. Elle est devenue le meilleur moyen de communication, mais cela ne veut pas dire que ce soit sans risque.

Comment détecter ou suspecter un mauvais profil Facebook ?

Il n’est toutefois pas compliqué d’identifier un faux profil sur le réseau social. Il suffit en effet d’utiliser le sens commun et de tenir compte de certaines recommandations.des réseaux sociaux

Les photographies

En général, cette personne n’a pas beaucoup de photos de profil et encore moins de photos partagées avec des amis ou un groupe en particulier.

Si la photo est authentique, il est fréquent qu’il ait plusieurs « J’aime » et différents commentaires d’autres personnes de l’environnement social.

Les publications

Elles sont souvent dénuées de sens, car elles sont seulement présentes pour maintenir un profil actualisé.

Ce sont presque toujours des profils sans beaucoup d’arguments, des photographies d’animaux, de voitures ou de femmes, et peut-être une vidéo.

Il cache ses amis

Le faux utilisateur commente le profil des amis ou des contacts de la personne, pour tenter de se rapprocher d’elle. Il ne cache pas sa liste d’amis et en a généralement très peu.

Nous vous recommandons de lire également : Dire non à vos enfants ne fait pas de vous de mauvais parents !

Autres conseils dont il faut tenir compte :

  • Regardez la date d’inscription au réseau social, que l’on peut voir en haut à droite. 
  • Si vous ne l’avez jamais vu ou si vous n’êtes pas sûr qu’il existe, n’acceptez jamais de rendez-vous.
  • Ne révélez sous aucun prétexte votre numéro de téléphone, votre adresse ou n’importe quel autre donnée personnelle.
  • Si vos enfants sont mineurs, vous êtes en droit de superviser leurs activités, et c’est votre devoir.
  • Observez les comportements de vos enfants et essayez de savoir s’il est en train de se passer quelque chose.