Micra : le plus petit pacemaker du monde qui s’implante sans chirurgie

19 octobre 2017
Bien que ce pacemaker ne puisse s'implanter que dans les nouveaux cas de cardiopathie, le "Micra" est un dispositif révolutionnaire par sa petite taille et son implantation facile.

Il s’appelle « Micra ». Son propre nom décrit bien la fantastique technologie dont dispose ce révolutionnaire pacemaker qui, en peu de temps, est en train de changer la vie de milliers de personnes qui ont déjà accès à ce dispositif.

Les pacemakers, jusqu’à récemment, étaient implantés par une délicate opération à coeur ouvert. Avec le temps, la taille de ces mécanismes s’est réduite, dans le but ultime de contrôler et de régler le rythme cardiaque du/de la patient-e.

Cependant, ce fut vers la fin 2013 que l’entreprise « Medtronic » montra au monde une nouveauté. Quelque chose de sophistiqué et toute une révolution pour le champ de la médecine.

C’était le « Micra », le plus petit pacemaker du monde qui, de surcroît, pouvait être implanté sans besoin d’intervention chirurgicale. 

Une invention merveilleuse que nous voulons partager avec vous.

Micra, il bat au rythme de la vie

Bien que ce dispositif fut présenté en 2013, comme nous l’avons dit, les temps d’approbation et la distribution de toute technique ou nouveau médicament sont lents.

Lisez aussi: le syndrome du coeur brisé : trois aspects que vous devez connaître.

  • Micra a reçu le label de conformité « UE » en 2015. Ainsi, il y a quelques mois, commença sa commercialisation et sa distribution dans tout le territoire de l’Union Européenne.
  • Après de rigoureux tests on a démontré sa grande efficacité et fiabilité face aux pacemakers traditionnels. Cette révolution, depuis lors, donne uniquement des espoirs et des bons résultats.
  • De son côté, l’Administration d’Aliments et de Médicaments des États-Unis (FDA) approuva le Micra vers la mi-année 2016.

Les implantations réalisées jusqu’à lors sont également très positives et, selon les confirmations, ce pacemaker est couvert par la majorité des assurances maladie.

imagerie du coeur

Caractéristiques du plus petit pacemaker du monde

Le pacemaker « Micra » ne mesure pas plus de 24 mm. Il ressemble a une pièce d’un euro. Entre les années 2014 et 2015 il passa touts les contrôles expérimentaux dans une étude globale qui confirma, effectivement, son innovateur système technologique.

Les caractéristiques de ce pacemaker sont les suivantes:

  • C’est une capsule, sous-cutanée sans câbles ni batteries.
  • Pour l’implanter il n’est pas nécessaire de passer par la chirurgie.
  • Il s’installe dans le coeur du/de la patient-e grâce à une technologie transcathéter. Il est mis en place par une injection dans la veine de l’aine de la personne pour, de cette manière, insérer le dispositif dans le ventricule droit.
pacemaker micra

  • Ainsi, ce nouveau pacemaker reste rattaché par des petites dents ou ancres au coeur même. Sans avoir besoin d’aucun câble.
  • Par la suite, il commence à émettre des impulsions électriques pour réguler le rythme cardiaque, en s’ajustant à la propre activité du/de la patient-e.
  • Il n’est pas nécessaire non plus d’appliquer aucune « poche chirurgicale sous la peau ». C’est à dire, que personne ne remarquera que le/la patient-e porte le pacemaker, car il est invisible. Cette capsule reste fermement « ancrée « au coeur lui-même.
  • Rien de plus n’est nécessaire, sans cicatrices, sans plaies à coudre, sans passer plusieurs jours hospitalisés…

Découvrez aussi: Les bénéfices du chocolat pour le coeur

Un grand changement dans l’ère des cardiopathies

Cette nouvelle technologie n’est pas seulement clinique. Sans oublier l’impact psychologique des patient-e-s qui passent par la chirurgie pour implanter un pacemaker.

  • Ce dispositif s’applique de façon simple et ne laisse aucune cicatrice. Qui plus est, s’il existait à un moment donné un quelconque problème, il peut être « reposé » aisément.
  • Cependant, comme disent les expert-e-s, le « Micra » permet une fixation parfaitement stable. Le plus important de tout cela est que, à la différence des pacemakers traditionnels, il n’abîme à aucun moment le tissu cardiaque.
  • Nous sommes donc face à un progrès pour traiter les troubles cardiaques, où les médecins et infirmiers disposent d’un outil plus simple et extrêmement fiable.

 pacemaker micra dans le coeur

Aspects négatifs à tenir en compte

Le pacemaker « Micra » est toute une révolution actuellement dans le monde clinique et des cardiopathies. Cependant, les médecins nous précisent que c’est seulement le début.

Nous te recommandons de lire également: que faire après une attaque au coeur

Il est prévu que, dans quelques années, ce système s’améliore pour donner une meilleure réponse dans tous les cas. Ainsi, on garde espoir à ce que, petit à petit, la durée de ce mécanisme soit plus longue.

Pour le moment, le « Micra » présente les limitations suivantes :

  • Il a une durée de 10 ans. Passé ce temps le dispositif doit être remplacé.
  • Autre détail à prendre en compte est que ce pacemaker ne peut pas s’implanter chez les personnes très obèses. Il existe de graves restrictions qui peuvent ne pas donner le résultat espéré. Plus de progrès sont nécessaires.
  • Ainsi, un autre facteur à prendre en compte est que le Micra ne peut pas s’utiliser chez des patient-e-s qui disposent déjà d’un pacemaker traditionnel.

Ces personnes ne pourraient pas bénéficier de cette technologie et devront continuer avec les mécanismes dont elles disposent pour contrôler le rythme cardiaque (et qui, évidemment, sont pareillement efficaces).

Espérons que dans quelques années la science continue d’avancer pour donner une réponse simple et efficace aux problèmes si graves des cardiopathies.

 

A découvrir aussi