Peut-on éviter la maladie d’Alzheimer grâce aux exercices ?

· 18 novembre 2016
Pour prévenir la maladie d’Alzheimer nous devons essayer de maintenir notre cerveau alerte et le surprendre avec des activités nouvelles tous les jours, comme par exemple, changer de route pour aller au travail ou pour faire ses courses.

La maladie d’Alzheimer est de type neurodégénérative et se caractérise par la perte de la mémoire immédiate et par de nombreuses capacités cognitives plus semblables à celle du langage ou de la concentration.

Après son diagnostic, cette pathologie a généralement une durée maximum de 10 ans. Actuellement, c’est la forme la plus connue de démence et elle apparaît le plus souvent chez les personnes âgées de 65 ans.

Dans cet article nous vous présentons quelques exercices pour que vous puissiez activer votre cerveau, et ainsi retarder voire même éviter la maladie d’Alzheimer.

Mesures de prévention contre la maladie d’Alzheimer

alzheimer-prevention-canne

Même si depuis la découverte de la maladie par Emil Kraepelin et Alois Alzheimer en 1906 il y a eu beaucoup de progrès, il reste encore des aspects méconnus de la pathologie.

Par exemple, les causes exactes de son apparition. Ce que nous devons prendre en compte c’est qu’à partir de l’âge adulte nous pouvons travailler pour prévenir cet état.

Il n’est pas sûr que la pratique d’exercices ou de manger certains aliments nous évite le risque de souffrir d’Alzheimer dans notre vieillesse, mais au moins nous pourrons dire que nous aurons essayé.

On estime qu’à peut près 25 millions de personnes dans le monde entier souffrent de cette maladie qui affecte non seulement la mémoire, mais aussi la conduite et la pensée.

Parmi les facteurs qui favorisent l’apparition de cette usure engendrée par une oxydation cérébrale sont le stress, l’artériosclérose et le diabète. Tous augmentent le vieillissement du cerveau.

Également le fait d’être une femme et d’avoir passé la ménopause, puisque le corps arrête de produire les œstrogènes (une hormone qui contribue à la santé cérébrale).

Lisez aussi : 10 signes de diabètes qu’il ne faut pas ignorer

Exercices pour entraîner le cerveau

L’esprit est un muscle et, tout comme les autres, il doit être entraîné avec assiduité pour éviter de s’atrophier. Certaines des habitudes que vous pouvez ajouter à votre routine quotidienne et qui vous aiderons à améliorer la capacité cérébrale sont :

Se laver avec les yeux fermés

Une fois par semaine essayez de vous doucher sans regarder. Localisez où se trouve le robinet, le savon ou le shampoing. N’ouvrez les yeux à aucun moment. Vous développerez ainsi d’autres sens, comme le tact, et vous créerez plus de travail à votre cerveau que d’habitude.

Utilisez la main la moins fragile

Si vous êtes droitier-ère, utilisez la main gauche (ou vice-versa) pour faire les choses les plus courantes. Comme par exemple vous brosser les dents et les cheveux, écrire, ouvrir les tiroirs, utiliser la souris de l’ordinateur, couper la nourriture, prendre un verre, etc..

Changer la place des objets

Le cerveau s’habitue à ce que certains objets soient rangés à une place particulière. Il sait, par exemple, que dans le premier tiroir se trouvent les sous-vêtements, ou que dans le réfrigérateur est rangé le lait. De cette façon il devient un peu « paresseux » et fait tout de mémoire.

Défiez-le à trouver certains objets dans des endroits impensables ! Pourquoi ne pas changer de place les sous-vêtements dans la chambre ? Peut-être que ce serait une bonne idée de déplacer les meubles à la maison ou la table de travail au bureau.

Prendre une route différente tous les jours

Ce qui est bon de faire avec les objets de la maison marche aussi avec les routes qui nous mènent à notre travail, à l’université, au gymnase, au marché…

Si vous avez l’habitude de prendre le même moyen de transport, changez-le ! Si vous allez en voiture ou en bicyclette, prenez des routes alternatives. Le cerveau à besoin de se surprendre de temps en temps avec quelques modifications.

De plus, comme cela la vie cessera d’être routinière et ennuyeuse.

Mémoriser les numéros de téléphone et les dates

Avec les agendas et les téléphones mobiles intelligents nous n’utilisons plus le cerveau pour enregistrer certaines informations. C’est pour cela que souvent nous ne savons pas le numéro de notre conjoint ou de nos parents (même parfois de donner le nôtre aux autres).

Essayez de ne pas vous reposer sur ces appareils technologiques ou avec le papier. Souvenez-vous des informations importantes sans les noter nulle part.

Il en va de même avec le GPS et la calculatrice. Ces objets qui semblent nous avoir solutionné la vie ont converti notre cerveau en un grand paresseux.

On ne se souvient plus de la route pour aller chez notre meilleur-e ami-e ni de combien font 2 x 5. Pensez au chemin avant de sortir de chez vous et faites des calculs mentaux !

Lire davantage

lecture-alzheimer

Les livres nous aident à stimuler notre imagination et à renforcer le cerveau. Lorsque vous prenez du plaisir à lire l’esprit doit faire un effort à « penser » ce qui se passe et à connecter l’information et les données que l’auteur sème à travers les pages.

Ne lisez pas des choses par obligation uniquement (de l’université ou du travail). Laissez-vous surprendre aussi par des romans et la science fiction. Une autre idée est de lire à voix haute pour stimuler le sens de l’ouïe.

Nous vous recommandons de lire : 5 grands bénéfices de lire des livres pour votre cerveau

Plus d’exercices pour améliorer votre fonction cérébrale

En plus de ce qui a été dit précédemment, vous avez des centaines d’activités à réaliser pour exercer votre esprit et prévenir l’apparition de l’alzheimer :

  • Marchez en arrière sans retourner la tête.
  • Faites des mots croisés, des sudoku et des casses têtes.
  • Portez la montre sur le poignet contraire.
  • Habillez-vous les yeux fermés.
  • Lisez des revues de la dernière page vers le début.
  • Pratiquez des exercices régulièrement.
  • Soyez curieux-ses et cherchez des informations intéressantes sur n’importe quel sujet.
  • Pensez positivement.
  • Mangez de façon saine.
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Reposez-vous entre 7 et 8 heures par jour.
  • Méditez.
  • Apprenez des mots nouveaux et utilisez des synonymes et des antonymes pour dire la même chose.