Habitudes des personnes souffrant de dépression masquée

31 mars 2019
L'importance de traiter une dépression masquée est de pouvoir éviter des problèmes majeurs. Si elle n'est pas détectée assez tôt, les résultats sont généralement tragiques.

Extraverti et sociable, mais déprimé ? Les personnes souffrant de dépression masquée ont certaines habitudes. Détecter ces habitudes est important pour surmonter cette pathologie.

Dépression masquée, un problème majeur

dépression masquée

Bien que les personnes dépressives soient facilement détectées, la dépression secrète est un problème majeur. Ceux qui en souffrent essaient de cacher leurs souffrances, ce qui augmente le risque. Les symptômes apparaissent de manière inattendue, généralement lorsqu’il est trop tard pour apporter de l’aide.

A voir également : 5 collations saines contre la dépression

Le problème sous-jacent à l’intérieur est généralement ignoré, en particulier par la personne qui en souffre. Un suicide peut apparaître à tout moment, sans comprendre ce qu’il s’est passé.  Personne n’a détecté les signes et la victime n’en a jamais parlé.

Une personne souffrant d’une dépression masquée essaie d’être optimiste. Elle écoute de la musique, marche ou fait de l’exercice. La peur du rejet les conduit à cacher leurs sentiments. Même une blessure aux bras peut être masquée pour éviter d’attirer l’attention.

Contrairement à ce que l’on pense généralement, les personnes extraverties et joviales mettent plus de temps à vaincre la dépression que les introvertis. Pendant longtemps, on a pensé que quelqu’un de gai et très sociable pouvait difficilement entrer dans un épisode dépressif. La réalité a prouvé le contraire.

Pourquoi le cacher ?

La honte ou la crainte de perdre des amis ou son travail peut être une raison suffisante pour développer un épisode dépressif. La jovialité aide dans l’empressement à le cacher. Par conséquent, il convient d’être attentif à ces habitudes cachées des personnes déprimées, afin de les aider à les surmonter.

Habitudes des personnes souffrant de dépression masquée

dépression masquée

Les manifestations de joie et de cordialité peuvent être accompagnées de souvenirs du passé. Il peut s’agir d’épisodes non guéris qui apparaissent périodiquement, bien que la personne n’en parle pas avec tristesse.

Si cet ami ou un parent parle d’anxiété et d’épuisement, il convient de faire attention. Il est important de garder ces détails à l’esprit, et plus encore si ce n’est pas votre habitude de le faire.

Changements de régime alimentaire

 

Des changements dans le régime alimentaire peuvent indiquer une condition. Bien que les troubles de l’alimentation et la dépression soient des maladies différentes, elles peuvent être liées.

Il peut arriver que ces changements se produisent simultanément ou que l’un des troubles mène à l’autre. S’il y a des changements dans l’appétit de cette personne, il convient d’y faire attention. Il est nécessaire de parler au patient, de lui faire sentir qu’il n’est pas seul et de l’inviter à demander de l’aide.

A voir aussi : Le yoga contre la dépression

Humeur

Quand une dépression est masquée, le manque d’entrain face à des choses qui autrefois suscitaient le plaisir et la passion peut trahir. Cela peut traduire un grave problème.

La première étape du traitement consiste à ne parler à la personne. Même si vous ne voulez pas le reconnaître, cela peut être le point de départ pour commencer le traitement requis.

Tristesse

Souvent, ceux qui sont déprimés négligent leur apparence, sont tristes et se renferment. Au contraire, les personnes souffrant de dépression masquées peuvent être très apprêtées.

Fatigue permanente

 

Lorsque la dépression est masquée, un symptôme évident peut être une fatigue permanente sans cause précise. Les personnes concernées attribuent alors cette fatigue à la faiblesse, à la paresse ou à l’accumulation de travail, mais on peut aussi tout à fait y voir un épisode dépressif.

Colère

Les expressions d’irritabilité et de colère représentent souvent des symptômes de dépression masquée. Il ne s’agit pas seulement d’apathie, de mélancolie, de désespoir, de pleurs et de tristesse, ce qui n’est pas si évident chez les personnes extraverties.

Cette irritabilité est due dans de nombreux cas au fait que ces personnes doivent continuer à assumer leurs responsabilités en dépit de leur fatigue. Ceci est souvent confondu avec le stress, mais en réalité cela peut être une manifestation claire d’une dépression cachée.

Manque de sommeil

Le malaise pendant le sommeil ou l’insomnie, les sueurs nocturnes sans cause apparente, indiquent que quelque chose ne va pas. Il s’agit d’une manifestation d’anxiété. Mentionner soigneusement ces situations dans la conversation peut aider à découvrir les problèmes sous-jacents.

À un moment donné, les gens vont s’ouvrir. C’est pourquoi il n’est pas bon pour eux de vivre seul avec la dépression. Lorsqu’ils décident de parler, le fait de les écouter peut faire la différence entre la vie et la mort. C’est alors que se créent des ponts de proximité et de confiance. Nous ne pouvons pas oublier que les personnes souffrant de dépression masquée ont besoin d’amour et d’acceptation.

Si nous pouvons détecter ces habitudes cachées des personnes dépressives, nous pouvons leur offrir l’aide dont ils ont besoin. C’est certes un défi, mais cela en vaudra la peine s’il s’agit de sauver la vie d’un être cher.