Comment reconnaître et traiter le diabète

Pour améliorer cette condition, il est indispensable de changer de régime, de manger fréquemment, et de réduire considérablement votre consommation de sucre. Il est également recommandé de pratiquer une activité physique régulière et de contrôler votre poids.

Le diabète est une maladie causée par une augmentation excessive du niveau de glucose (du sucre) dans le sang. Ce niveau est régulé par une hormone appelée insuline qui est sécrétée par le pancréas chez les personnes non diabétiques, et qui est responsable du transport du glucose à l’intérieur de cellules. Pour faire le point, nous allons vous expliquer quels types de diabète existent et comment les reconnaître, et nous vous donnerons quelques conseils d’alimentation et de médecine naturelle pour améliorer votre qualité de vie et traiter le diabète.

Types de diabète

Le diabète de type 1

Ce type de diabète apparaît le plus souvent pendant l’enfance, à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Il se manifeste normalement de manière soudaine et des fois sans raison apparente. Dans le type 1, le pancréas perd sa capacité à produire de l’insuline en quantité suffisante. Les symptômes principaux sont l’augmentation de la soif et de l’urine, la fatigue et une perte de poids.

Le diabète de type 2

Il est le plus commun et apparaît en général chez des personnes plus âgées, habituellement de façon progressive. Dans ce cas, le pancréas produit de l’insuline, mais l’organisme est incapable de l’utiliser. Le type 2 se traite à l’aide de l’insuline, et il est rarement accompagné de symptômes au début avant l’apparition des complications. Voilà pourquoi il peut passer inaperçu pendant longtemps.

Le diabète gestationnel

La diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse, est une situation temporelle d’intolérance au glucose qui apparaît chez des femmes enceintes. Il ne provoque pas de symptômes physiques et il se détecte à partir de 24 semaines de grossesse. Le médecin devra vous prescrire le traitement approprié.

diabete

Le diabète est-il une maladie grave ?

Si le diabète n’est pas contrôlé, il peut affecter de nombreuses parties de votre corps, en particulier vos yeux, vos reins et vos nerfs, et vous pouvez souffrir de pathologies comme des maladies cardiaques ou des hémorragies cérébrales.

Comment pouvons-nous détecter le diabète ?

Les symptômes les plus courants sont :

  • Uriner plus fréquemment.
  • Avoir faim sans raison.
  • Augmentation de la soif.
  • Faiblesse et fatigue.
  • Perte de poids.
  • Changement d’humeur.
  • Douleur à l’estomac et vomissements.
  • Infections fréquentes.
  • Vue brouillée.
  • Cicatrisation plus lente de blessures.
  • Démangeaison des mains et des pieds.

Si vous avez des soupçons, vous devez voir votre médecin. Il suffira de vous faire une simple analyse pour savoir si vous souffrez de diabète.

En quoi consiste le traitement ?

Le médecin spécialiste évaluera votre cas et prescrira le traitement approprié. Une bonne alimentation sera fondamentale. Si vous faites souvent du sport, que vous contrôlez votre poids et que vous suivez quelques conseils, votre état peut s’améliorer rapidement.

Une alimentation correcte

Le régime prescrit par le médecin sera fondamental pour maintenir des niveaux corrects de glucose dans le sang, et il sera adapté en fonction de l’âge, de l’activité physique et du type de diabète du patient.

