Mon problème : j’attends des autres qu’ils agissent comme je le ferais

Même si cela semble injuste, nous ne pouvons compter que sur nous-même à 100% car le reste des gens ont aussi leurs propres intérêts et ces derniers ne coïncident pas forcément avec les nôtres.

Il n’y a pas plus grande source de souffrance que d’attendre que les autres agissent comme nous le ferions nous-même.

C’est une erreur que font de nombreuses personnes et que nous le voulions ou non, cela affecte l’équilibre émotionnel.

Il faut dire que nous avons tendance à beaucoup attendre des personnes que nous aimons le plus, car cela semble nous apporter confiance et sécurité.

“Je sais que mon conjoint me soutiendra car je le ferai pour lui ».

Supposer, prévoir et surtout attendre que cette personne agisse comme nous le ferions nous-même est une manière de « contrôler notre monde » et d’être sûr de certaines choses.

Cependant, les choses ne se déroulent pas toujours comme nous le pensions, d’où les déceptions. Il est clair que nous avons tous besoin d’un pourcentage de sécurité dans notre vie.

Si nous ne l’avions pas, nous ne saurions pas à quoi nous en tenir et nous souffririons.

À présent, nous ne devons pas penser à l’extrême : il n’est pas bon de penser que le reste du monde doit agir en accord avec nos propres valeurs.

Nous vous invitons à réfléchir à cela.

Le pouvoir des attentes ou attendre des autres qu’ils agissent comme nous

Les pères et les mères attendent de leurs enfants qu’ils agissent comme ils le feraient. Un ami a tendance à attendre de l’autre qu’on le défende face à toute situation ou tout problème. Un mari attend de sa femme qu’elle agisse selon ses attentes, et inversement.

Nous sommes sûrs que dans vos environnements les plus proches, vous vous êtes confronté à des situations comme celles-ci.

Ce sont des attentes très dangereuses qui peuvent finir par faire beaucoup de mal aux deux parties. Ce n’est pas une bonne chose.

Lisez aussi : 7 habitudes des personnes émotionnellement intelligentes

Voyons cela en détail.

On-critique-ce-que-l'on-aime-pas-chez-nous-2-500x325

Si tu n’agis pas comme j’attends, tu me déçois

Si nous ne soutenons pas cet ami dans les initiatives qu’il prend, il nous traite de « faux ami » ou de « traître ».

Mais, il est possible que ses objectifs ne soient pas en accord avec nos valeurs ou que tout simplement, nous ne pouvions pas l’aider à cause de problèmes personnels.

  • Qui n’est pas capable de ressentir de l’empathie pour les autres personnes ne comprend pas comment fonctionnent les relations positives, basées sur la réciprocité et le respect.

Personne n’a l’obligation, ni le droit d’agir en fonction des attentes de autres.

Le besoin de prendre le contrôle sur tous les secteurs de notre vie

Il y a des personnes qui n’acceptent pas l’incertitude, le fait de ne pas savoir ce qu’il va se passer, et de voir des réactions et des agissements sur lesquels elles n’ont pas le contrôle.

Lisez aussi : Comment maintenir la passion au sein du couple ?

Comment accepter que l’un de ses enfants nous dise qu’il ne veut pas suivre d’études alors que c’est ce dont nous avons toujours rêvé ? 

Comment accepter qu’un ami nous dise qu’il préfère partir en vacances avec ses collègues plutôt qu’avec nous ? 

  • Les personnes qui ne tolèrent pas que le reste des personnes n’agissent pas en accord avec leurs choix, souffrent de frustration et de déceptions, qui affectent beaucoup leur auto-estime.
  • En réalité, il suffit seulement d’être plus empathiques et avant tout, de ne pas prévoir comment les les autres devraient agir, selon ce que nous-même ferions.

N’attendez pas tout des autres, attendez de vous-même

Femme-soufflant-un-pissenlit

Droits et obligations

Qui arrête d’attendre tout des autres vit avec plus de liberté et plus d’énergie pour se concentrer sur ce qui est vraiment important : attendre de soi-même.

  • Vous êtes en droit d’attendre que les autres vous respectent.
  • Vous êtes en droit d’être aimé, mais pas de contrôler la vie des personnes qui vous aiment, ni de les laisser vous contrôler.
  • Vous êtes en droit d’attendre de la réciprocité, mais pas que les autres soient d’accord avec vos idées, vos choix ou vos valeurs.
  • Vous êtes en droit de lutter pour vos rêves et de permettre aux autres d’atteindre les leurs même s’ils sont très différents des vôtres.

Nous vous recommandons de lire : Comment soigner votre tristesse du quotidien ?

  • Vous avez l’obligation de vous occuper de vous-même, de prendre soin de votre auto-estime et d’éviter de vous décevoir car le monde ne réagit pas comme vous le feriez vous-même.
  • Vous avez l’obligation d’être « proactif » et  de créer votre propre bonheur en évitant de dépendre à 100% des autres. Acceptez les points négatifs qui peuvent parfois vous décevoir.
  • Comprenez que nous pouvons aussi décevoir les autres, et nous ne sommes pas pour autant de meilleures ou de pires personnes.
    Nous
     essayons seulement d’être heureux en accord avec nos identités, et de vivre libres mais en respectant toujours son prochain.

Pour conclure, nous devons comprendre que non seulement le monde est chaotique, mais également que nous le sommes en tant que personnes.

Vouloir à tout prix que les autres agissent exactement comme nous l’attendons est une source de stress et de souffrance très élevée.

Cela n’en vaut pas la peine.

Catégories: Sexe et relations Étiquettes:
A découvrir aussi