Ouvrir les yeux est plus difficile que d’ouvrir la bouche

· 30 septembre 2016
Si nous avons deux yeux et une bouche, c'est que nous devons observer le double de ce que nous disons. Gardez en tête ce simple calcul à l'heure de développer vos relations personnelles.

Ouvrir les yeux avec notre cœur nous permet de comprendre et de découvrir bien plus de choses que lorsque nous ouvrons la bouche.

Le premier pas que nous devons faire pour nous connecter avec quelqu’un est de l’écouter et de le regarder, tout en gardant les lèvres closes.

La société actuelle ne laisse plus de place à l’introspection. Nous n’avons plus le temps d’appréhender le monde qui nous entoure en nous laissant pénétrer par le silence et en n’émettant pas de jugements.

Les objectifs professionnels, les réseaux sociaux, le partage des dernières rumeurs et tous les comportements sociaux qui nous sont imposés sont guidés par l’immédiateté et non par le recul.

Dans la suite de cet article, nous vous proposons de prendre du temps, de respirer et de commencer à voir les choses avec des yeux plus ouverts et un cœur toujours réceptif. Que diriez-vous de commencer dès maintenant ?

Ouvrir les yeux pour ouvrir l’esprit

Il est possible que vous ayez entendu parler du mouvement « slow« . C’est un courant culturel qui prône une grande transcendance psychologique et émotionnelle.

Ceux qui ont initié ce courant de pensée et d’attitude face à la vie ont voulu, par-dessus tout, nous faire réfléchir sur le rythme qui nous est imposé par les nouvelles technologies, par l’hyper-connectivité de notre société qui nuit à la qualité de la communication que nous avons avec les autres.

Découvrez également : Caresser avec l’âme pour atteindre l’intimité du nu émotionnel

De la même manière qu’il y a de plus en plus de voix qui s’élèvent pour dénoncer les effets néfastes des fast food, les adeptes du mouvement « slow » critiquent le rythme qui nous est imposé par la société.

Nous avons cessé de regarder les yeux des autres et nous les avons remplacé par des écrans.

Nos relations interpersonnelles demandent pourtant qu’on y accorde du temps et de la réflexion.

yeux-de-femme500x448

Écouter avant de parler

C’est l’une des choses qui peut le plus nous faire du mal dans nos conversations avec les autres : certaines personnes nous écoutent uniquement pour nous répondre, pas pour nous comprendre.

  • Avant d’ouvrir la bouche, nous devons ouvrir nos yeux et nos oreilles pour mettre en marche les mécanismes de la communication empathique.
  • La communication empathique est celle qui prend en compte les aspects verbaux et non-verbaux de la communication.

La première chose à prendre en compte est le message que nous transmettent les autres.

Nos yeux doivent être attentifs aux détails, aux gestes, aux expressions et à tout le monde émotionnel qui est invisible à nos yeux.

Il est primordial que nous nous déconnections du rythme effréné de notre société pour avoir des conversations calmes, qui nous permettent de nous connecter à 100% avec la personne que nous avons en face de nous.

Les yeux qui savent contempler se connectent à notre cœur

Socrate disait que l’art de contempler est la vertu de nous interroger sur le pourquoi des choses.

Nous devrions tous être capables de différencier l’art de « voir » de la nécessité de savoir « contempler ».

  • Celui qui se limite à « voir » découvre la forme des choses, le bruit qu’émettent les personnes et la superficialité du monde, sans aller en profondeur. Il se laisse porter par les apparences et par son propre jugement, sans jamais se connecter avec ceux qui sont en sa présence.
  • A l’inverse, lorsque nous contemplons notre réalité, nous le faisons d’un point de vue bien plus intime. Nous contemplons les choses depuis notre conscience, ce qui nous permet de connecter nos yeux à notre cœur.
    Nous recherchons le sens des choses et nous établissons une connexion exceptionnelle aux choses et aux personnes qui nous entourent.
ambre_by_shadesofeleven-d4ds8zr-500x261

Les yeux disent la vérité, la bouche n’émet que des rumeurs

On dit souvent que des yeux sincères n’ont pas besoin de sous-titres, car le regard est le reflet de notre monde émotionnel.

Si les yeux ont cette capacité si exceptionnelle, nous devons en faire bon usage.

Écoutez sans juger, contemplez sans condamner et rapprochez-vous des personnes à qui vous parlez pour les comprendre de manière intègre et respectueuse.

  • Utilisez vos yeux pour obtenir des informations et apprenez à choisir la moindre de vos paroles.
    N’utilisez jamais les mots pour faire du mal, soyez sincère et n’abusez jamais de la communication.
  • Lorsque vous rencontrez quelqu’un qui ne soutient pas votre regard, qui a les yeux fuyants, demandez-vous pourquoi.
    Il n’est peut-être pas en confiance ou il souffre peut-être de timidité. Cependant, il est toujours nécessaire que deux personnes se regardent dans les yeux lorsqu’elles se parlent.
  • Dans nos relations quotidiennes, nous devons faire face à un certain nombre de rumeurs. A toutes ces bouches qui parlent sans savoir, qui vivent une vie précipitée et qui ne font preuve ni de respect, ni d’intelligence émotionnelle.

Nous vous recommandons : J’ai arrêté de donner des explications aux gens qui ne comprennent que ce qu’ils veulent

Ne vous énervez pas face aux critiques, cela n’en vaut pas la peine. Celui qui ferme les yeux et qui n’ouvre que sa bouche ne dira rien d’intéressant sur vous, car il ne vous connaît pas.

C’est son monde, sa réalité, sa façon de penser. Ne perdez pas de temps avec les gens qui n’en valent pas la peine.