Pourquoi ne devrions-nous pas boire de lait de vache ?

· 31 mai 2015

Aujourd’hui, l’industrie de la viande et des produits laitiers tirent de grands bénéfices des techniques d’élevage artificiel, mais les consommateurs souffrent des conséquences de ces altérations.

Le lait de vache est l’un des aliments les plus populaires et consommés dans le monde entier.

En effet, il y a des centaines d’années, cet aliment était considéré comme indispensable au régime alimentaire basique de chaque personne.

Il est évident que cet aliment contient certains des nutriments essentiels pour l’organisme, comme par exemple le calcium.

Cependant, des études récentes ont déterminé que le lait de vache n’est pas aussi bon qu’il n’y paraît.

Il serait lié à différentes maladies et à des troubles de plus en plus communs dans la population mondiale.

Pourquoi dit-on que le lait de vache peut affecter la santé ?

De la même manière qu’avec d’autres aliments, les opinions sur les vertus ou les dangers du lait de vache sont divisées.

Pour beaucoup, il semble exagéré de considérer qu’un aliment si populaire comme celui-ci puisse être nocif pour la santé.

Pourtant, cette affirmation a une explication très intéressante, qui devrait être considérée par tous les consommateurs.

Selon les études, vers les années 1800, une vache produisait autour de deux litres de lait par jour.

Mais tout a changé autour des années 1960, lorsqu’on a commencé à utiliser des procédés de modification artificielle dans l’élevage des vaches.

C’est à ce moment-là qu’elles sont passées d’une production de 2 litres de lait à 9 litres de lait par jour.

Lait-ecreme-500x410-500x410

Aujourd’hui, on utilise des techniques d’élevage artificiel qui incluent l’utilisation d’antibiotiques, la sélection génétique des petits, le changement d’alimentation et l’utilisation d’hormones de croissance, qui augmentent la production de viande et de lait dans des quantités surprenantes.

L’industrie a essayé de conserver le secret, mais les recherches ont révélé que toutes ces techniques et altérations ont des effets négatifs sur la santé des consommateurs.

En effet, une récente étude de l’Université de Harvard a confirmé de nombreux dangers que l’on suspectait autour du lait de vache.

10 raisons pour lesquelles le lait de vache est mauvais pour la santé

Lait-500x334

  • Le lait de vache réduit les quantités de fer chez les enfants. L’Académie Nationale de Pédiatrie des Etats-Unis a publié un rapport en 1993, qui indiquait qu’aucun enfant ne devait boire du lait de vache avant 18 mois.
    De plus, le lait de vache entraîne des carences en acides gras essentiels et en vitamines E.
  • Le lait contient une protéine appelée caséine, qui est utilisée pour l’élaboration d’une colle et qui peut provoquer des inflammations des tissus mous chez les enfants.
    Ces tissus se trouvent dans les zones comme la gorge, les cavités nasales et les sinus paranasaux. S’ils s’enflamment, l’enfant peut avoir des difficultés à respirer.
  • La consommation de lait de vache et de produits laitiers est liée à plusieurs maladies comme le diabète, la sclérose en plaques, des maladies du coeur, le syndrome de l’intestin irritable, la maladie de Chron et même des cataractes.  
  • Le lait de vache contient des quantités anormales d’antibiotiques, qui proviennent du procédé d’élevage des vaches.
    Cette quantité d’antibiotiques fait que les bactéries leur deviennent de plus en plus résistantes et, une fois dans le corps, elles sont beaucoup plus difficiles à combattre, notamment dans les cas de maladies graves.
  • Il faut souligner que le lait de vache et ses produits dérivés contiennent autour de 59 types différents d’hormones synthétiques (stéroïdes, surrénaliennes et sexuelles) qui s’unissent à d’autres hormones toxiques, ce qui peut causer des maladies dégénératives.
  • Le lait a des quantités de graisses très élevées qui peuvent augmenter le cholestérol et le risque d’obstruction artérielle chez les jeunes.
  • Le lait de vache est conçu spécialement pour le système digestif des bovins. Quand les personnes en consomment, elles ingèrent des composés qui perturbent la digestion et qui affectent l’absorption des nutriments.
  • La consommation de lait de vache est liée aux allergies et aux sensibilités. Il a été démontré qu’elle affecte le comportement, le sommeil, la concentration, et qu’elle peut même provoquer de l’énurésie.
  • Plusieurs études ont conclu que le lait de vache est lié au cancer de la prostate chez les hommes, surtout s’ils en consomment 3 verres par jour.
    Chez les femmes, les risques de cancer de l’ovaire sont à hauteur de 66% pour les mêmes quantités consommées.
  • A cause de la caséine, le lait de vache produit de l’histamine et même parfois de la morve.
    C’est pour cela que l’on associe souvent la consommation de lait de vache et des produits laitiers en général avec l’asthme.