Vrais et faux jumeaux : la différence

Il est essentiel de savoir quelle est la différence entre les vrais et faux jumeaux, afin que, pendant la grossesse, la mère puisse prendre les mesures nécessaires pour garantir le bon développement des foœtus. 
Vrais et faux jumeaux : la différence

Dernière mise à jour : 26 mai, 2021

Nombreuses sont les femmes qui souhaitent donner naissance à des jumeaux, désireuses de voir grandir deux enfants ensemble. Vous êtes-vous déjà demandé quelle était la différence entre des vrais et faux jumeaux ?

Les différences sont en effet des points clés pour les comprendre et leur offrir les soins adéquats. Nous vous invitons donc à poursuivre votre lecture pour en apprendre davantage sur ces distinctions.

L’importance de connaître la différence entre  les vrais et faux jumeaux

jumeaux

Il est important de connaître la différence entre les vrais et les faux jumeaux car les grossesses dans les deux cas doivent être traitées différemment. Par ailleurs, bien que la plupart se produisent avec une certaine normalité, il est possible qu’apparaissent certaines complications. Par exemple, transfusion fœtale (flux sanguin irrégulier entre les deux fœtus) ou retard de croissance utra-utérin.

Un contrôle pour identifier le type de grossesse gémellaire est donc requis le plus tôt possible. En fait, selon le livre clinique obstétrique par les médecins E. Albert Reece et John C. HOBBINS , il est déjà possible de déterminer dans l’échographie du premier trimestre s’il s’agit de vrais ou faux jumeaux et de détecter d’éventuelles anomalies chez le fœtus ou ou un autre type de complication.

Il faut néanmoins prendre en compte certains facteurs pour identifier le type de grossesse. Ils sont faciles à comprendre et vous aideront à différencier si vous avez de vrais ou  de faux jumeaux.

Une fécondation différente

Les jumeaux dizygotes, c’est à dire les faux jumeaux, sont ceux qui sont issus de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Au moment de la fécondation, l’ovaire libère deux ovules. Comme l’homme possède des millions de spermatozoïdes, il n’est alors pas étonnant que les deux ovules libérés soient fécondés.

Chaque fœtus possède son propre sac amniotique et son propre placenta. Ils peuvent donc être de sexe opposé et peuvent ne pas se ressembler, tout comme des frères et soeurs issus de grossesses différentes.

À l’inverse, les jumeaux monozygotes, les vrais jumeaux, sont issus de la fécondation d’un seul ovule par un seul spermatozoïde. La cellule qui découle de cette fécondation, dite zygote, se divise ensuite en deux.

Si la division a lieu entre le premier et le quatrième jour de fécondation, chaque foetus aura son placenta et son propre sac amniotique. En revanche, si la division a lieu entre le quatrième et le huitième jour, chaque foetus aura son propre sac amniotique mais ils se partageront le placenta.

Dans le cas de vrais jumeaux, il s’agit d’un clonage naturel : mêmes si les fœtus se développent de façon indépendante, ils sont issus d’un même ovule et d’un même spermatozoïde. Ils partagent donc le même patrimoine génétique et, physiquement, seront presque identiques.

Les faux jumeaux peuvent être de sexe opposé

Il est commun de constater que, sur 100 femmes enceintes de faux jumeaux, 50 d’entre elles donneront naissance à des enfants de sexe opposé (25 hommes et 25 femmes). De même, l’ étude de l’Institute of Psychiatry au Royaume-Uni explique que le sexe des jumeaux est un facteur qui influence leur développement.

  • Une fois nés, les garçon développent davantage leurs capacités physiques. Autrement dit, ils apprennent à ramper d’abord et, plus tard, à courir et à sauter.
  • D’un autre côté, les filles sont plus communicatives et avant de commencer à ramper ou à marcher, elles disent leurs premiers mots.

