Nous devons être heureux, pas parfaits

18 juin 2019
Nul besoin d'avoir un corps basé sur les canons de la mode pour trouver le bonheur. La perfection se trouve dans le fait d'accepter nos imperfections car c'est uniquement ainsi que l'on pourra être heureux.

Nul besoin d’être parfait pour être heureux. La perfection est un idéal que même les artistes n’arrivent pas à atteindre. C’est parfois cette même cette nuance d’imperfection qui leur octroie leur beauté unique et extraordinaire.

De nos jours, nous commettons souvent une erreur dramatique : aspirer à des objectifs que la société nous impose. Par exemple, avoir un corps parfait, une maison parfaite, un travail parfait, des enfants parfaits…

Si vous avez déjà été tenté par l’un d’entres eux, si vous vous êtes laissé porter par ces idéaux, vous aurez sans doute découvert qu’on en paye le prix : malheur, faible auto-estime et sensation de perte de contrôle sur sa propre vie.

Le bonheur correspond tout simplement à l’équilibre. C’est lorsque nous sommes en accord avec nous-même. Nous n’avons besoin de rien d’autre et nous ne nous sentons pas obligés d’obtenir ce que les autres estiment bon pour nous.

Dans cet article, nous vous invitons à tenir compte de certains aspects importants à ce sujet.

L’effort inutile d’être parfait

Actuellement, une pratique aussi naïve qu’ingénue est à la mode.Elle concerne l’auto-estime sur les réseaux sociaux. Il s’agit de faire une photo de soi avec une feuille de papier A4 posée sur le ventre.

Avec ce cliché, les filles montrent qu’elles ont une taille fine et donc « belle ». Toute fille dont la taille excède ces proportions n’est supposément pas « parfaite ».

defi feuille de papier.

Une autre pratique consiste à se photographier les jambes pour démontrer qu’il existe un espace entre les cuisses et qu’elles ne se touchent pas. Cela prouve que la jeune fille en question est mince, une minceur qui serait convoitée par toutes.

Ces « modes » apparemment innocentes laissent des traces : beaucoup de filles sont marquées par ces « tendances » et veulent coller à ces stéréotypes.

Elles souhaitent ressembler à un modèle de beauté dicté par la société et les modes. Toutes celles qui ne possèdent pas naturellement ce corps doivent souffrir pour y arriver.

La société et les modes ne réussissent qu’à nous « déconnecter » de nous-mêmes et à nous emmener sur le terrain du malheur et de la consommation (médicaments pour mincir, consommation de nourriture light…).

Lisez aussi :

Je n’ai pas changé, je donne à chacun la valeur qu’il mérite

Imparfait, libre, satisfait et heureux

Il arrive toujours un moment où nous sommes à l’équilibre. Autant d’efforts, de souffrance et d’idéaux impossibles à accepter en valent-ils la peine ?

Si vous connaissez quelqu’un prisonnier de ce besoin d’être parfait ou à la mode, nous vous recommandons de l’obliger à réfléchir à ce qui suit :

Apprenez à être plus libre

La liberté est la capacité de briser des chaînes extérieures pour se retrouver avec soi-même. Que vous le croyiez ou non, il n’y a pas de sensation plus agréable et satisfaisante.

Pour l’obtenir, il faut tenir compte des stratégies suivantes :

  • Apprenez à être conscient de tout ce qui entrave votre liberté (personnes, modes, habitudes…)
  • La liberté nous oblige à tenir compte de ce qui, véritablement, est important pour nous et de plus, nous permet de nous réconcilier avec nos essences et notre voix intérieure.

L’acceptation des imperfections comme une forme d’authenticité

  • Votre nez est trop aquilin ou trop aplati… Et alors ? C’est un trait hérité de votre famille et qui vous permet d’être unique.
  • Vos hanches sont trop larges… Et donc ? Si nous étions tous pareils et que nous avions les mêmes mesures, nous serions des robots, des êtres créés en séries et personne ne se détacherait des autres par ses qualités.
  • Chaque trait, chaque attribut de votre visage et de votre constitution font de vous une personne unique et exceptionnelle. Si de plus, vous prenez soin de vous, que vous allez bien et que vous êtes connecté avec cette image que vous rend le miroir, vous ne ressentirez pas de bonheur plus authentique que celui de quelqu’un qui s’aime et qui s’accepte tel qu’il est. 
Femmes en maillot de bain - nous devons être heureux.

Lisez aussi :

Mon corps parfaitement imparfait

Le bonheur signifie une absence d’insécurité et de peur

Le bonheur ne correspond pas à l’accumulation des choses ou des personnes. Ce n’est pas une formule magique que l’on trouve uniquement dans les livres des gourous, d’épanouissement personnel ou de spiritualité.

Pour être heureux, il suffit d’arrêter d’avoir peur, et surtout d’arrêter d’aspirer à être quelque chose que nous ne sommes pas.

Si vous n’êtes pas riche et que vous n’avez pas un corps de rêve, acceptez la magie de vos imperfections et apprenez à être heureux humblement.

Le bien-être n’a pas de secret. Pour être parfait, la seule chose à faire est d’être calme, de compter sur des gens qui nous aiment, qui ne nous jugent pas et qui nous permettent d’être nous-même.

Nous vous encourageons à mettre tout cela en pratique et à cultiver le bonheur simple qui naît dans le cœur. Rappelez vous, nous devons être heureux, pas parfaits.