Mon corps parfaitement imparfait

2 décembre 2015
Commencez par regarder au-delà du miroir. Arrêtez de vous énerver contre vous-même à cause de la graisse de vos cuisses ou des rides de votre visage. Vous valez beaucoup plus que cela.

“Je ne suis pas heureux comme je suis. J’ai un corps que je n’aime pas. Je ne me trouve pas beau/belle. Je déteste mes dents, ma poitrine, mes hanches. J’ai des kilos en trop. Depuis ma grossesse, je n’ai pas récupéré ma silhouette. Je ne m’approche jamais des autres. J’ai peur du jugement des autres. Tous mes amis sont en couple sauf moi… »

Ces phrases vous parlent ? C’est le dialogue que nous avons nous-même avec notre miroir.

C’est une espèce d’auto-sabotage qui génère de très forts sentiments d’insécurité, qui sapent l’estime de soi et qui sacrifient notre amour propre.

Nous adorons nous écraser mentalement en pensant à ce qui ne nous plait pas chez nous mais nous consacrons peu de temps à penser à ce qui nous plait et à faire un travail pour nous aimer de manière complète. 

amour-propre-2-390x245

Une fois que vous avez lu cela, mettez-vous à penser à ce que vous aimez chez vous. Peut-être que ce sont vos yeux, vos cheveux, votre bonté, votre intransigeance…

Vous penserez probablement à des aspects liés à votre intérieur, à votre âme, avant de penser à des questions purement physiques.

Cela est aussi évident, car dans la beauté intérieure, il n’existe pas de canons imposés par la société, étant donné que chacun d’entre nous a des valeurs et une manière propre de concevoir ce qu’est ou non une bonne personne.

De cette manière, nous ne nous jugeons pas en nous basant sur des critères externes, mais en fonction de ceux que nous nous sommes forgés.

De plus, puisque c’est quelque chose de très intime, nous nous permettons d’être plus flexible car cela dépend uniquement de nous. Nous considérons cela comme une opinion et non pas comme une vérité absolue.

aimez-votre-corps-308x252

 

Il y a des vies derrière le miroir

Nous sommes bien plus que ce que nous croyons. Notre intérieur enferme en lui-même beaucoup plus que ce que l’on peut comprendre.

Il se peut que votre corps soit plein de stries, que vous ayez des kilos en trop, que vous ne puissiez pas stopper vos rides ou que vos seins ne soient pas aussi gros que vous le désirez.

Cependant, votre corps n’est pas votre ennemi. A cause de vos pensées, vous vous confrontez à lui, et vous finissez par vous convaincre de ne pas l’aimer pour une raison ou pour une autre.

Vous n’imaginez pas tout ce que vous perdez si vous ne regardez pas au-delà du miroir.

Vous compromettez votre bien-être à chaque fois que vous ne voulez pas vous observer, vous explorer, et vous reconnaître dans votre silhouette, dans votre corps de femme ou d’homme.

Vous n’êtes pas ce qu’une crème anti-âge fait pour vous. Vous êtes l’amour de chaque recoin de votre corps et vous devez comprendre que votre cellulite apparait pour une raison et que vous avez livré des milliers de batailles.

Toutefois, vous savez finalement que l’important, c’est d’être en bonne santé et de s’aimer soi-même. 

Vous n’êtes pas en sécurité avec vous-même si à chaque fois que vous vous regardez dans le miroir, vous vous disputez à cause de la graisse de vos cuisses, de la maigreur de vos fesses, des bourrelets de votre dos ou des rides de votre visage.

Vous devez créer un espace intime et sûr pour votre corps, au lieu de vous punir et de vous humilier.

Vous devez prendre soin de votre corps, le choyer avec tendresse, le comprendre et le gâter. Ne le punissez pas et ne vous humiliez pas plus car il n’existe pas de santé physique sans santé émotionnelle, et vice versa.

shutterstock_68796835-316x252

Votre corps imparfait vous rend réel

Il n’y a pas de femme plus intelligente que celle qui sait se faire respecter. Il n’y a pas de femme plus belle que celle qui a un grand coeur. Il n’y a pas de femme plus forte que celle qui croit en elle. Il n’y a pas de femme plus admirable que celle qui est digne. Il n’y a pas de femme plus élégante que celle qui est une dame. Il n’y a pas de femme plus saine que celle qui se connaît vraiment. Il n’y a pas de femme plus heureuse que celle qui sait se mettre en valeur. 

La femme parfaite existe et se trouve en vous. Ne cherchez pas à vous conformer à un mannequin de magazine car chacun est propriétaire de sa propre silhouette.

Ne cherchez pas à rentrer dans un modèle de casse-tête qui vous empêche d’être la femme que vous voulez être. Ayez conscience du miracle de la vie et du privilège qu’elle vous offre.

La plus belle courbe de votre corps est votre sourire. Ne permettez à personne de juger votre valeur personnelle en fonction de votre visage, de votre silhouete ou de vos cheveux.

Profitez de ce que votre corps vous offre car vous avez le droit de vivre et d’être heureuse en étant vous-même, sans masques ni sentiments de culpabilité. 

Ayez le courage d’être vous-même et de vous sentir libre. Choisissez votre chemin et vainquez vos peurs et vos craintes.

Assumez toujours les conséquences de vos actes. Conservez toujours en vous les satisfactions personnelles qui vous permettent de continuer à sourire à la vie avec intensité.

Vous êtes unique et irremplaçable, alors souvenez-vous que se trouve en vous une lumière qui lutte en permanence pour rester allumée.

Vous avez beaucoup à donner en vous. Vous avez des milliers de câlins à offrir aux gens que vous aimez. Personne ne peut vous faire de mal si vous ne le permettez pas.

Vous-même pouvez ne pas vous faire de mal si vous ne donnez pas carte blanche à l’auto-sabotage et à la sous-estimation de vous-même.

Faites la paix avec votre corps et oubliez cette guerre contre votre poids et votre taille. Votre courage dépend de vous et de votre jouissance, non pas de vos courbes ou de vos rides, plus ou moins marquées.

La clé de la beauté se trouve dans les yeux avec lesquels vous vous regardez, et vous seule pouvez vous sentir belle à l’intérieur et à l’extérieur.

Comme l’a écrit Saint Exupéry dans Le Petit Prince, On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.”.

A découvrir aussi