L’histoire de Lynlee Hope, la petite fille qui est née deux fois et qui a ému le monde entier

Les médecins ont dû intervenir sur la petite Lynlee à 16 mois de gestation car elle avait une tumeur. Puis, ils l'ont remise dans l'utérus de sa mère pour qu'elle continue à grandir.

 

L’histoire de Lynlee Hope, une enfant de Lewisville, Texas (États-Unis), a fait le tour du monde.
En effet, sa naissance officielle, le jour où son anniversaire est enregistré, n’est pas le jour où elle est venue au monde pour la première fois.

Alors que sa mère était enceinte de 16 semaines, une échographie a révélé que le bébé souffrait d’un type de tumeur infantile au niveau du coccyx, connue sous le nom de tératome sacro-coccygien.

Au vu de la position de la petite, la taille de la tumeur mettait sa vie en danger puisqu’elle déviait le chemin de son sang. Cela pouvait donc entraîner une insuffisance cardiaque.

Une double intervention a donc été envisagée.

Il a donc fallu sortir le bébé de l’utérus de sa mère, comme lors d’une césarienne. Les médecins l’ont opérée pour retirer la tumeur et l’ont introduite à nouveau dans le ventre de sa mère pour finir la gestation.

La petite fille avait 50% de possibilités de survivre, mais tout le monde a décidé de prendre le risque. À ce moment-là, Lynlee est resté unie au placenta de sa mère via le cordon ombilical, et elle pouvait donc respirer.

L’intervention chirurgicale a été réalisée pendant la 23ème semaine de grossesse, alors que la tumeur appuyait sur le cœur de la petite.

Il faut savoir que la tumeur et le bébé étaient quasiment de la même taille au moment où l’opération a été faite.

L’intervention n’a pas été simple, et le cœur de Lynlee s’est arrêté pendant que la majeure partie de la tumeur était retirée.

Mais, le bébé a résisté et quand l’opération s’est terminée, elle a été placée à nouveau dans l’utérus de sa mère. Cette dernière passa les 12 semaines suivantes à se reposer, car la petite était en train de grandir et de se développer dans son ventre.

La petite fille est née « une seconde fois » le 6 juin 2016. Quelques jours après, elle a été opérée pour extraire les restes de la tumeur, et son état a ensuite commencé à s’améliorer.

Aujourd’hui, la petite est chez elle et récupère, pleine d’envie de commencer un nouveau chemin dans la vie.