Pour résumer, il faudra adopter une alimentation équilibrée en évitant les sucres simples et en essayant de bien distribuer les repas pendant toute la journée, pour éviter l’augmentation de glucose. Voici quelques aliments bons contre le diabète :

  • La stévia est le premier aliment à tenir en compte. Cette plante, originaire du Paraguay, est un très bon édulcorant naturel au pouvoir très sucrant et n’apportant aucune calorie, et elle a beaucoup de propriétés comme la régularisation du niveau du glucose. Nous pouvons prendre trois infusions par jour en utilisant des feuilles de stévia ou des gouttes. Il convient de consommer la plante pure, dont les feuilles de couleur brune peuvent être séchées et réduites en poudre, et pas d’édulcorant raffiné qui a perdu ses propriétés.
  • La cannelle améliore les niveaux glucidiques et lipidiques. Nous pouvons la consommer en comprimés en la mélangeant à nos repas, infusions ou boissons végétales.
  • La levure de bière est l’une des sources les plus riches de chrome, un régulateur du niveau du sucre.
  • Le petit pois agit comme l’insuline végétale.
Les petits pois et les légumes verts ont la capacité de verser du glucose dans le sang.
Les petits pois et les légumes verts ont la capacité de verser du glucose dans le sang.
  • Le cresson aussi contient du chrome.
  • Les boissons végétales aux noisettes sont délicieuses et contiennent des fibres solubles qui contrôlent l’absorption de sucre.
  • L’avoine aide à contrôler les taux de sucre dans le sang.
  • Les hydrates de carbone sont indispensables : nous pouvons manger du riz complet trois fois par semaine.
  • Les fibres solubles (présentes dans l’avoine, l’orge, les fruits, les légumes, les légumineuses, le glucomannane, la gomme de guar et le son de blé) ralentissent la digestion et l’absorption des hydrates de carbone, en réduisant l’augmentation du glucose sanguin qui se produit après le repas et le besoin d’insuline. Ce genre d’aliment peut aider les personnes diabétiques à mieux contrôler leur glycémie.
  • L’eau de noix de coco naturelle traite l’hypoglycémie.
L'eau de coco contient du sucre naturel sous forme de glucose.
L’eau de coco contient du sucre naturel sous forme de glucose.
  • Les champignons reishi, maitake et shiitake, régulateurs du niveau de glucose, ont beaucoup de propriétés bénéfiques pour notre organisme.
  • L’huile d’onagre contient des acides gras oméga 6 qui sont essentiels contre la peau sèche, qui est déshydratée à cause de l’excès d’urine.

D’autres remèdes

  • Le soufre est un dépuratif qui nous calmera si nous avons des démangeaisons, l’un des symptômes du diabète. Nous pouvons le prendre comme oligoéléments ou bien l’utiliser en cures thermales.
  • Le sel de Schüssler Natrium sulfuricum nous aide à renforcer le traitement suivi, parce qu’il s’agit du sel homéopathique qui aide à éliminer l’excès de substances dont le corps n’a pas besoin, comme le glucose. Nous pouvons prendre deux comprimés trois fois par jour en les séparant des repas, des boissons et des saveurs fortes et mentholées.
  • Il faut savoir que toutes les émotions peuvent influer sur notre état général, et surtout sur l’état du diabète. Selon l’auteur Louise Hay, derrière le diabète il y a des sentiments cachés de nostalgie, de besoin de contrôle ou de tristesse profonde. Les déséquilibres du niveau de glucose représentent pour elle l’absence de douceur dans notre vie. Les Fleurs de Bach, l‘homéopathie et d’autres thérapies naturelles peuvent nous aider à retrouver un équilibre émotionnel.
  • Pour traiter toute maladie de manière naturelle, nous devons tenir en compte l’état de notre intestin, puisqu’il peut être à l’origine de toxines. Par exemple, si nous sommes constipés, il faudra boire beaucoup d’eau, manger des fruits et des légumes, prendre des graines de lin, etc.
  • Dans les cas de diabète insulinodépendant, il convient de prendre des bains de soleil (expositions graduées au soleil quand celui-ci est le moins fort, surtout en été) et de faire de l’exercice tous les jours ; de cette façon, nous prendrons moins d’insuline.
  • Apprendre à faire de la respiration centrée sur la position du diaphragme est aussi une bonne technique pour contrôler l’excès de sucre dans le sang.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Uwe Hermann, Beautifulcataya et John Revo Puno.

Catégories: Bonnes habitudesRemèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi