Vous n’avez besoin de personne pour vous compléter : vous êtes une personne entière

8 janvier 2016
Lorsqu'on recherche quelqu'un qui nous soit complémentaire et non pas qui nous complète, nous pouvons nous assurer que si la relation se termine, nous nous sentirons entier, et sans carences.

Il n’est jamais facile de trouver cette personne qui a les mêmes valeurs que nous, qui sera le compagnon idéal tout au long de notre vie. Quelqu’un avec qui apprendre et grandir.

S’il y a quelque chose que la société nous a inculqué, c’est cette vision de l’amour romantique qui suppose que nous avons tous besoin d’une personne à nos côtés pour nous sentir, et être, une personne à part entière.

On nous vend l’image d’un coeur brisé en deux où chacun de nous représente une partie.

Nous sommes d’accord pour dire que c’est quelque chose de romantique et d’émouvant mais en réalité, nous ne devons pas faire l’erreur de croire que nous avons forcément besoin de quelqu’un près de nous pour être heureux.

Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à réfléchir à cela.

Je suis une personne entière qui ne recherche pas de relation dépendante

femme-se-sentant entiere-500x361

“Sans toi, je ne suis rien », « Je peux être heureux uniquement à tes côtés », « Si tu me quittes, je vais mourir », « Je ne sais pas ce que je ferais dans cette vie sans toi »…

Ce sont des phrases que nous avons probablement ressenti une fois et que nous avons peut-être même prononcé.

Cela est normal car l’amour et la passion nous apportent cette affectivité très intense qui peut nous faire perdre le concept de notre propre identité.

Même s’il nous arrive parfois de nous enflammer, il ne faut pas considérer cela comme quelque chose de très sain.

En effet, toutes ces idées, ces sensations et ces phrases renferment les aspects suivants:

Lisez aussi : 5 manières de freiner les relations toxiques dans la famille

  • Si nous ne nous voyons pas comme une personne complète, nous dériverons dans une dépendance affective qui n’est pas bonne, vis à vis de l’autre personne. 
  • Nous focalisons notre raison d’être et l’estime de nous-mêmes sur notre conjoint.
  • Ce type d’attachement nous rend très vulnérables et nous dépendons de ce que fait l’autre, de ce qu’il dit ou ce qu’il décide. N’importe quel désaccord peut provoquer de grandes souffrances.
  • Si nous mettons notre bonheur entre les mains de l’autre personne, nous perdons, d’une certaine manière, le contrôle de notre propre vie.
  • Ce type de comportements nous fait perdre, petit à petit, l’estime de nous-même.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes tombent dans ce type de relations, notamment les plus jeunes.

Il est toujours très agréable de débuter une relation où l’union est si intime et si dépendante que le fameux « tout ou rien » la caractérise.

Cependant, nous devons tenir compte du fait que construire une relation en oubliant que nous sommes venu au monde seul, limitera notre épanouissement personnel.

Une personne qui ne respecte pas son propre épanouissement personnel finira par ressentir les choses suivantes :

  • De la frustration car il/elle ne se sentira pas épanoui(e).
  • Une sensation de bonheur mais très brève, jusqu’au moment où nous nous rendons compte que l’autre personne est celle qui décide et celle à qui nous donnons l’unique priorité.
  • Quand la frustration arrive dans notre vie, nous recherchons les coupables.
    Nous nous sentons mal avec nous-mêmes et au final, il est possible que cet amour qui avait l’air si pur finisse par se transformer en gêne et en répulsion.

Nous vous recommandons de lire : La joie d’être femme après 40 ans

Je suis une personne complète, fière d’elle-même et capable d’être heureuse

femme-se-sentant-entiere

S’il y a quelque chose auquel nous devrions tous aspirer, c’est de construire une relation de couple mature et consciente.

Sachez que si vous vous posez comme objectif de rencontrer votre moitié, vous vous considérez vous-même comme une demi-personne. 

Ne soyez pas pressé, laissez-vous vous trouver

Il n’y a aucune raison d’être pressé de trouver l’amour. Tout d’abord, vous devrez vous concentrer sur vous-même et devenir cette personne qui mérite d’être trouvée, quelqu’un de mature et de satisfait de soi-même.

  • N’ayez pas peur d’être seul. La solitude nous unit à nous-même, à notre essence et à notre identité authentique. 

Profitez de ce que vous êtes, de vos relations sociales, de votre famille, de votre indépendance. Réalisez vos rêves et vos aspirations personnelles.

  • Petit à petit, quand vous vous y attendrez le moins, vous rencontrerez quelqu’un.
    Ne forcez pas la situation, et n’allez pas aux devants de quelqu’un qui n’en vaut pas la peine et qui ne s’intéresse pas à vous.

Prenez soin de votre estime de vous-même à tout moment. 

  • Laissez la situation surgir d’elle-même. Connectez avec cette personne qui, comme vous, se sent une personne entière, mature et heureuse pour ce qu’elle est.

Lisez aussi Vous seul savez ce que vous avez surmonté et tout ce que vous avez « laissé partir »

Restez avec une personne entière qui a les mêmes valeurs que vous

Il y a des personnes qui sont obsédées par le fait de trouver quelqu’un qui ait les mêmes goûts et les mêmes loisirs.

Le fait d’avoir les mêmes « hobbies » n’est pas la recette magique de l’amour, ni du bonheur.

Une relation de couple stable et heureuse partage les mêmes valeurs et respecte ses différences.

En réalité, ce qui importe est de profiter en partageant du temps, en faisant équipe et en apprenant l’un de l’autre.

Restez avec une personne entière qui n’a pas de vides. Sinon, vous serez obligé de satisfaire ses angoisses, de soigner ses blessures et de faire d’elle une personne complète, tout en laissant votre identité de côté.

Cela n’en vaut pas la peine. La vie est trop courte pour y transiter dans la souffrance.

Permettez-vous d’être heureux chaque jour de votre vie de la manière la plus simple possible, en vous sentant bien avec vous-même et en ayant à vos côtés quelqu’un qui sait que vous le méritez.

Quelqu’un avec qui rendre cette vie encore plus merveilleuse.

A découvrir aussi