Les vrais jumeaux sont presque identiques

jumeaux

Étant issus d’un même ovule et d’un même spermatozoïde, les jumeaux monozygotes partagent le même patrimoine génétique. Une fois nés, les différences observées sont causées par des facteurs externes, tels que l’alimentation et l’exercice.

Les deux fœtus interagissent à l’intérieur de l’utérus : ils se cherchent instinctivement et cherchent à toucher l’autre plus qu’ils ne se touchent eux-mêmes. Dans le ventre de la mère, ils créent un lien inébranlable.

Généralement, ils se développent en face-à-face, comme s’ils se regardaient l’un l’autre. L’un est le reflet de l’autre. Si l’un est droitier, l’autre sera gaucher. Si l’un a une tache sur le bras droit, l’autre en aura une identique sur le bras gauche.

De plus, bien qu’ils se ressemblent physiquement, il existe d’autres différence entre eux. L’ étude publiée par le Journal of Forensic Identification montre que les empreintes digitales entre frères et sœurs sont différentes. Lorsque les jumeaux se forment, chacun toucherait le sac amniotique à différents endroits, créant des lignes différentes sur les doigts.

Les faux jumeaux ne partagent que 50 % de leur ADN

jumeaux

D’un point de vue génétique, tous les êtres vivants possèdent deux copies de chaque gêne. L’un hérité de la mère et l’autre du père. Ainsi, la moitié des gênes proviennent de l’ovule et l’autre moitié du spermatozoïde.

Selon l’article d’un chercheur de l’Université de la République , les faux jumeaux (car ils proviennent d’ovules et de spermatozoïdes différents) ne partagent que 50% de leur ADN. Ils peuvent même avoir des groupes sanguins différents. En somme, les faux jumeaux sont simplement des frères et soeurs qui présentent la caractéristique particulière d’être nés en même temps.

La différence entre vrais et faux jumeaux dans la conception

Les croyances populaires affirment que la capacité d’avoir des jumeaux est héréditaire. Autrement dit, s’il y avait des jumeaux dans la famille, certaines personnes croient que cela saute deux ou trois générations.

D’autre part, une étude réalisée en 2006 par le Dr Gary Steinman montra que consommer beaucoup de produits laitiers augmente les chances de concevoir des jumeaux. Cela a été déterminé après avoir comparé le nombre de jumeaux nés de mères végétaliennes et de mères ayant une alimentation classique.

Vous êtes-vous déjà demandé quelles étaient les différences entre vrais et faux jumeaux? Nous espérons que ces informations vous ont été utile, la conception de deux bébés dans l’utérus pouvant, dans un premier temps, générer une certaine confusion . N’hésitez donc pas à consulter votre gynécologue pour clarifier tout type de doute.

Cela pourrait vous intéresser ...
Médicaments autorisés pendant la grossesse
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Médicaments autorisés pendant la grossesse

La prise de médicaments pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement peut avoir des effets dangereux pour la santé de la mère et du bébé.



  • Gary Steinman. Mecanismos de hermanamiento: VII. Efecto de la dieta y la herencia en la tasa de hermanamiento humano. J Reprod Med. 2006 mayo; 51 (5): 405-410. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16779988
  • E. Albert Reece, John C. Hobbins. Obstetricia clinica / Clinical Obstetrics. Ed. Médica Panamericana, 2010.
  • Galsworthy, MJ, Dionne, G., Dale, PS y Plomin, R. (2000). Diferencias de sexo en el desarrollo cognitivo verbal y no verbal temprano. Ciencia del desarrollo, 3 (2), 206–215. https://doi.org/10.1111/1467-7687.00114
  • Srihari, Sargur & Srinivasan, Harish & Fang, Gang. (2008). Discriminability of fingerprints of twins. Journal of Forensic Identification. 58. 2008. 109.https://www.researchgate.net/publication/228866108_Discriminability_of_fingerprints_of_twins
  • María Sol Leira Permuy (2011). Manual de bases biológicas del comportamiento humano. Comisión Sectorial de Enseñanza (CSE) de la Universidad de la República.